Étiquette : F-AZTE

2e édition “Des Hommes et des ailes” à Saint-André de l’Eure

 

Après le succès des journées portes ouvertes de 2015, les clubs aéronautiques de Saint André de l’Eure organisent pour la deuxième fois une fête aérienne  nommée “Des hommes et des ailes” les samedi 20 et dimanche 21 mai 2017.

DC3 F-AZTE à Epernay  ©Liliane Cotton

De nombreux avions de collection seront présents, certains arriveront des le samedi. Vous pourrez voir et même visiter un DC3 le premier avion commercial le plus exploité au monde mais aussi le trimoteur Junkers 52 surnommé “tante JU” de l’amicale Jean Baptiste Salis. Il y aura aussi l’avion de chasse le plus performant de la seconde guerre mondiale, le célèbre P51, l’avion de formation des pilotes militaires le plus robuste, le T6 dont le bruit du moteur en étoile est si caractéristique. Mais seront aussi présents, Staggerwings, Stinson L 5, Piper L 4 et DHC1 Chipmunk de l’association andrésienne (de St André de l’Eure ) « Ham and Jam », 2 Cessna L19 Bird Dog, un Cap 10 B de l’Aéronautique Navale, , DH 82 Tiger Moth, Piper J3 Cub, Yak 52,  Yak 18 T , Vans RV 6, Jodel D112……

 

 

 

 

Nort American T6 de Jean-Philippe Chivot basé à Abbeville ©Xavier Cotton

Le seul Stinson L5 Sentinel (F-AZLV) volant en France de l’association « Ham and Jam » basée à Saint André de l’Eure ©Ivan Hairon 2015

Piper L4H (F-AYZA) de l’association andresienne “Ham and Jam” ©Ivan Hairon 2015

Ivna HaironDe plus les commentaires de ces deux journées seront assurés par Ivan Hairon qui saura vous faire rêver et vous apporter connaissances historiques et techniques au sujet des avions présentés en vol et de leurs pilotes.

Ivan Hairon, pilote  d’aéroclub à l’Aéroclub de Bernay dans l’Eure, patrie aéronautique d’Auguste Mudry a gravi tous les échelons jusqu’à devenir pilote de ligne sur Embraer 190 chez HOP. Depuis, sa passion pour l’aviation n’a pas baissé d’un cran, c’est pourquoi depuis 1998, il prend plaisir à commenter une dizaine de meeting aérien par an enrichissant les présentations en vol d’anecdotes sur chacun des avions ou patrouilles présentées, sur les pilotes ou nous expliquant comment un avion se pilote.  Cette année vous pourrez encore avoir le plaisir de l’écouter au meeting de Compiègne, de Lens ou d’Épernay.

JU 52 F-AZJU en2015 à La Ferté Alais ©Xavier Cotton

Samedi  20 mai :

14h00 ouverture au public

17h00 tombola

Dimanche 21 mai:

08h30 ouverture au public

10h00 arrivée des avions

17h00 2 tirages de tombola

18h00 Départ des avions à

Entrée gratuite et possibilité de restauration sur place

Pour plus de renseignement :

http://www.aerocasa.fr/

Jodel D 112, F-PHLS avion du CASA Club Aéronautique de St André de l’Eure ©Ivan Hairon 2015


Meeting d’Epernay 2015

Quelques avions présents au meeting d'Epernay 2015 ©Xavier Cotton

Quelques avions présents au meeting d’Epernay 2015 ©Xavier Cotton

En clôture de  la semaine du Championnat de France de voltige aérienne qui venait de s’y dérouler,  un meeting  gratuit a eu lieu le dimanche sur le terrain d’Epernay-Plivot pour fêter les 70 ans des “Ailes Sparnaciennes”. L’affiche était bien discrète sur le plateau prévu pour le meeting et pourtant l’horaire prévu pour le show allant de 14h00 à 18h00, il fallait qu’il qu’il y ait quelques avions. La proximité du lieu par rapport à Reims et la météo d’un CAVOK absolu, c’est à dire ciel bleu uniforme, je me suis décidé à y aller jeter un œil afin de rapporter quelque photos souvenirs.

Ivan Hairon devant le P51 Mustang “Nooky Booky IV” ©Liliane Cotton

Ivan Hairon, le commentateur du meeting était déjà un gage de qualité. Pilote  d’aéroclub à l’Aéroclub de Bernay dans l’Eure, patrie aéronautique d’Auguste Mudry, Ivan Hairon a gravi tous les échelons jusqu’à devenir pilote de ligne sur Embraer 190 chez HOP. Depuis, sa passion pour l’aviation n’a pas baissé d’un cran, c’est pourquoi depuis 1998, il prend plaisir à commenter une dizaine de meeting aérien par an enrichissant les présentations en vol d’anecdotes sur chacun des avions ou patrouilles présentées, sur les pilotes ou nous expliquant comment un avion se pilote. Un bon commentateur accompagné d’une bonne sono  dynamise un meeting, faisant naître dans la tête de chacun des rêves d’évasion aérienne, il est une clé importante du succès d’un meeting aérien. Cette année vous pourrez encore avoir le plaisir de l’écouter au meeting d’Agen, des Mureaux, de Lens ou d’Haguenau.

les “Nounours pilotes” ©Xavier Cotton

Malgré la chaleur caniculaire les spectateurs étaient au rendez-vous, y compris les “nounours pilotes” pour  voir des avions de collection, de la voltige aérienne en avion ou en planeur, le DC3 aux couleurs d’Air France, des biplans Boeing Stearman, des Warbirds North American T6, ADN4 Skyraider et P51 Mustang et pour conclure la patrouille Sparflex sur L39 Albatros venue en voisine puisque basée à Reims-Prunay
Avoir ci-dessous quelques photos de ce magnifique spectacle, pour voir beaucoup plus de photos de ce meeting allez voir l’album que j’ai déposé sur Flickr : 2015 Meeting Epernay

Boeing PT17 Stearman F-AZUD  basé à Reims-Prunay ©Xavier Cotton

Boeing PT17 N4561N ©Xavier Cotton

Boeing PT17 F-AZUD piloté par François Forget et Boeing PT17 N4561N piloté par Francis Pelletier ©Xavier Cotton

DC3 F-AZTE  de France DC3 ©Xavier Cotton

DC3 F-AZTE  de France DC3 ©Xavier Cotton

SU26 HA-HUR ©Xavier Cotton

ADN4 Skyraider F-AZFN ©Xavier Cotton

T6 F-AZSC basé à Epernay ©Xavier Cotton

Marc” Léon” Mathis pilote du P51 Mustang F-AZSB ©Xavier Cotton

P51 Mustang “Nooky Booky IV” F-AZSB ©Xavier Cotton

Patrouille Sparflex L39 Albatros LX-MIK et LX-STN ©Xavier Cotton

L39 Albatros LX-STN piloté par Aymeric de Valence ©Xavier Cotton

Patrouille Sparflex ,présentée par Aymeric de Valence et Michel Soutiran ©Xavier Cotton

 


Meeting aérien de Troyes sous une météo capricieuse (Après midi)

Temps menaçant au meeting de Troyes ©Xavier Cotton

Comme je vous l’ai raconté dans la premiere partie de cet article  Meeting aérien de Troyes sous une météo capricieuse (Matin) malgré une météo très instable, le meeting du Grand Troyes organisé par Skyline Events ce 29 juin 2014 nous a réservé un beau spectacle et les 10 000 spectateurs présents ont été hautement récompensés par de superbes présentations en vol.

North American OV-10B Bronco F-AZKM du Musée Européen de l’Aviation de Chasse ©Xavier Cotton

Après un pause méridienne passée sous la pluie qui ne présageait pas être de bonne augure pour l’après midi, le spectacle repris néanmoins des 14h00 avec un plafond de la couche nuageuse qui avait tendance à s’élever. Alain Bès aux commandes du North American OV-10 Bronco du Musée Européen de l’Aviation de Chasse de Montélimar fit évoluer en véritable virtuose ce biturbopropulseur de reconnaissance et d’attaque au sol dans un mouchoir de poche, enchaînant les figures classiques de la voltige aérienne et nous gratifiant d’une superbe finale en S lui permettant de perdre rapidement de l’altitude et d’un atterrissage  extrêmement court estimé à 50 m entre le toucher des roues et l’arrêt total de l’avion, et pour finir une sortie de piste à angle droit grâce à la grande liberté de manœuvre de sa roulette de nez.

Hawker Seafury F-AZXJ de Christophe Jacquard ©Xavier Cotton

Le Hawker Seafury F-AZXJ appartenant Cristophe Jacquard et piloté par Patrice Marchasson nous eblouit par sa vitesse et sa manœuvrabilité souligné par les fumigènes en bout d’ailes.

Fouga Magister F-AZNK ©Xavier Cotton

La présentation continua par un ballet tout en souplesse de ce Fouga Magister de l’association Nostalgair piloté par Jean Michel Courtot. Le Fouga Magister a longtemps été l’avion de formation des pilotes de l’armée de l’air et surtout l’avion de la Patrouille de France de 1956 à 1980 date de remplacement par l’Alphajet.

 

Boeing Stearman PT17 F-AZGR et Waco UPF-7 F-AZLC

Le Boeing Stearman PT17 de Saint-Dizier Aero Retro et le superbe Waco UPF-7 (Waco F-AZLC) piloté par Cyril  Touzet nous offrirent une magnifique chorégraphie tout en douceur souligné par les fumigènes. Ces deux avions magnifiquement décorés sont des “Old Timer” de 1941 maintenus en état de vol par des pilotes  de chasse passionnés.

Aude Lemordant championne du monde voltige aérienne sur son Extra 330SC F-HXAL ©Xavier Cotton

Alors que le ciel nous faisait partager quelques trouées de ciel bleu, Aude Lemordant nous présenta ensuite un programme de voltige aérienne plus nerveux sur son Extra 330SC au moteur de 315 Cv immatriculé F-HXAL (AL pour ses initiales).
Aude est pilote de ligne depuis l’age de 21 ans et actuellement copilote sur Boeing 777 d’Air France.
Lors de son cursus de pilote de ligne, elle a du passer des modules sur avion de voltige dans le but de simuler des situations inhabituelles de vol où les pilotes doivent récupérer l’avion et le remettre en bonne position. C’est comme cela qu’Aude Lemordant est venue au monde de la voltige aérienne.
A 32 ans, Aude Lemordant possède déjà un palmarès sportif prestigieux. En 2005, lors de sa première compétition à Châteauroux, elle remporte la coupe de France espoir sur biplace. En 2006, elle est 1ere en promotion à Oloron puis 2e au National biplace. En 2008, elle remporte la coupe Marcel-Doret à Rodez. En 2009, elle participe aux championnats du monde à Silverstone (Angleterre) et en 2011, elle est vice-championne du monde. En 2013, au Texas, elle devient triple championne du monde en individuel, en freestyle et par équipes. Mais, aussi quadruple championne de France, elle vient d’acquérir son dernier titre national lors du championnat de France qui s’est déroulé à Falaise en Normandie du 23 au 28 juin 2014.

6 T6 en échelon inversé basculent pour un passage rapide sur le terrain ©Xavier Cotton

Six T6 dont un maquillé en “Zéro” japonnais ont décollé pour simuler une attaque du terrain, puis un combat rapproché entre l’un des T6 et le “Zéro”.

Copie de Zéro F-AZZM de l’AJBS  piloté par Pierre Fages ©Xavier Cotton

Harvard IIA TA-127 F-AZBE de Franck Salis ©Xavier Cotton

T6G F-AZBQ ©Xavier Cotton

Parmi les T6, il y avait donc la copie de Zéro (F-AZZM) piloté par Pierre Fages, le Harvard IIA TA-127 (F-AZBE), le T6G jaune à dents de requin (F-AZBQ) tous trois appartenant à l’amicale Jean Baptiste Salis : http://www.ajbs.fr/ ,

T6G F-AZCV de France’s Flying Warbirds ©Xavier Cotton

le  T6G tout jaune (F-AZCV) qui appartient à la Société pour le Développement et la Promotion de l’Aviation (SDPA) de Christian Amara fait partie depuis mars 2012 de la flotte de France’s Flying Warbirds basée à Melun-Villaroche: http://www.ffwm.fr ,

SNJ-5 47-PA F-AZRB ©Xavier Cotton

le SNJ-5 (version marine du T6) 47-PA de la NAVY (F-AZRB) de Blois piloté par Fréderic Olivier : http://www.f-azrb.com

TT6 F-HLEA d’Aero Vintage Academy ©Xavier Cotton

le T6 (F-HLEA) d’Aero Vintage Academy (http://www.aero-vintage-academy.fr) piloté par Baptiste Salis sur lequel vous pouvez faire un baptême de l’air ou prendre des leçons de pilotage.

DC3 F-AZTE de France DC3 ©Xavier Cotton

Puis ce fut le tour de la présentation du DC3  F-AZTE aux couleurs d’Air France de France DC3 (http://www.francedc3.com/) piloté tout en souplesse par jacques Lumbroso.

Waco UPF-7 F-AZLC ©Xavier Cotton

On put voir de nouveau et avec grand plaisir le Waco F-AZLC piloté par Cyril Touzet, mais cette fois ci en solo.

De Havilland DH 100 Vampire Fb6 F-AZOO ©Xavier Cotton

Ce De Havilland DH 100 Vampire Fb.6 doté un réacteur Goblin 3  a appartenu à l’armée de l’air Suisse jusqu’en 1988.Et alors que le ciel s’éclaircissait au dessus du terrain, malgré les orages très noirs qui semblaient vouloir nous éviter.

YAK 11 D-FJII de l’association des Casques de Cuir ©Xavier Cotton

Le Yak 11(D-FJII) de l’association des casques de cuir arriva plein “badin” suivi d’une ressource.Ce Yak fut construit en 1952 dans les ateliers Yakovlev.  Il fait partie d’un lot de 40 appareils  dont Raymond Capel découvrit l’existence en Egypte en 1982. Salis Aviation négocia le rachat du lot et le contrat put être signé en juin 1983. Il fallut alors organiser le démontage de 41 machines à l’abandon dans le dépôt d’El Khanda, dans le delta du Nil, la mise en conteneurs, le transport par camion vers le port d’Alexandrie, et le chargement sur un bateau à destination de Marseille.
Arrivé en France avec les autres appareils du lot, il fut acquis et restauré par Philippe Joyet, un ami proche de la famille Salis, à Lausanne où il fit son premier vol post-restauration en 1994. Il fut basé à Lons jusqu’en 2005 puis en Allemagne jusqu’en juin 2011, date de son acquisition par l’association « les Casques de Cuir ». Il porte les couleurs du Yak-9 du Lieutenant Roger Sauvage (Normandie-Niemen).

Rafale 113-GW de la B113 de Saint-Dizier ©Xavier Cotton

Malgré quelques absences à regretter à cause d’une météo incertaine, le plateau du meeting fut bien rempli et varié. Et pour finir ce meeting, nous eûmes droit à une démonstration tout en puissance et en bruit du biréacteur Dassault Rafale aux mains du pilote officiel 2014 de Rafale Solo Display  (http://www.rafalesolodisplay.com/), le Capitaine Benoit Planche “Tao” de la BA113 de Saint-Dizier. Si voulez voir d’autres photos de ce meeting, j’ai déposé un album 2014 Meeting de Troyes sur Google+


Carrefour de l’Air et Fly’in au Bourget : 26 et 27 mars 2011

(photo collection privée Xavier Cotton)

Le week-end prochain, 26 et 27 mars, se tiendra au Bourget le 1er carrefour de l’Air , il s’agit du premier rassemblement des musées aéronautiques, un événement unique autour du patrimoine : musées, associations, collectionneurs…Profitez de ces deux jours pour découvrir les lieux qui exposent des aéronefs en France, et pour échanger avec de nombreux passionnés. Chaque institution présentera ses activités, ses collections et ses trésors (objets, documents, archives, maquettes…).


Ce rendez-vous se déroulera dans le hall Concorde (vue en 360°), sous les ailes des supersoniques et l’accès est gratuit. Si vous souhaitez avoir la liste des exposants et avoir plus d’informations sur le 1er carrefour de l’Air : http://www.museeairespace.fr/actualites/aviation/8/le-carrefour-de-lair.html.
Catherine Maunoury, Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, et Jacques Arnould, en charge de la réflexion éthique au sein du Centre National d’Etudes Spatiales, dédicaceront leurs nouveaux livres (respectivement “La sagesse de l’aviatrice” et “Une brève histoire de l’Espace” aux éditions l’œil neuf). Rendez-vous, dans le hall Concorde, samedi 26 mars à 14h30, et dimanche 27 mars à 15h30.Le samedi 26 mars,aura lieu à cette occasion, un fly’in de machines d’exception  sur le tarmac du Bourget . Les arrivées sont prévues entre 10h et 12h30 ; les avions stationneront sur le parking du musée, derrière le hall Concorde.
Voici la liste des avions attendus :
• C 195 (1947)                F-AZRS
• Cessna 140                   F-AZON
• DHC-1                         G-AOJR
• Douglas DC3               F-AZTE
• J5AE1                          N203SA
• JODEL D140               F-PUIL
• L19 CESSNA               F-AZTA
• LUSCOMBE 8A          F-PMCD
• MS 733                         F-BKOI
• NC 858 S                      F-PJDZ
• North American T6-G  F-AZEZ
• PA 11                            F-PCRM
• PA19/L18C                  OO-SPQ
• PA28                            N1138F
• Piper Pa19 Cub            F-BOUF
• Stampe SV4 A             F-BCGQ
• Super Pacer PA22/20  G-ARGY
• Yak 52                         RA1006K
• Yak 52 TD                  RA3385K
• Yak-18T                     HA-CBG
• Yak-18T                     RA3628K

DC3 F-AZOX ex F-GIDK

(photos collection privée Xavier Claeys)

Le  DC 3 F-AZOX auparavant immatriculé F-GIDK de l’association “Un Dakota sur la Normandie” était présent sur l’aérodrome de Saint-Yan (LFLN) lors de l’Euro Fly’in qui s’est tenu du 14 au 18 juillet 2010. On a pu y voir aussi le célèbre DC3 F-AZTE aux anciennes couleurs d’Air France.

Histoire de la “Crevette” Air France

L’Hippocampe d’Air France sur Le DC3 F-AZTE(F-BBBE) ©Xavier Cotton


La “Crevette” comme est elle est affectueusement surnommée est le symbole d’Air France depuis sa création en 1934 . Elle est ici, à l’avant du DC3 F-AZTE (F-BBBE) peint à aux anciennes couleurs de la compagnie de 1946.

La légende voudrait que Maurice Noguès se souvint de sa longue observation des hippocampes en méditerranée après un amerrissage forcé (octobre 1927 Naples), quand il venu le temps de choisir un emblème pour Air orient : Cet hippocampe est constitué de la tête de Pégase et de la queue du dragon d’Annam symbolisant la puissance et le vol dans les airs. L’hippocampe rappelant le milieu marin dans lequel évolue les hydravions.
Mais pour en savoir plus sur la création de ” La Crevette ” et son adoption par Air France, je vous recommande vivement de lire l’article du site : aviatechno.free.fr

Air France, née de la fusion de quatre compagnies de transport aérien dont Air Orient, a officiellement adopté le sigle de l’hippocampe (“La Crevette”) en octobre 1933. en substituant les lettres “AF” aux lettres “AO” d’Air Orient Celui-ci avait été déposé le 21 janvier 1932 par Air Orient (créée le 8 juillet 1930) qui exploitait la ligne Paris-Saïgon.

La “crevette” continue aujourd’hui de décorer les nacelles des réacteurs des avions d’Air France.

Hippocampe sur réacteur d’un Airbus A320 d’Air France ©Xavier Cotton


DC3 F-AZTE au meeting du centenaire Reims 2009

(photo collection privé Xavier Cotton)

 

Ce DC3 F-AZTE (cn 9172) comme tous les DC3 encore en état de vol à une longue et passionnante histoire que vous pourrez lire sur le site de France DC3 . Il était présent ce 28 juin 2009 pour le meeting du centenaire sur la BA112 qui fermera en 2011.

This site is protected by wp-copyrightpro.com