Catégorie : Livre

Indochine T01 Adieu vieille Europe

Des avions et de l’aventure, l’Indochine mystérieuse, des trafiquants d’opium, la guerre oubliée et des personnages haut en couleur. Voilà les ingrédients de cette nouvelle série avec Armand Baverel, pilote et homme d’exception.

Arrivé en Indochine pour piloter des P47 Thunderbolt, Armand volera aussi à bord d’hélicoptères et participera à tous les engagements importants, les accrochages avec les premiers chasseurs chinois à la frontière de la RC4 jusqu’à Diên Biên Phu. Plusieurs fois cité à l’ordre de l’armée, plusieurs fois cassé, joueur invétéré et buveur impénitent, Armand se croyait immortel. Aujourd’hui, il l’est.

  • Editeur : Editions Delcourt
  • Série : INDOCHINE
  • Collection : NEOPOLIS
  • Scénariste : PÉCAU Jean-Pierre
  • Illustrateur : MAZA
  • Coloriste : FERNANDEZ Jean-Paul
  • Date de parution : 26 août 2020
  • ISBN : 978-2-413-01984-8
  • Prix : 14,95€
  • A paraitre : Tome 02 Que le diable l’emporte.

Pin-up du B24 (La) – Tome 2 : Nose Art

La Pin-Up du B24 (La) Tome 2 Nose Art

Jack MANINI (scenariste) et  Michel CHEVEREAU (dessinateur)

« Je ne suis pas un simple dessin, je suis l’ange gardien de mon B-24. »


Pour Glenn, la tragédie qui survient en mai 1944 est totale. Le jour même du crash de son bombardier dont il est le seul survivant, le navire-hôpital Louisiana saute sur une mine en mer. À son bord, trois infirmières, Lana, la femme de Glenn, Alice, l’épouse de Fred, son copilote et Candy, celle de Johnny, le bombardier. Tous disparus à jamais… Quinze ans plus tard, l’ancien major, Glenn Baxter, est missionné par une société de prospection pétrolière en Libye. Il compte en profiter pour tenter de retrouver l’épave de son bombardier et découvrir enfin ce qui est arrivé à son équipage.


Parution en 1er juillet 2020

Jack Manini

Rare auteur dont le groupe sanguin est BD (véridique !), Jack Manini utilise aussi bien la plume pour dessiner que le stylo pour écrire… Mais il refuse de s’emmêler les pinceaux en mixant les deux ! C’est en gribouillant déjà tout petit dans ses cahiers scolaires que Jack Manini est devenu illustrateur, dessinateur, scénariste et raconteur d’histoires …
Après une école d’art (ENSAAMA) qui à 15 ans lui avait permis de s’enfuir à Paris, il décroche un BTS d’art graphique. Le prestigieux diplôme lui ouvre les portes des grands magazines de l’époque : Pilote, Charlie, l’Hebdo des Savanes, Playboy, Jonas, Zoulou, etc

Michel Chevereau

Né le 1er janvier 1950, Michel Chevereau est un illustrateur français en publicité et un dessinateur de bande dessinée. À partir de 2005, il dessine La Loi du Kanun, une trilogie sur une vendetta albanaise sur un scénario de Jack Manini. Puis, chez Grand Angle, avec le même Jack Manini, il dessine le diptyque Le Poids des nuages.

Fiche Technique

CollectionGRAND ANGLE
SériePin-Up du B24 (La)
TitreNose art
Tome2
ScénaristeJack MANINI
Dessinateur :Michel CHEVEREAU
ParutionA paraitre le 1er juillet 2019
Nombre de pages56
Code Hachette30 9964 2
ISBN978-2-81896-800-0
Prix14,90 €
CopyrightPin-Up du B24 (La) © Grand Angle pour Bamboo Édition 2019 – Jack MANINI , Michel CHEVEREAU

ORLY AÉROPORT DES SIXTIES / Orly A sixties airport

L’histoire d’Orly

Ce livre réalisé en partenariat avec le service Patrimoines et Inventaire de la Région Île de France, le Groupe ADP et le musée Air France raconte l’histoire du plus célèbre aéroport français et nous fait plonger dans le temps passé.
Construit à partir de 1918 au sud de Paris, Orly accompagne toutes les évolutions de l’aviation au cours du XXe siècle et symbolise en France l’essor de l’aviation commerciale.

L’aéroport d’Orly est inauguré par le général de Gaulle le 24 février 1961. La nouvelle aérogare en verre et en acier, qui enjambe la Nationale 7 et présente aux automobilistes venant de Paris une façade vitrée bleue et jaune de 200 mètres, frappe les esprits par son architecture résolument moderne. Une page de l’histoire de l’aviation se tourne : Orly accueille les nouveaux avions de lignes à réactions, les jets. Caravelles, Boeing 707 et Douglas DC-8 remplacent définitivement les avions à hélices et font entrer le transport aérien dans une nouvelle ère, celle de la vitesse et du transport de masse. Vitrine de la modernité des années 1960, L’aéroport devient immédiatement le monument le plus visité de France : on y va en famille voir les avions. Les terrasses d’Orly chantées par Bécaud font partie du décor de la France des années 60, qui aspire à la modernité

Le centenaire

À l’heure du centenaire du premier vol commercial (Paris Londres 1919) et alors qu’Orly change complétement de visage pour devenir Orly 1234, ce livre permet de revivre cette glorieuse époque grâce aux photographies réalisées dans les années 60 par les photographes de l’aéroport de Paris (aujourd’hui groupe ADP). Réalisé en partenariat avec le groupe ADP, il s’attache à montrer en quoi ce bâtiment emblématique des Trente Glorieuses est un élément majeur du patrimoine francilien.

Références

  • Parution : le 3 juillet
  • Titre : Orly aéroport des sixties/Orly a sixties airport
  • Auteur : réalisé en partenariat avec le service Patrimoines et Inventaire de la Région Île de France, le Groupe ADP et le musée Air France
  • Éditeur : Éditions Lieux dit : https://www.lieuxdits.fr
  • Format : 24 x 29 cm, couverture souple à rabats
  • Pages : 176 pages
  • Illustrations : 255
  • ISBN 978-2-91861-639-9
  • Prix : 29€ (25 euros en souscription jusqu’au 2 juillet 2020 sur le site de l’éditeur)

Le Havre aéronautique des pionniers à Safran par Sébastien Bocé

Quand on cite le Havre, on pense en priorité à son activité portuaire , c’est assez logique puisque il est classé 2éme port de commerce français derrière Marseille et 1er en terme de trafic de conteneurs. Ou encore on entend la chaude voix de Claude Villers quand il contait à la radio les traversée transatlantiques à bord du France, ce bateau si majestueux. Mais qui imagine la richesse du passé aéronautique de cette ville située à l’embouchure de la Seine.

Un havrais passionné d’aviation et de son histoire, Sebatien Bocé, retrace au cours des 240 pages de cet ouvrage plus de deux siècles d’histoire aéronautique havraise le tout illustrée d’une abondante iconographie.

Des premiers aéronautes, aux pionniers de l’aviation, en passant par la seconde guerre mondiale, jusqu’aux championnats du monde de voltige aérienne de 1992, l’auteur nous révèle les temps célèbres ou méconnus de l’aviation havraise. Il évoque aussi, la richesse de son histoire industrielle aéronautique plus que centenaire : Schneider, Bréguet, Snecma, Hispano-Suiza et maintenant Safran-Nacelles. Son index sur 11 pages des noms cités et un autre des aéronefs évoqués vous permettra de retrouver un sujet précis sans difficulté.

L’auteur

Passionné depuis son enfance, Sebastien Bocé est fier aujourd’hui de travailler dans ce domaine. Maquettiste, collectionneur et photographe amateur, il parcourt les musées et les meetings aériens d’Europe depuis trois décennies. Depuis une dizaine d’années, il s’est spécialisé sur l’histoire de l’aéronautique havraise qu’il raconte notamment sur son blog (http://aviation-le-havre.over-blog.com) et à travers des expositions qu’il organise régulièrement, dont notamment celle du musée d’Harfleur en 2014.

Références

  • Titre : Le Havre aéronautique, des pionniers à Safran
  • Auteur : Sébastien Bocé
  • Éditeur : Éditions L’Écho des vagues, https://www.lechodesvagues.com
  • Format : 24 x 22 cm, relié
  • Pages : 240
  • Illustrations : 440
  • Poids : 1,224 kg
  • ISBN 978-2-91861-639-9
  • Prix : 29€

Cap’tain Mike : Les tribulations d’un pilote français mélomane en Amérique

Cap’tain Mike

Les tribulations d’un pilote français mélomane en Amérique

par Jean-Noël Violette

Michel Léveillard est un enfant de la guerre. En 1944, il quitte l’école sans même avoir le Certificat d’études, mais avec une vocation déjà ancrée pour l’aviation.

Aux États-Unis, il vivra son rêve américain et aéronautique, devenant là-bas Cap’tain Mike, commandant de bord chez Eastern Airlines. Il lui faudra pour cela beaucoup de travail, de persévérance et de détermination, porté par le feu sacré de l’amour du vol. Il terminera sa carrière, non seulement comme pilote, mais aussi comme ingénieur consultant, spécialisé dans la recherche d’économies sur les avions de ligne.

Instructeur, il affiche un joli palmarès de 27 000 heures de vol, 221 élèves formés sur tous types d’appareils, du planeur-école au quadriréacteur. Plusieurs textes, de la main même de Cap’tain Mike, sont inclus dans cette biographie. Il nous raconte ainsi ce que furent des avions légendaires comme le Stampe ou le Lockheed Constellation, il nous emmène aussi avec lui dans quelques aventures aux confins du Cercle polaire. Avec ces « tribulations d’un pilote français mélomane en Amérique », c’est l’itinéraire passionnant d’un personnage passionné qui nous est raconté.

L’auteur

Jean-Noël Violette est ingénieur, diplômé de l’École nationale de l’aviation civile (ENAC), pilote avion et instructeur planeur. Il travaille comme professeur au ministère de la Jeunesse et des Sports. Amené à des recherches historiques dans le domaine de l’aviation pour l’écriture d’un précédent ouvrage, il a été conduit à croiser la route de Cap’tain Mike. Leur amitié à distance s’est alors cristallisée autour de lieux aéronautiques mythiques et d’une passion commune pour l’histoire aéronautique. Cet ouvrage est le fruit de cette rencontre exceptionnelle.

Disponible en octobre 2019

ATTENTION TIRAGE LIMITÉ, RÉSERVATION CONSEILLÉE.

Editeur : Bleu Ciel Diffusion, 28, boulevard Henri-Paul Schneider – 71200 Le Creusot http://www.aviation-legere.fr/

Format : 16 x 24 cm

Pages : 112 pages, 146 photos et illustrations.

Prix : 20 € , les frais de port sont offerts pour les réservations avant parution.


Voler ou ne pas voler telle est la question (1972-2012)….. par Jean-Marie Klinka

Voler ou ne pas voler, telle est la question ….

La vie d’ingénieur au service de l’aviation civile (1972-2012)

Jean-Marie Klinka

Jean-Marie Klinka  est né en 1947 à Vernou-en-Sologne dans une famille d’artisans. Devenu ingénieur aéronautique il conservera l’amour du bois hérité de son père menuisier. Dès l’age de 17 ans, formé à l’aéro-club des Ailes du Maine au Mans, Il obtient ses brevets de pilote planeur et avion. Puis il découvrira la voltige avec deux instructeurs rencontrés chez “Avions Mudry” Daniel Héligoin et Louis Peña . Diplômé Ingénieur des Arts et Métiers, il se spécialisa en aéronautique à l’École Spéciale des Travaux Aéronautiques (ESTA). D’abord salarié des “Avions Mudry”, puis à son compte dans son propre bureau d’étude, il fut responsable de la conception de la plupart des CAP postérieurs à 1972 (CAP X, CAP 20L, CAP21, CAP 231 EX, CAP 232), et de divers projets pour Pierre Robin, René Fournier, Marc Ranjon, la SOCATA, la SAGEM.

Sa maitrise du logiciel CATIA* le conduira à concevoir, entièrement en CAO (Conception Assisté par Ordinateur), un avion composite, l’Oryx, optimisé pour le vol en croisière rapide.

Ses cultures ” bois” et ” composite” lui permettront de développer en 1988, à l’ENSICA  (École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Construction Aéronautique), une technologie “bois-carbone” qui a fait ses preuves récemment avec le CAP 10 BK. une partie non négligeable de sa carrière a été consacrée à l’enseignement dans les écoles d’ingénieur, ENSICA et Sup’ Aéro à Toulouse et ESEM (École Supérieure de l’Énergie et des Matériaux) à Orléans

En 2002 il rejoint la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile ) pour se consacrer à la certification des avions légers à commencer par le TBM de la SOCATA.

C’est sur l’insistance de Jean-Christian Bouhours spécialiste des avions Caudron  que Jean-Marie Klinka a accepté de rédiger ses mémoires  sous forme d’interview. Il consigne dans ce livre quelques souvenirs, qu’il souhaite destiner aux nombreux camarades qu’il a pu croiser au cours de sa riche carrière surtout dans le milieu de la voltige. Jean-Marie Klinka souhaite par la même occasion rendre hommage à tous les “créateurs” et principalement à Auguste Mudry, qui aurait eu 100 ans en juillet 2017.

Ce livre de 160 pages est agréable à lire grâce à une mise en page très aérée et richement illustré réalisée par Roger Gaborieau. Il  est édité dans la collection “mémoire de l’Aviation civile”. Il reprend la période 1972-1992 de la première édition sortie en 2017 et la complète par la période 1992-2012.

En annexe on trouve plusieurs textes de Jean-Marie Klinka lui-même, un de Jacques Callies sur la remise de la médaille aéronautique à Jean-Marie Klinka, un de Bernard Chabbert sur le premier vol du CAP 20L.

Que vous soyez pilote de voltige aérienne ou futur ingénieur aéronautique , ou tout simplement passionné d’aviation légère il vous faut lire ce livre de mémoire aéronautique qui sortira le 17 juin à l’occasion du prochain salon du Bourget. L’ouvrage est disponible auprès de la mission mémoire de l’aviation civile,vous pourrez le commander en écrivant à cette adresse ou en téléphonant à ces numéros de téléphone 01 58 09 39 37 ou 06 24 51 54 69

*CATIA :(« Conception Assistée Tridimensionnelle Interactive Appliquée ») est un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO) créé au départ par la société Dassault Aviation pour ses propres besoins sous le nom de CATI (acronyme de conception assistée tridimensionnelle interactive).

 

Titre : Voler ou ne pas voler, telle est la question , une vie au service de l’aviation légère (1972-2012)

Auteur : Jean-Marie Klinka

Pages : 160

Format : 20X23cm broché couverture souple

Éditeur : Édité et imprimé par la  DGAC , l’ouvrage est disponible auprès de la mission mémoire de l’aviation civile (patrimoine-memoire-ld@aviation-civile.gouv.fr)

ISBN :  978-2-11-155106-0


EN ATTENDANT MERMOZ par Pierre Peyrichout

Les déménagements ont ceci de merveilleux, est qu’ils permettent de retrouver des objets que l’on croyait perdus à jamais. Ainsi en est-il de la première édition chez Flammarion du livre «Mes vols», égaré dans le tréfonds de mes bibliothèques depuis au moins le début des années quatre-vingts.

J’ai donc relu Mes vols.

Ce livre à la sobre couverture verdâtre qui représente sur deux-tiers de hauteur un océan tumultueux puis un ciel qui l’est tout autant est merveilleux. Je dirais même que sa lecture est nécessaire pour tout fanatique de l’aviation qui se respecte. S’il porte comme auteur Jean Mermoz, il a été écrit après sa mort par Joseph Kessel – qui n’était pas encore élu à l’Académie Française – en qui l’Archange voyait le seul écrivain capable d’évoquer sa vie et son travail. Gageure supplémentaire, la plume est à la fois vivante et étincelante, ce qui est la marque du grand écrivain.

Ce livre avait été acheté par mon père à Limoges le 20 juin 1937, date de la sortie en librairies de l’ouvrage. Je devais avoir douze ans, lors de la première lecture et vous imaginez l’émotion ressentie alors. Cela ne faisait que vingt-cinq ans que Mermoz avait disparu. Avec l’âge qui passe, je mesure aujourd’hui qu’un quart de siècle n’est rien dans une vie. Je mesure surtout les progrès accomplis depuis.

Lire cet ouvrage est plus que nécessaire, c’est obligatoire.

Anecdote : ce livre est pour moi particulier pour avoir été dédicacé le 15 août 1981 par Jean Dabry (cf photos ci-jointes) unique survivant des traversées sur l’Atlantique sud, et de plus, membre de l’équipage du Laté 28 Comte de la Vaulx, avec Mermoz et Léon Gimié, lors de la première traversée historique de Saint-Louis du Sénégal à Natal, les 12 et 13 mai 1930.

Vous comprenez pourquoi désormais, plus aucun déménagement ne m’en séparera.

Pierre PEYRICHOUT


LA GUERRE DE JO

LA GUERRE DE JO

De la bataille de Baccarat au ciel du Palatinat

Valerié Eveillé et Joseph Renaud

Préfacé par Général de corps d’armée Michel Carlier

Né en 1900, Jo est apprenti verrier à la cristallerie de Baccarat quand l’armée allemande s’empare de la ville en août 1914. Un événement qui va bouleverser le quotidien des familles ; Jo ignore qu’il va aussi changer son destin et même le conduire sur les terrains d’aviation du Palatinat…

Ce livre raconte la jeunesse de Joseph Renaud jusqu’à ses 26 ans. De son vivant, Joseph a consigné ses Mémoires dans des cahiers à petits carreaux. Valérie Eveillé, sa petite-fille, a voulu écrire ce livre d’après ces cahiers en souvenir de son grand-père. Tout est authentique dans ce récit qui a été construit grâce aux très nombreux écrits qu’il a laissés.

Valérie Eveillé

Valérie à souhaité que l’ouvrage soit symboliquement cosigné avec Joseph Renaud (décédé en 1988)

Valérie dirige Caractère essentiel, cabinet de correction et relecture du français écrit. Elle est correctrice aux Éditions JPO et élève pilote chez Skytraining à Nantes.

Livre : La Guerre de Jo
Auteurs Valérie Eveillé et Joseph Renaud
Editeur : Editions JPO
Format : Broché
Dimensions : 24 cm X 15,5 cm
Nombres de pages : 360 dont 11 pages couleurs
Prix : 24,35€
ISBN : 9782373010855

AÉROPORT Charles-De-Gaulle

C’est le 8 mars 1974 que le Premier ministre Pierre Messmer inaugure Ce qui est devenu le Plus grand aéroport français et européen de la pelouse aux tarmacs, du plateau repas à la maintenance, de l’avion à l’architecture , ses histoires sont multiples. Histoire d’un rêve d’abord, celui des autorités publiques, de bâtir le plus prestigieux et pratique aéroport au monde. rêve d’architecture ensuite pour le groupe ADP, longuement porté par un homme, Paul Andreu, qui à chaque étape du développement, a réinventé et testé des manières nouvelles de prendre l’avion.

Se reflète aussi dans l’histoire de l’équipement le rôle majeur qu’a eu Air France. donneur d’ordre indirect, le pavillon national s’appuie sur des aérogares accueillantes et bien conçues pour développer son hub, au sein d’alliances mondialisées. avec le temps, les échelles se sont démultipliées, comme les avions, se battant sur les distances et les volumes.
Le grand équipement est devenu un territoire aux multiples facettes : duty-free, contrôle aérien, enjeux urbains et environnementaux. lieu de passage de presque 70 millions de passager s et de travail de 90 000 personnes au quotidien, l’immense aéroport Charles-de-Gaulle, plus que jamais, développe une image de l’avenir.
découvrez-le comme vous ne l’avez jamais vu dans ce beau livre richement illustré de très belles photos d’archives issues de s collections de ADP, Air France etc.

l’ auteur

Julien Scavini, après un diplôme d’état d’architecte, a appris le métier de tailleur de costume, un artisanat d’art. installé à côté des invalides où il sert une clientèle nombreuse, il publie en parallèle depuis de nombreuses années des billets traitant d’élégance masculine sur son blog Stiff Collar. Le style d’écriture et ses dessins lui permettent de devenir jury de l’émission Cousu Main sur m6. il tient également une chronique hebdomadaire sur l’élégance dans le figaro magazine . auteur de plusieurs ouvrages, ce passionné d’aviation a passé de longs mois à arpenter les terminaux et tarmacs de roissy, à la recherche de l’histoire et de l’humeur du grand aéroport.

Photo de couverture : Gwen Le bras – Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle = ADP/Paul A ndreu – ©ADAGP, Paris 2018

Éditeur : www.editions-etai.fr

Titre : Aéroport Charles-de-Gaulle
Auteur : Julien Scavini
Nombre de pages : 364
Photos : 224 couleurs
Format : 240 x 290 mm
ISBN : 979 10 283 0276 4
Prix public : 55,00 €


Léna & le sorcier Sankar Léo l’aviateur T2

Léna & le sorcier Sankar
Léo l’aviateur T2

Un deuxième tome autour de l’amitié, la solidarité, l’éducation et toujours un partenariat avec le Raid Latécoère-Aéropostale

Après le fameux trajet de l’Aéropostale, Léo, le petit aviateur en herbe, s’envole pour Saint-Louis du Sénégal. Guidé par son ami Diallo il essaye
d’aider Léna et de retrouver un mystérieux voleur.

Quel est cet homme en noir qui s’est introduit chez la fillette ? Léo parviendra-t-il à aider la petite fille et à rentrer sain et sauf ? Pourra-t-elle ainsi réaliser son rêve : aller à l’école ? Drôle de rêve pour Léo, mais qu’importe, quand il s’agit d’aider, il est toujours prêt.

Avec Paulo, Ana et Diallo voici notre aviateur plongé dans un univers de sables, de contes et de magie au cœur du Sénégal.

Titre : Léna & le sorcier Sankar Léo l’aviateur T2

texte : virginie Galligani

illustrations : Adrien Poissier

Editions Privat

Collection : jeunesse – 7/10 ans
43 pages – 14,90 €

En librairie le 4 octobre 2018


Un partenariat avec le Raid Latécoère-Aéropostale


Aujourd’hui, le Raid Latécoère-Aéropostale rassemble des passionnés, pilotes et non pilotes, qui veulent transmettre des valeurs en soutenant des projets solidaires en faveur de la jeunesse. Les valeurs portées par Léo sont en totale adéquation avec celles défendues par les femmes et les hommes du raid.

Lors du raid 2017, le premier tome de Léo est parti à la rencontre des enfants de 5 pays… Plus de 8 000 livres ont été distribués, en espagnol, catalan, portugais, arabe, lors des escales. L’ouvrage a conquis tous les enfants.

Pour cette nouvelle édition du raid, les pilotes du raid partiront avec 10 000 exemplaires. Cette nouvelle aventure de Léo apportera aux enfants une lecture plaisir et instructive tout en leur transmettant des valeurs essentielles pour leur avenir.

Feuilletez des extraits du livre :
http://issuu.com/editions-privat/docs/leo2_presse


Putain d’avion

Putain d’avion de Gustave Olivier Tison


Un chasseur s’écrase sur le tarmac de la base de Los Llamos, à Albacete,
en Espagne, le 26 janvier 2015, à 15 h 16, tuant 11 aviateurs parmi
lesquels le pilote Gildas Tison. Dans ce témoignage poignant, son père
livre tout à la fois son chagrin, ses incertitudes, ses souvenirs et ses
difficultés à faire le deuil du fils tant aimé. En le suivant dans ses
recherches, on réalise avec lui qu’une autre voie est peut-être
envisageable…
« Non, Gildas, tu n’es pas mort ! »

Gustave Olivier Tison

L’aviation, les étoiles, le cosmos, les passions de Gustave Olivier Tison le portent à découvrir encore et toujours les mystères de notre monde.


L’avis de l’éditeur :
Dans ce témoignage poignant autour d’un crash d’avion, Gustave Olivier Tison décrit tout à la fois le chagrin, les incertitudes, les souvenirs et les difficultés à faire le deuil d’un père envers son fils. Bouleversant !

Date de parution : 6 juillet 2018

Editeur : Éditions du Panthéon
Prix public : 19,90€
Pages : 248
Collection : Mémoires, Témoignages
ISBN : 978-2-7547-4130-9







Guide de la France Aéronautique édition 2018

LE GUIDE DE LA FRANCE
AÉRONAUTIQUE
Plus de 130 sites à découvrir
Par Magali Rebeaud
Préface Bertrand Piccard

Parce que l’aviation n’est pas qu’une affaire de passionnés, le Guide de la France Aéronautique s’adresse à chacun. Les férus d’histoire, les curieux de mécanique, les rêveurs, les familles en vacances… Tous peuvent trouver dans cet ouvrage des idées de sorties pour s’initier, découvrir ou redécouvrir le milieu onirique de l’aviation. Y sont recensés les plus grands musées comme les associations locales de sauvegarde qui accueillent les publics et les emmènent avec passion dans leur univers.

Magali Rebeaud est partie à la découverte de tous les lieux en France qui participent à l’histoire de l’aviation, au développement de l’aéronautique et même à la découverte de l’infiniment grand. Compilés dans le Guide de la France Aéronautique, tous ces lieux emblématiques ou parfois moins connus retracent l’histoire des pionniers de l’aviation qui ont, depuis l’Eole de Clément Ader, rapproché les mondes.

Plus de 130 sites d’exception sont classés par région et département. Pour chacun, Magali Rebeaud recense les données historiques et techniques, des conseils et ses coups de coeur pour livrer au lecteur un panorama complet et toutes les informations pour préparer sa visite.

L’auteur : Pilote privée avion, diplômée en aéronautique, Magali Rebeaud travaille depuis plus de vingt ans dans le domaine de l’aviation. Guide-conférencier au Musée de l’Air et de l’Espace, consultante pour l’Aéro-Club de France, pour le Salon du Bourget, auteur et journaliste, elle a présenté pendant deux ans l’émission Tour de Piste pour Aerostar TV.