Tag : 2019

Le Havre aéronautique des pionniers à Safran par Sébastien Bocé

Quand on cite le Havre, on pense en priorité à son activité portuaire , c’est assez logique puisque il est classé 2éme port de commerce français derrière Marseille et 1er en terme de trafic de conteneurs. Ou encore on entend la chaude voix de Claude Villers quand il contait à la radio les traversée transatlantiques à bord du France, ce bateau si majestueux. Mais qui imagine la richesse du passé aéronautique de cette ville située à l’embouchure de la Seine.

Un havrais passionné d’aviation et de son histoire, Sebatien Bocé, retrace au cours des 240 pages de cet ouvrage plus de deux siècles d’histoire aéronautique havraise le tout illustrée d’une abondante iconographie.

Des premiers aéronautes, aux pionniers de l’aviation, en passant par la seconde guerre mondiale, jusqu’aux championnats du monde de voltige aérienne de 1992, l’auteur nous révèle les temps célèbres ou méconnus de l’aviation havraise. Il évoque aussi, la richesse de son histoire industrielle aéronautique plus que centenaire : Schneider, Bréguet, Snecma, Hispano-Suiza et maintenant Safran-Nacelles. Son index sur 11 pages des noms cités et un autre des aéronefs évoqués vous permettra de retrouver un sujet précis sans difficulté.

L’auteur

Passionné depuis son enfance, Sebastien Bocé est fier aujourd’hui de travailler dans ce domaine. Maquettiste, collectionneur et photographe amateur, il parcourt les musées et les meetings aériens d’Europe depuis trois décennies. Depuis une dizaine d’années, il s’est spécialisé sur l’histoire de l’aéronautique havraise qu’il raconte notamment sur son blog (http://aviation-le-havre.over-blog.com) et à travers des expositions qu’il organise régulièrement, dont notamment celle du musée d’Harfleur en 2014.

Références

  • Titre : Le Havre aéronautique, des pionniers à Safran
  • Auteur : Sébastien Bocé
  • Éditeur : Éditions L’Écho des vagues, https://www.lechodesvagues.com
  • Format : 24 x 22 cm, relié
  • Pages : 240
  • Illustrations : 440
  • Poids : 1,224 kg
  • ISBN 978-2-91861-639-9
  • Prix : 29€

Le film "Danse avec les nuages" par Laura Brunet

La réalisatrice Laura Brunet fait la part belle aux paroles intimistes des voltigeurs d’exception que sont Catherine Maunoury, Aude Lemordant et Antoine Crochon, tous guidés par une même ferveur : voler et évoluer dans le ciel comme dans son milieu naturel. Ce documentaire de 52 minutes a été diffusé dur FR3 Centre Val de Loire lundi 16 décembre vers 23h00. Il devrait être bientôt disponible en DVD en vente sur “Tandem Image”

Source des informations

France 3 Centre Val de Loire : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/

Tandem Image : https://www.tandemimage.fr/


D'hélices et nuages

Corsair F4U F-AZEG à Melun-Villaroche lors du Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

En parcourant ma collection de photos prises en meeting aérien, je me suis dit qu’il y avait de quoi faire profiter les passionnés d’avions et de photos. Alors voilà, j’ai construit un album photo noir et blanc en choisissant uniquement des avions à hélice sur fond de nuages, d’où le titre « D’hélices et nuages »

En attendant peut être un jour de l’exposer sur papier, si j’en trouve l’opportunité et le financement, j’aimerai que vous m’apportiez critiques et commentaires sur cette série de photos


Minijet CJ-01 : le plus petit monoréacteur au monde

Minijet CJ-01 (F-PJET) construit et piloté par Nicolas Charmont à Melun Villaroche lors du Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

Si vous trouvez que ce Minjet CJ-01 a une allure de BD-5J utilisé par James Bond dans le film “Octopussy” vous avez raison. En effet, Nicolas Charmont après avoir racheté un lot de “matière” de BD-5B, s’est lancé dans le projet de transformer le kit d’origine en avion à réaction et ceci malgré l’absence de plan. Après 2500 heures de travail et une qualification réacteur obtenue sur Fouga Magister, Nicolas Charmont a pu voler pour la première sur son Minijet CJ-01 en 2015. Celui-ci est désormais basé à Melun-Villaroche et le seul à voler en France

Nicolas Charmont en vol sur son Minijet CJ-01 (F-PJET) lors du Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

C’est l’américain Jim Bede qui conçut dans les années 70 le BD-5, un avion monoplace fourni en kit aux constructeurs amateurs. Les premières versions étaient prévues avec un moteur thermique et une hélice propulsive, une version à réaction fut ensuite proposée le BD-5J. malgré le succès commercial avec 5000 kits vendus, seuls quelques centaines furent réellement construits car Bede Aircraft Inc fut incapable de fournir une motorisation réellement adaptée à ses clients .

Minijet CJ-01 (F-PJET) construit et piloté par Nicolas Charmont à Melun Villaroche lors du Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

Si vous souhaitez plus d’informations sur cet avion, je vous recommande ces deux articles :


MiG-15 présenté en meeting

Le Mig-15 (N104CJ) piloté par Kenneth AARKVISIA au meeting Paris Air Legend 2019 à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Cette année à l’occasion de la deuxième édition de Paris Air Legend à Melun-Villaroche, le MiG-15 est l’avion qui crève l’affiche. D’après mes sources, cela fait au moins 20 ans que ce type d’avion a été présenté en vol en France… En conséquence l’avoir vu évoluer ce week-end était vraiment exceptionnel. Cela aurai pu l’être encore plus, car Il devait être présenté avec le North-American F-86 Sabre de Fréderick Akary et devaient tous les deux simuler un combat aérien  comme  quand ils s’affrontaient durant la guerre de Corée (1950-53). Malheureusement le F-86 Sabre est resté bloqué en Autriche à cause de pluies diluviennes.

Le Mig-15 (N104CJ) piloté par Kenneth AARKVISIA au meeting Paris Air Legend 2019 à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-15 est le premier avion de chasse à réaction construit en grand série par l’URSS , soit environ 18 000 exemplaires. Le premier vol eu lieu en décembre 1947 et son entrée en service en 1949.

L’exemplaire présenté ce week-end est un SB Lim-2, version biplace du MiG-15UTI. Fabriqué en 1952, il fut affecté à la force aérienne polonaise avec le numéro 104 jusqu’en 1990 où il fut retiré du service.

Il est expédié et stocké aux USA de 1993 à 1999. Ensuite, après avoir été remis en état de vol par l’Américan Restoration & support LLC de Forks dans l’état de Washington avec l’immatriculation N104CJ, Il fut vendu finalement en 2004 à la collection norvégienne Air force Historic Squadron qui le fait voler aux cotés de deux De Havilland Vampire.

Le MiG-15 (N104CJ) piloté par Kenneth AARKVISIA au meeting Paris Air Legend 2019 à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Les couleurs portées par le Mig-15 rendent hommage à Youri Gagarine qui se tua aux commande d’un MiG-15 en 1968. Il y a aujourd’hui 12 MiG-15 en état de vol dans le monde dont trois exemplaires en Europe de l’Est

Le MiG-15 (N104CJ) au meeting Paris Air Legend 2019 à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Air force Historic Squadron : https://www.historicalsquadron.com/