Tag : l39

Le choix du noir et blanc (épisode 4)

Saumon d’aile d’un Cirrus ( F-HUGE). Un avion entièrement construit en matériaux composites ©Xavier Cotton

Comme je l’avais indiqué dans “Le choix du noir et blanc” certaines photos aéronautiques m’inspirent pour les passer en noir et blanc, tout en leur donne un aspect intemporel, cela permet de souligner des formes, des ombres et reflets.

Surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos critiques pour donner votre avis.

Saumon du L-39 Albatros (RA-1909K) ©Xavier Cotton
Entrée d’air du réacteur d’un Mirage IIIS suisse exposé au Musée Européen de l’Aviation de Chasse à Montélimar ©Xavier Cotton
North American T-6/NA-68 (F-AZRD) lors du meeting d’Épernay 2015 ©Xavier Cotton
Sonde de prise d’air statique sur un North American T6 “Texan” (F-AZSC) ©Xavier Cotton
Moyeu d’hélice avec ses contrepoids Hamilton sur un North American T6 “Texan” (F-AZRD) ©Xavier Cotton

Meeting du 14 juillet 2018 à Epernay

La réplique du Sopwith pup (LX-PUP) de Thierry Roussel ©Xavier Cotton

Après le meeting crépusculaire du vendredi 13 juillet, Epern’air offre aux spectateurs une nouvelle journée de spectacle aérien le samedi 14 juillet 2018 et de nouveau avec une entrée gratuite, bravo. Et en plus le soleil est de la partie. Bien sur vous allez revoir pas mal d’avions que j’ai présenté dans l’article “Epern’Air Show organise un meeting crépusculaire” mais aussi quelques nouveaux.

Par cette chaleur , il faut savoir s’organiser à l’ombre des avions ©Xavier Cotton

Le spectacle a commencé vers 13H30 par un défilé de soldats et autres personnages et véhicules  de la guerre 14 dont un taxi de la Marne, mais ce coté commémoration d’une guerre dont il n’y a plus de survivant, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Le meeting aérien en lui même commence tranquillement vers 14h00 par la présentation du Sopwith-PUP présenté par Thierry Roussel

SE-5 F-AZCY de l’AJBS piloté par Jean-Pierre Lafille @Xavier Cotton

Quand un avion tel que le SE-5 évolue aux mains d’un virtuose du manche à balais tel que Jean-Pierre Lafille, on a l’impression de voir jouer du Mozart dans le ciel. C’est rare que je fasse dans le lyrique, mais là, je ne pouvais rater cette occasion. Il faut dire qu’avec ses 87 printemps, Jean-Pierre Lafille a eu le temps d’accumuler des milliers d’heures de vol sur une bonne centaine d’avions différents,

Morane-Saulnier Type H “réplique” ©Xavier Cotton
Fokker type I réplique ©Xavier Cotton
Nieuport 28 (LX-NIE) piloté par Thierry Roussel ©Xavier Cotton
SE-5 (F-AZCN) del’AJBS piloté par Edmond Salis ©Xavier Cotton
MS317 (F-BFZK) piloté par Jean-Marc Viard ©Xavier Cotton
KLEMM 35 F-AZTK piloté par Thierry Klemm ©Liliane Cotton
Bücker Jungmann  (D-EEQP) piloté par Martial  Vegezzy ©Xavier Cotton
Extra 330SC (F-HIGS) piloté par Alex Hory ©Xavier Cotton
La Patrouille de France 2018 ©Xavier Cotton
DHC-1 Chimpunk (F-AZUU) piloté par Paul-Eric Vezzard ©Xavier  Cotton
Duo de Boeing Stearman , N456N en rouge et jaune piloté par Francis Pelletier et F-AZGR vert et jaune piloté par Jean-Marc Viard ©Xavier Cotton
T6 F-AZSC piloté par Cedric Jacopin ©Xavier Cotton
Team Swift ©Xavier Cotton
YAK50 SP-YEH piloté par Etienne Verhellen ©Xavier Cotton
Hawker Sea Fury Mk11  (F-AZXJ) piloté par Christophe Jacquard ©Xavier Cotton
Duo de Flamant : MD312 (nez jaune) (F-AZGE) et MD311 (verrière de nez)  (F-AZKT) de l’Amicale des Avions Anciens d’Albert ©Xavier Cotton
Duo de Pitts (G-INDY et N51PS) ©Xavier Cotton
La patrouille Sparflex sur L39 (LX-MIK et LX-STN) piloté par Aymeric de Valence et Michel Soutiran ©Xavier Cotton

Le meeting se termine ainsi avec la patrouille Sparflex qui nous fait une très belle présentation. Vous pourrez voir d’autres photos du meeting sur l’album Flickr : 2018 Meeting d’Epernay.


Pourquoi embarque-t-on par la gauche dans un avion ?

Arrivée à Brest, descente des passagers sur le tarmac par la porte avant gauche (HOP CRJ 1000Next Gen F-HMLJ,) ©Xavier Cotton

Peut être avez vous remarqué en embarquant dans un avion que ce soit depuis le tarmac ou depuis l’aérogare, c’est toujours par la porte de gauche. Même si les avions de ligne ont aussi une porte sur le coté droit, les portes gauches sont généralement plus larges et hautes pour laisser entrer les passagers plus facilement.

L39 Albatros LX-MIK patrouille Sparflex lors du meeting d'Epernay 2015 ©Xavier Contton

L39 Albatros LX-MIK patrouille Sparflex lors du meeting d’Epernay 2015 ©Xavier Contton

De même concernant les avions de chasse que la verrière se soulève vers le haut ou bascule sur le coté, le pilote montera par la gauche de l’avion. Cette habitude de monter dans un avion par la gauche que soit dans un avion de ligne, un avion militaire (chasse et transport) ou même un avion de voltige aérienne aurait un explication très pratique. Durant la première guerre mondiale, les premiers pilotes de chasse étaient généralement issus de la cavalerie et conservaient dans un premier temps leur uniforme de cavalier. Ils ont donc transposé leur habitude de monter à cheval par la gauche, en faisant de même avec leur avion. Traditionnellement afin de la sortir plus facilement du fourreau de la main droite, les cavaliers portaient leur épée à gauche et montaient à cheval du même coté afin de ne pas les blesser. L’épée a disparu, mais les cavaliers d’aujourd’hui montent toujours à cheval par la gauche, et il en va de même pour les aviateurs ! Et du coup, le Commandant de Bord d’un avion prend traditionnellement le siège de gauche.

Lors du meeting d'Épernay 2015, Francis Pelletier monte à bord du Boeing Stearman PT17 N4561N ©Xavier Cotton

Lors du meeting d’Épernay 2015, Francis Pelletier monte à bord du Boeing Stearman PT17 N4561N ©Xavier Cotton


Deux L39 radiocommandés format XXXl

Surprenant de voir  ces modèles radiocommandés de L-39 Albatros de taille XXXL voler en patrouille avec fumigènes à l’appui et tir de fusées leurres. Marc Petrac et Christian Glaser pilotent avec une grande dextérité ces deux jets aux couleurs de la patrouille Breitling

Modèle : Aero L-39 Albatros Breitling – tomahawk design

Pilotes : Marc Petrac / Christian Glaser

Échelle : 1/2,7

Envergure : 3,50 m

Longueur : 4,65 m

Poids au décollage : 77 kg

Motorisation : turbine JetCat avec 55 kg de poussée


Decollage L-39 Albatros à Reims en Champagne

Décollage en douceur à Reims en Champagne du L39 Albatros LX-STN ©Xavier Cotton

Hier de passage au terrain de Prunay, ah non pardon !  j’oubliais que l’aérodrome de Reims-Prunay s’appelle désormais Reims en Champagne, cela fait quand même plus sérieux même si la distance disponible au décollage (TODA) indiquée sur la carte VAC n’est que de 1100m. Ceci étant dit, si c’est largement suffisant pour les avions d’aéroclub style DR400, C172 et autre PA28, cela semble l’être aussi pour ce L39 Albatros de la patrouille Sparflex qui était en ligne de vol avant même la moitié de la piste. Sur la photo ci-dessus juste après décollage le LX-STN amorce son virage au cap 270 comme indiqué par la procédure en piste 25 afin d’éviter le survol du site FRANGAZ et du village de Puisieulx.

Vous pouvez voir plus de de photos de cet avion en allant voir l’album “L-39 Albatros Patrouille Sparflex” sur ma galerie Flickr : https://www.flickr.com/photos/passiondesavions/