Epern’air Show à la recherche d’avions de la 1ere Guerre Mondiale

image001

Albatros C2 et Fokker DR1 La Ferte Alais 2015 ©Xavier Cotton

Albatros C2 et Fokker DR1 La Ferte Alais 2015 ©Xavier Cotton

Rappelez-vous le fabuleux plateau du meeting de 2015 à Epernay-Plivot , son organisateur Epern’Air Show prévoit un meeting pour fêter le centenaire de l’évacuation d’Épernay par les allemands  qui a eu lieu le 14 juillet 1918

Le 14 juillet dans la nuit, le corps franc de DARNAND fait un coup de force dans un état-major à 800m dans les lignes ennemies, et récupère les plans de l’invasion du lendemain. Le 15 juillet c’est l’offensive allemande, ils traversent la Marne à Dormans. Ils sont repoussés avec l’aide des italiens dont le QG est à Hautvillers, des américains et des anglais, la victoire sera au bout. C’est cette deuxième bataille de la Marne que  l’aéroclub LES AILES SPARNACIENNES a choisi comme thème pour des expositions et animations en mai-juin-juillet 2018, qui se clôtureront par un important meeting aérien sur deux jours autours du 14 juillet 2018, A noter que l’entrée sera de nouveau gratuite ce qui est exceptionnel pour un meeting aérien de cette envergure

Caudron G3 LaFerte Alais 2015 ©Xavier Cotton

Caudron G3 LaFerte Alais 2015 ©Xavier Cotton

Avec l’aide des « Poilu de la Marne », l’aéroclub « LES AILES SPARNACIENNES » organisera  un bivouac avec les poilus, des démonstrations d’artillerie avec le canon de 75 mm. Des véhicules de collection et du matériel d’époque sera également présenté.
Au cours du spectacle aérien, des avions répliques, des biplans d’époque, des modèles réduits seront présentés en évolution. Une demande de participation de la « Patrouille de France » est en cours auprès de l’état-major, ce qui constituerait l’évènement clef du meeting.
S’agissant d’une manifestation « de grande importance », selon les critères retenus par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile),  il est nécessaire qu’un meeting aérien de moyenne importance  soit organisé en 2017.

Mais pour réussir  cette commémoration aéronautique, l’aéroclub « LES AILES SPARNACIENNES » fait appel à tous les propriétaires d’avions ou répliques d’ avions de la 1ere guerre mondiale de bien vouloirs participer au plateau du meeting aérien d’Épernay 2018. et surtout de prendre contact avec l’aéroclub d’Épernay  à cette adresse epernairshow@gmail.com ou en téléphonant au 03 26 57 64 04

 


MS-317 F-AZUC en vol

MS317 F-AZUC

MS317 F-AZUC @Xavier Cotton

Depuis le temps que je cherchais à voir ce MS 317 superbement restauré  par des doigts d’or, j’ai enfin pu le voir en vol et entendre don moteur ronronner. Je vais vous faire partager quelques photos de  ce bel oiseau.

MS317 F-AZUC @Xavier Cotton

MS317 F-AZUC @Xavier Cotton

MS317 F-AZUC @Xavier Cotton

MS317 F-AZUC @Xavier Cotton


Nuit Européenne des Musées 2016 – Safran

Nuit des Musées-SAFRAN

A l’occasion de la « Nuit Européenne des Musées 2016 » samedi 21 mai prochain, le Musée Aéronautique et Spatial Safran en Seine et Marne ouvre ses portes et plonge le visiteur au cœur de l’histoire de la propulsion aéronautique et spatiale.
Au programme de cette 12ème édition : films, conférences et visites autour de deux grands thèmes, le rôle de l’aviation lors de la Première Guerre mondiale et l’exploration de la planète Mars.
 
Les conférences présentées dans le programme ci-dessus seront animées par :
–          Gérard Laviec (ancien PDG de CFM International, coentreprise entre GE et Safran) sur la thématique des moteurs
–          Alain Souchier (fondateur et vice-président de l’association « Planète Mars »*) sur les missions d’exploration sur Mars
 
Vous trouverez le détail du programme dans la photo ci-dessus
* « Planète Mars » est une association française créée en 1999 qui a pour objectif de promouvoir l’exploration de cette planète et les moyens d’y accéder.

image002Accès gratuit
Musée aéronautique et spatial Safran, rond-point René Ravaud, 77550 Réau


Un B747 Corsair en vol au meeting de la Ferté-Alais

B747 de Corsair  ©Frederick Vandentorren

B747 de Corsair ©Frederick Vandentorren

Totalement inédit, pour la première fois de son histoire, Corsair International sera présent lors de la 44ème édition du célèbre meeting aérien de la Ferté Alais et rejoindra durant deux journées le ciel de Cerny pour des vols de présentation.

Un B747-400 Corsair opérera un vol de présentation les samedi 14 et dimanche15 mai au-dessus du Champ d’Aviation de Cerny / La Ferté Alais pour la plus grande joie des quelques 50 000 visiteurs attendus chaque année.
D’une envergure de 64,90 m, d’une longueur de 70,70 m, et d’un poids maximal au décollage de 397 tonnes, le B747-400 dispose d’une autonomie de près de14h de vol. Tous les fans, les spotters avertis, les passionnés de l’aviation, les inconditionnels du mythique Boeing 747 pourront admirer le fabuleux jumbo évoluer durant ces deux journées d’exception.
Les équipes Corsair accueilleront les visiteurs sur un stand dédié durant toute la période du meeting, partageront leur passion et …bien d’autres surprises encore ! Restez à l’écoute.
Attachez vos ceintures, les 35 ans de Corsair, ça continue !

Sources des informations :

http://www.corsair.fr/


Moteur Rolls Royce Eagle VIII du Sopwith Atlantic

Moteur Rolls Royce Eagle VIII 12 cylindres du Sopwith Atlantic exposé sur le toit du magasin Selfridges, dans Oxford Street  ©Jacques Hémet

Moteur Rolls Royce Eagle VIII 12 cylindres du Sopwith Atlantic exposé sur le toit du magasin Selfridges, dans Oxford Street ©Jacques Hémet

Une fois de plus, Jacques Hémet nous fait partager une des photos de sa collection personnelle et je l’en remercie. il nous propose un petit défit d’identification sur les circonstances de l’exposition de ce moteur Rolls Royce Eagle VIII. de 550 cv Mais c’est sans compter sur les qualités de fin limier des amateurs de l’histoire de l’aviation que j’ai le plaisir de croiser sur Aéroforum.

Merci à Michael, Jean-Louis et Frank qui ont trouvé l’explication. Il s’agit du moteur de l’avion Sopwith Atlantic avec lequel Harry Hawker, chef pilote d’essai de Sopwith Aviation pendant la Première Guerre Mondiale et K.Mackenzie Grieve , officier de la Marine Royale ont tenté la première traversée de l’Atlantique Nord. Le 18 mai 1919, ils ont décollé de l’Aérodrome de Perle en Angleterre, mais malheureusement  après seulement 1,050 miles, une surchauffe du moteur les força à amerrir. C’est la canalisation du réservoir d’eau alimentant le radiateur qui a été étranglée suite à un choc provoquant la défaillance de celui ci.

Les deux pilotes ont étés repêchés par le bateau danois SS Mary , le 19 mai 1919, mais ce bateau ne possédait pas de radio. C’est donc seulement le 25 mai qu’on a appris que Harry Hawker et Mackenzie Grieve, que tout le monde croyait morts, étaient bien vivants.

Le Sopwith Atlantic n’a pas coulé et été repêché par le SS Charlotteville qui faisait route du Canada vers Danzig. L’épave a été ramenée en Angleterre et exposée sur le toit du magasin Selfridges, dans Oxford Street.

Source des informations :

Jacques Hémet

Aeroforum : http://www.aerostories.org/~aeroforums/forumhist/

Les archives de Flight Global du 29 mai 1919 page 694 à 697

« Our Atlantic Attempt » de H.G. Hawker et K. MacKenzie Grieve


« Le Temps des Hélices » 2016

meeting-ferte-alais-2016-464x600

 

« Le Temps des Hélices »

ou le meeting de l’Amicale J.-B. Salis

14-15 mai 2016

“Le Temps des Hélices”, l’événement du week-end de la Pentecôte est de retour. Avec un nombre croissant de spectateurs au fil des années, la quarante quatrième édition s’annonce comme l’un des plus grand rendez-vous aérien d’Europe Continentale. Le meeting annuel de l’Amicale Jean-Baptiste Salis (AJBS), aura lieu les 14 et 15 mai sur le « champ d’aviation » de Cerny/La-Ferté-Alais, en Essonne (91).

Avions de légende…
Durant 5h30 de spectacle, plusieurs thèmes composeront le programme du meeting au travers de cinq grands tableaux qui couvrent les périodes 14/18 (12 avions), Pearl Harbor (12 avions), Vietnam (4 avions), les 100 ans de prouesses aéronautiques et technologiques de Dassault (6 avions), une spectaculaire course poursuite type Reno (10 avions).

Avec cette édition 2016, quelques 98 avions, 2 planeurs 1 hélicoptère, des plus anciens aux plus récents, seront présentés :
Blériot,  Moranne H, Caudron G3, Bristo Fighter, Spad XIII, Fokker D7, 2 SE5, 2 Devoitine D26,
Waco, Travelair, Laird, DH84 Dragon,
2 JU-52, Bucker Bestman,
14 Warbirds dont : Spit Mk5, Bf109-G4, P-51D, 3 Yak, 3 Sea Fury, 3 AD-4N Skyraider, MS406, H75Curtiss, P-40, Bronco, Avenger, Catalina,
8 NAT-6, 1 Zéro,
DC-3, B17, Lockheed Electra.

Les avions de voltige ne seront pas oubliés avec :
3 planeurs LO100,
1 Bucker 131, pour la voltige ancienne,
2  Extra300 (les deux champions du monde homme et femme) pour la voltige moderne,
3 Varieze (Réva), pour la voltige en patrouille,
1 Cap231 et 1 Pitts pour la voltige en duo.

L’Armée de l’Air et la Marine y feront bonne figure avec 3 Rafales, 1 Breguet Atlantique, le C160 Transal et la Patrouille de France avec ses Alphajet le samedi.

Sans oublier la Sécurité Civile avec 1 Canadair, 1 Hélico, 1 Tracker ainsi que la Patrouille Tranchant le dimanche avec 4 Fouga Magister et le numéro de cirque aérien Wingswalkers réalisé par 2 Stearman et 2 acrobates.

Les commentaires de Bernard Chabbert seront accompagnés par des effets sonores et pyrotechniques.

Exposition statique
Les matinées seront réservées à une grande exposition statique (à partir de 8h30) permettant aux visiteurs de découvrir “de près” quelque 150 avions historiques dont la plupart seront présentés en vol durant les démonstrations de l’après-midi – l’occasion de rencontrer également pilotes et mécaniciens lors des derniers préparatifs.

Des mois de préparation…
La préparation du “Temps des Hélices” est réalisée par les bénévoles de l’Amicale Jean-Baptiste Salis. Il s’agit de déterminer le ou les thèmes de l’édition à venir, lancer le processus administratif pour les différentes facettes d’une manifestation aérienne, établir le budget prévisionnel, définir le plateau du meeting tout en assurant les visites techniques des appareils.

Voler à bord de “Tante Ju”
Lors des matinées des 14 et 15 mai, il sera possible de réaliser un baptême de l’air à bord d’avions historiques dont un Antonov An-2 et un Junkers Ju-52 baptisée “Tante Ju” par ses pilotes… 17 passagers peuvent ainsi embarquer à bord de ce trimoteur de 1936, propulsé par trois BMW de 650 ch chacun, pour une balade aérienne au-dessus de l’Essonne d’une trentaine de minutes. Les réservations doivent se faire au préalable via meeting.2015@ajbs.fr ou au 01 60 75 10 07. Disponibilités sur www.ajbs.fr

Tarifs 2016
Le champ d’aviation de Cerny/La Ferté-Alais sera ouvert au public le samedi 14 et le dimanche 15 mai de 7h30 à 18h30. Attention : les vendredi 13 mai et lundi 16 mai, l’accès de l’aérodrome sera réservé aux seules personnes autorisées.

–         Entrée de l’aérodrome : 25 € (hors exposition statique). Enfants de 10 à 16 ans : 10 €. Moins de 10 ans : gratuit.

–         Entrée de l’exposition statique : 5 € (adultes et enfants de 10 à 16 ans). Gratuit pour les moins de 10 ans. Parking voitures gratuit.

–         Campings-cars : emplacement pour 2 jours : 35 € + deux entrées minimum par camping-car avec une mise en place possible à partir du vendredi 18h00 jusqu’à 20h00.

Achat en pré-vente : entrée meeting+exposition statique – 50 €
Achat sur place : entrée meeting sans exposition statique – 50 €

Il est recommandé d’acheter, à prix préférentiel, les billets à l’avance Auchan, Fnac, Carrefour, Cora, Cultura, Virgin Megastore et aussi sur www.francebillet.com ou www.ticketnet.fr (*)

ou

Les acheter directement dans votre Hyper-Super : Auchan, Super U, Cora, Intermarché, Géant, Leclerc,… le plus proche.

Dans tous ces cas, vous bénéficierez alors d’une remise de 20 % pour les billets Adultes (entrées + expo statique : 25 € au lieu de 30 € sur place le jour du meeting) et 20 % sur les billets enfants (à partir de 10 jusqu’à 16 ans) : entrées + expo statique : 12 au lieu de 15 €.


Caudron G.3 F-AIGS à cabine fermée

Caudron G.3 F-AIGS à cabine fermée @Claude Mirabel

Caudron G.3 F-AIGS à cabine fermée @Claude Mirabel

Claude Mirabel m’a envoyé plusieurs photos de son grand-père Raoul Lhuillery . On le voit ici devant son Caudron G3 F-AIGS, à noter la cabine fermé qui n’est bien sur pas d’origine.

Raoul Lhuillery a acheté cet avion le 14 janvier 1927 et l’a basé à Orly et l’a revendu en octobre 1930 à G Mesple-Minstier , Cusset (Alliers)

Comme l’indique l’étiquette la scène se passe à La Jouannière prés de Bonneval en 1927

Caractéristique du Caudron G.3

  • Motorisation : Gnome de 80 ch
  • Envergure :  plan supérieur 13,90 m plan inférieur 7,30 m
  • Longueur : 7,30 m
  • Surface alaire : 30 m²
  • Poids à vide : 350 kg sans la cabine
  • Poids Maximum : 625 kg
  • Charge utile : 275 kg
  • Vitesse maximale : 100 km/h
  • Montée à 500m : 6 minutes

DIJON : UNE « SEMAINE GUYNEMER » EN HOMMAGE AU PLUS ILLUSTRE DES AS !

Affiche de l'expo Guynemer en JPG (déf.)

La base aérienne 102 de Dijon, entrée en service au printemps 1914 et qui sera dissoute le jeudi 30 juin prochain après cent deux années d’existence, célébrera à la mi-mai les cent ans de la venue à Dijon, le 13 mai 1916, du pilote dont elle porte le nom depuis un demi-siècle, l’as de guerre aux 53 victoires certifiées Georges Guynemer (1894-1917), entré au Panthéon en 1922. Cette semaine – qui se déroulera du lundi 9 au samedi 14 mai – sera organisée en lien avec de nombreux partenaires locaux : la Ville de Dijon et les Archives municipales, le Conseil départemental de la Côte-d’Or, les Archives départementales, la ville de Longvic, la commune d’Ouges, etc.

Lundi 9 mai
Lancement de la semaine par M. François Rebsamen, maire de Dijon.
Exposition « Dijon vu du ciel pendant la Grande Guerre » (visible jusqu’au 14 mai) présentée par les Archives municipales et organisée dans le cadre du projet labellisé du Centenaire de la Ville de Dijon.

Dijon, Cellier de Clairvaux, à 10 heures (sur invitation).

Mercredi 11 mai
Vernissage de l’exposition « Un as pour parrain » (visible jusqu’au 24 juin) présentée en partenariat avec le conseil départemental de la Côte-d’Or, en présence de M. François Sauvadet, président du conseil départemental.

Dijon, Archives départementales, hôtel du Chancelier Rolin, à 19 heures (sur invitation).

Affiche conférence à Ouges du jeu 12 mai 2016

Jeudi 12 mai
Conférences données par M. Frédéric Lafarge, historien et délégué au patrimoine de la BA 102 (« A la vie, à la mort : Guynemer, le plus illustre des as de guerre »), et M. Jean-Marc Binot, journaliste et historien (« Le mystère de Poelcapelle »).

Ouges, salle des fêtes, à 20 heures (entrée libre et gratuite).

Georges Guynemer, porte drapeau, sur l'actuelle base 102 de Dijon, le 13 mai 1916

Georges Guynemer, porte drapeau, sur l’actuelle base 102 de Dijon, le 13 mai 1916

Vendredi 13 mai
Cérémonie militaire du centenaire de la venue de l’as Georges Guynemer à Dijon, sous la présidence du général d’armée aérienne André Lanata, chef d’état-major de l’Armée de l’air.

Base aérienne 102 d’Ouges-Longvic, monument Guynemer, à 14 heures (sur invitation).

Affiche de l'événement philatélique en JPG (déf.)

Samedi 14 mai
Mise en vente de deux souvenirs philatéliques de la cérémonie de présentation du drapeau de l’Aviation militaire du 13 mai 1916 : bloc de quatre timbres à l’effigie de l’as et enveloppe souvenir avec timbre personnalisé et timbre à date. Longvic, médiathèque Michel Etiévant, de 14 heures à 17 h 30 (accès libre).

Semaine Guynemer (lun 9 au sam 14 mai 2016) - Logo seul

A noter…
Un recueil de 20 pages édité par la BA 102 sur le thème de l’as Georges Guynemer sera offert aux participants des différentes manifestations organisées sur la semaine (préface du colonel Réal, commandant de la BA 102).

Le magazine bimestriel « Bourgogne Magazine » et la revue trimestrielle « Pays de Bourgogne », partenaires, consacreront plusieurs pages à l’as (numéros à paraître en avril).

Pour tout renseignement :

Service des relations publiques de la base aérienne 102  (tel 03 80 69 51 56).


144 Civil and Military Aircraft

144 Civil & Military Aircraft

144 Civil and Military Aircraft

La Belgique dispose d’un des plus beaux et plus complets musée de l’aviation d’Europe, Il est idéalement implanté dans un cadre unique et exceptionnel facilement accessible.

Le Musée Royal de l’Armée et de l’Histoire militaire (Ministère de la Défense) a le plaisir et l’honneur d’annoncer la parution prochaine d’un beau livre cartonné présentant, de façon claire et exhaustive, l’élégante collection des 144 avions civils et militaires du Musée, section Air & Espace : 144 CIVIL AND MILITARY AIRCRAFT. L’ouvrage est agrémenté de multiples illustrations sur les modèles.

L’auteur, Charlie de la Royère, passionné d’aviation depuis son plus jeune âge, responsable de la bibliothèque et du Centre de documentation de la Section Air, nous explique qu’il a démarré ses recherches il y a quatre ans. Il explique, avec de nombreux détails, l’historique de chaque appareil, son utilisation en Belgique ainsi que l’épopée de son acquisition et de sa restauration.

On peut se procurer l’ouvrage, auprès de l’éditrice Patricia Henrion (éditions PatH) info@editionspath.be

Cet ouvrage est disponible au musée depuis avril 2016 au prix de 30 euros

Cet ouvrage sera édilité en 3 langues (FR-NL-EN)

Source des informations

http://www.editionspath.be/catalogue/avril-2016-144-civil-military-aircraft-hard-book/

http://www.airmuseum.be/


Tipsy Bc OO-DU?

img195

Jacques Hémet nous fait partager une fois plus les richesses de sa collection personnelle mais quelle est cet avion d’avant guerre immatriculé en Belgique (OO-) ?

A force de recherches sur Internet et grâce à quelques informations données par Jacques Hémet, je fini par trouver sur le site du Fonds National Alfred Renard un article de Vincent Jacobs consacré au Tipsy B (B pour Biplace)/ Bc/Trainer. Suivez ce lien pour avoir toutes les informations sur la genèse de cet avion de conception aérodynamique avancée pour l’époque.

Le Tipsy B (B pour Biplace) était un avion de tourisme extrapolé du monoplace Tipsy S qui fit son apparition en 1935. le Tipsy B était un monoplan à ailes basses en porte-à-faux de forme elliptique. Biplace côte à côte à sièges décalés et à habitacle ouvert, le Tipsy B avait une structure en bois entoilée. Propulsé par un moteur Walter Mikron II de 62 CV. Outre le prototype, une série de 20 appareils fut lancée à Charleroi-Gosselies à partir de 1937 (OO-DON, DOP, DOS à DOZ, DUN, DUP, DUS, DUT, DUV à DUZ, RDV, WAL) dont 12 Tipsy Bc (c pour cockpit fermé).

Donc concernant l’avion de la photo, il ne peut s’agir que de l’un de ceux portant l’immatriculation suivante : OO-DUN, DUP, DUS, DUT, DUV, DUW, DUX, DUY ou DUZ

Des 31 Tipsy B ou Bc construits entre 1937 et 1939, 6 appareils étaient toujours en service à la fin des années 80, essentiellement en Angleterre;

Peut être que si on connaissait l’identité de la jeune femme, on pourrait identifier à coup sur ce Tipsy Bc ?

TIPSY Bc OO-DU

 

Caractéristique du Tipsy

  • Motorisation : Walter Mikron II de 4 cylindres inversés en ligne refroidi par air et développant 62 CV
  • Envergure : 9,50 m
  • Longueur : 9,50m
  • Hauteur : 2,10 m
  • Surface alaire : 11,98 m²
  • Poids à vide : 225 kg
  • Poids Maximum : 450 kg
  • Vitesse maximale : 195 km/h
  • Vitesse ascensionnelle 135m/minute
  • Plafond pratique : 5 750 m
  • Distance franchissable : 800 km

Source des informations :

Fonds National Alfred Renard : http://www.fnar.be/avionsjpdecocq/FNARTipsyBBctrainer.pdf

Les avions Tipsy par Vincent Jacobs : http://www.fnar.be/?Livres:Les%0A__avions_Tipsy_par_Vincent%0A__Jacobs%26nbsp%3B