Tag : Melun-Villaroche

Air Legend 2019 Paris-Villaroche

Un des plus grands meetings aériens d’Europe aux portes de Paris !

Rendez-vous les 7 et 8 septembre 2019 sur l’aérodrome de Melun-Villaroche

Le PARIS-VILLAROCHE AIR LEGEND aura lieu samedi 7 et dimanche 8 septembre, sur l’aérodrome de Melun-Villaroche, en Seine et Marne (77). Il s’agit de l’un des plus grands meetings aériens d’Europe, avec plus de 100 appareils présentés ! Ce show exceptionnel sera l’occasion de voir voler des avions mythiques, rarement ou jamais vus en France.

Au programme :

  • Un plateau d’une dizaine de jets de collection pour la première fois en Europe : MIG15, F86, T33, Fouga…
  • Un nombre exceptionnel de warbirds : Bearcat, Avenger, Skyraider, Corsair… avec plusieurs Spitfire, Mustang et Yak volant en formation.
  • Curtiss P-36, Hawk 75 et Morane 406 seront réunis en vol pour la première fois, afin de rendre hommage à la chasse française de la « drôle de guerre ».
  • À découvrir également, des avions rares, tel que le BD5J, le plus petit avion à réaction au monde.
  • Plusieurs Rafale Marine, le Rafale Solo Display, la Patrouille de France, la Patrouille Tranchant et de nombreux autres appareils complèteront ce plateau… de légende !

Sur le tarmac :

Dans les airs, le spectacle sera exceptionnel et sur le tarmac, l’ambiance garantie, avec des animations pour toute la famille ! Un village d’exposants, avec des boutiques et des stands de restauration accueillera le public tout au long du week-end.
Les concerts des « pin up » Satin Doll Sisters (groupe vocal féminin) feront revivre avec humour et glamour, l’ambiance des fêtes aériennes d’antan.
Des simulateurs de vol de P-47 Thunderbolt, d’Airbus A320 et de l’Armée de l’air seront à la disposition des petits et des grands.
Des reconstitutions de camps RAF, USAAF, Luftwaffe, Russe/Normandie-Niemen… avec des véhicules d’époque, plongeront les visiteurs dans les années 40.
Des vétérans aviateurs de toutes nationalités, témoins des grands conflits du 20ème siècle, seront présents par le biais du French Wing, l’unité française de la Commemorative Air Force.

Un site chargé d’histoire

L’événement se déroulera sur l’aérodrome mythique de Melun-Villaroche, situé à 40 km au sud-est de Paris, célèbre notamment pour les essais en vol, civils et militaires, menés entre autres par Dassault Aviation, Breguet Aviation ou même Morane Saulnier. Aujourd’hui Melun-Villaroche reste un centre aéronautique important, ouvert à la circulation aérienne publique depuis octobre 2014. Ici se côtoient aviation ancienne, de loisir et professionnelle.

Informations Pratiques

Samedi 7 et dimanche 8 septembre 2019

8h00 : ouverture au public
9h00 : ouverture espace VIP
10h -12h : visite du parking avions
9h -18h : village exposants, animations, simulateurs de vol…
13h -18h : show aérien

Accès

En voiture de Paris : A5b sortie 13 Réau-Villaroche ou sortie 12 Limoges Fourches
En transports en commun : ligne D ou R. Navettes spéciales Paris-Villaroche Air Legend les 7 et 8 sept.
En avion ou hélicoptère : contacter Air Legend (places limitées)
Coordonnées GPS : 48°36’24’’Nord, 2°40’13’’Est

Tarifs

22€ en prévente
27 € le jour du meeting
12 € pour les 12-16 ans
Entrée gratuite pour les moins de 12 ans

Accès au parking avions (10h-12h) : 5€
Chaise pour spectacle aérien : 5€

Billetterie (prévente) : https://ticket.anixy.com/airlegend2019/payant


Le “Catalina” N9767 de France’s Flying Wardbirds retourne au USA

Consolidated PBY-5A “Catalina”  N9767 aux couleurs de Jean-Yves Cousteau de  France’s Flying Warbirds lors du Paris Air Legend 2018 à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

D’après une brève du Fana de l’aviation (N°596 Juillet 2019) France’s Flying Warbirds s’est séparé de son Consolidated PBY-5A “Catalina”  immatriculé N9767. Celui-ci à décollé le 14 juin dernier de Melun-Villaroche pour rejoindre sa nouvelle base Eugene dans l’Oregon

Le “Catalina” N9767 construit au Canada en 1942 fut tout d’abord affecté à la Royale Canadian Air Force sous le matricule 9767 et basé à Reykjavik en Islande. Après son retour dans le civil en avril 1946, il resta longtemps au Canada avant d’être  acheté par Franklin Devaux qui le ramena en France en 1995. Sous le nom “la princesse des étoiles”,  il servit dès octobre 95 de régie volante et d’appareil d’exploration en Afrique à la fameuse émission de télévision animé par Nicolas Hulot : “Opération Okavango”. Durant un an et demi, sa mission l’emmena à Djibouti,  aux Comores, au Kenya, et en Éthiopie avec un seul ennui mécanique, la rupture d’un cylindre dont la réparation prit quelques heures entre deux vols. En 1998 Il refit “La ligne” sous les couleurs d’Air France de l’époque au départ de Toulouse jusqu’en Amérique du Sud en passant par Dakar,  soit 13 000 km. Depuis 2010, le N9767 qui avait rejoint France’s Flying Warbirds  nous régalait par sa présentation majestueuse en vol à l’occasion de nombreux meeting aérien. Comme pourrait dire Nicolas Hulot, les baies vitrées à l’arrière de l’aile sont de véritables “balcons sur le monde”. Pour en savoir plus sur l’histoire de “la princesse des étoiles” allez sur la page du site de France’s Flying Warbird dédié au Consolidated PBY “Catalina” en espérant que celle ci reste affichée malgré son départ.

Consolidated PBY-5A “Catalina”  N9767 aux couleurs de Jean-Yves Cousteau de  France’s Flying Warbird lors du meeting aérien du Bourget 2018 organisé pour les 120 ans de l’Aéro-Club de France ©Xavier Cotton

Sur les 4000 appareils produits, il fait actuellement parte de la quinzaine en état de vol dans le monde et était le seul en France. Nous souhaitons longue vie au N9767.

 


Paris-Villaroche Air Legend 2018 (épisode 4)

Le retour du Boomerang

Ce CAC BOOMERANG CA-13 NX32CS basé à Anvers et piloté par Remko Sijben ©Xavier Cotton
La présence du CAC-13 “Boomerang” (NX32CS) à Melun était aussi tout à fait exceptionnelle car  cet avion est unique en Europe. Bien qu’appartenant au collectionneur hollandais Remko Sijben, il est basé à Anvers (en Belgique). En effet, depuis 2015, les ex avions militaires ne sont plus autorisés à voler au dessus des Pays-Bas. Bien sur, les associations de collectionneurs d’avions anciens font tout ce qu’ils peuvent pour faire modifier ce texte de loi, mais en attendant, elles sont obligées d’expatrier leurs avions de collection. C’est aussi pour cette raison que le Yak 3 F-AZKK (photo ci-dessous) est immatriculé en France et basé à Lille bien qu’ appartenant à l’association hollandaise “Yak association
Yak 3 UP-W F-AZKK  piloté par Rick van der Graaf et CAC BOOMERANG CA-13 NX32CS piloté par Remko Sijben ©Xavier Cotton

Construit en 1942 à 250 exemplaires par la Commonwealth Aircraft Corporation, les “Boomerang” furent créés en un temps record pour la Royal Australian Air Force. Rapide, puissamment armé, maniable, ces avions se distinguèrent auprès des pilotes pour leur aspect tactique. Le ” Boomerang” est une véritable nouveauté en meeting, puisque cet avion a uniquement combattu dans les cieux du Pacifique et témoigne de la contribution australienne à la victoire de la seconde guerre mondiale.

Si vous le souhaitez , vous pouvez voir :

A suivre…….


Paris-Villaroche Air Legend 2018 (épisode 1)

1ere ligne de Warbirds  plus les Alphajet de la PAF présent à Melun-Villaroche les 8 et 9 septembre 2018 ©Xavier Cotton

Les 8 et 9 septembre dernier s’est tenu pour la 1ere fois le “Paris-Villaroche Air Legend” et ce spectacle aérien fut un succès total, les 30 000 spectateurs  ont pu voir évoluer sous un soleil radieux une soixantaine d’avions de collection, mais aussi quatre Rafale de la Marine Française et pour ceux venus le samedi, ils ont pu assister à la superbe chorégraphie aérienne de la Patrouille de France

Hangar AMPAA à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Melun-Villaroche a plusieurs atouts pour en faire un terrain qui pourrait accueillir chaque année un spectacle aérien incontournable au même titre  que celui de  Duxford en Angleterre. En effet tout comme à Duxford plusieurs collections y résident (France’s Flying Warbirds, Le Cercle de Chasse de Nangis, l’Association des Mécaniciens Pilotes d’Aéronef Anciens ( AMPAA), un Dakota sur la Normandie) et à quelques centaines de mètres se trouve le musé aéronautique et spatial du Motoriste SAFRAN. Et j’ai même entendu dire qu’il existe un projet de musée aéronautique sur place. C’est Christian Amara (France’s Flying Warbirds) qui est à l’initiative avec Eric  Jansonne et Thierry Marchand (JM AIrshow) de ce premier spectacle aérien

Alors il ne reste plus qu’a ancrer dans la durée le succès de ce  premier spectacle aérien.

Hispano  Aviaciòn HA-1112-M4L “Buchon” “Red 11″ G-AWHM de Flying Legends ©Xavier Cotton

Melun-Villaroche fut créé en 1939 et occupé par la Luftwaffe dès le 1er juin 1940. L’année suivante , les Allemands y construisirent deux pistes croisées en béton de 1600 m. Le terrain fut régulièrement bombardé par les Anglais puis par le Américains. Ces derniers prirent place sur le terrain après que les Allemands aient évacués les lieux le 22 août 1944. Puis le terrain fut affecté à la DTI (Direction Technique et Industrielle de l’aviation civile)

Hispano Aviaciòn HA-1112-M4L “Buchon” “Red 11″ G-AWHH de Flying Legends ©Xavier Cotton

Si vous le souhaitez , vous pouvez voir :

A suivre…….


Little Jeanne change de robe

Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” à La Ferté Alais 2015©Xavier Cotton
Le Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” de France’s Flying Warbirds que vous avais présenté dans cet article du 3 mars 2011 a été présenté au meeeting de La Ferté Alais 2015 “Le temps des Hélices” organisé par l’Amicale Jean-Baptiste Salis (http://www.ajbs.fr/) dans ses nouvelles couleurs qui reprennent en partie la décoration des P-40 des Burma Banshees ( 80th Fighter Group  de l’USSAF) opérant en Birmanie 1944.
Sources des informations :

France’s Flying Warbirds : www.ffwm.fr
Info pilote juin 2015

Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” à La Ferté Alais 2015©Xavier Cotton

Curtiss P-40 “Warhawk” F-AZKU

Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” ©Xavier Cotton
Lors du meeting annuel de 2010 de l’Amicale Jean Baptiste Salis sur le plateau de Cerny à la Ferté-Alais, j’ai pu voir le Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” immatriculé F-AZKU (matricule 42-105915) avec George Perez aux commandes. Cet avion est un des rares P-40 ayant connu le combat pendant la seconde guerre mondiale et qui soit toujours en état de vol. Il est sorti de l’usine Curtiss de Buffalo, dans l’état de New-york en 1943 avec le numéro constructeur 29677.
À la fin de la guerre l’avion fut abandonné à Tadji (Papouasie Nouvelle-Guinée) base aérienne créée par les japonnais début 1943 capturée par la 5th Air Force le 22 avril 1944. Ce n’est qu’en 1974 que Charles Darby (Néo-Zélandais) et “Monty” Armstrong (Australien) récupérèrent à Tadji plusieurs  Warbirds dont six P-39″Airacobra” et cinq P-40  pour le collectionneur Americain David Tallichet. Peu de temps après avoir été expédiée en Nouvelle Zélande, l’épave fut vendue à l’Australien Malcom Long puis exposée dans l’état dans divers collections privées et musées. Ensuite en 1991 ses nouveaux propriétaires Jack McDonald et John Rayner commencèrent la restauration du P-40.

L’Australien Murray Griffith acquit l’avion en 1997 et en fit achever la restauration. Immatriculé VH-KTI, le P40 fit son nouveau 1er vol le 20 mars 2002 aux mains de Jack McDonald à Coolangatta (Australie). Murray retrouva son pilote le lieutenant Warren, le dernier à l’avoir mené au combat avant qu’il ne soit abandonné sur le terrain de Tadji ( Papouasie Nouvelle-Guinée), quel émotion ce du être pour lui de revoir son avion de nouveau en état de vol.

Curtiss P-40N-5CU “Little Jeanne” ©Xavier Cotton

En 2008 le F-AZKU a été présenté pour la 1ere fois à la Ferté-Alais lors du meeting de la pentecôte et il portait alors les couleurs et marquage qui étaient les siens lorsqu’il était piloté par le Lt Robert Warren du 7th Fighter Squadron du 69th Fighter Group de la 5th Air force en Nouvelle Guinée.
En 2011 le P40 F-AZKU fut intégré à la collection de France’s Flying Warbirds et basé à Melun-Villaroche.

Caractéristiques techniques :
Moteur : Allison V-1710-81 en V de 1200 Cv
Envergure ; 11, 37m
Longueuer :10, 16m
Hauteur : 3, 23M
masse à vide 2903 Kg
Masse maxi au décollage : 5171 Kg
Vitesse Croisière : 496km/h
Plafond : 9449 M
Autonomie : nc

Sources des informations :
Le fana de l’Aviation N°496S mars 2011 : article de Xavier Meal
Le temps des hélices AJBS
France’s Flying Warbirds


This site is protected by wp-copyrightpro.com