Catégorie : Communiqué de presse

« Comment vole un avion ? » : une formation gratuite et ouverte à tous dispensée par l’ISAE-SUPAERO

A380 Le bourget

Leader mondial de la formation supérieure en ingénierie aérospatiale, l’ISAE-SUPAERO lance une nouvelle édition de son cours en ligne gratuit et ouvert à tous (MOOC Avion) qui débutera le lundi 30 avril prochain. L’occasion pour tous les passionnés d’aviation et d’aéronautique de comprendre précisément « Comment vole un avion » !

Véritable moyen de partage du savoir-faire et de l’expertise de l’Institut, la formation en ligne « MOOC Avion » permet de sensibiliser le grand public au domaine aéronautique et de susciter des vocations. Ce cours entièrement gratuit complète la gamme de formations de haut niveau proposée par l’ISAE-SUPAERO.

Alliant pédagogie et rigueur scientifique, ce cours aborde la mécanique du vol et l’aérodynamique à l’aide d’outils variés tels que des vidéos, des exposés, des animations, des expériences virtuelles grâce au simulateur de vol, et même, en situation réelle à bord d’un avion TB20 instrumenté.

Incidence, pente, assiette, forces exercées sur l’avion à l’équilibre et lors de manoeuvres en vol, forces aérodynamiques sur une aile… autant de termes et de sujets expliqués au fil des cours par Eric Poquillon, enseignant en dynamique du vol expérimental.

Aux termes de chaque semaine, des évaluations sous forme de quiz et/ou de cas pratiques seront proposées. À l’issue des 4 semaines de cours, pour un volume de travail estimé à 3h par semaine (cours et travail personnel), une attestation de « suivi avec succès » pourra être délivrée afin de valider les nouvelles connaissances acquises. Pour aller plus loin, une certification payante, validée après examen, apportera une reconnaissance supplémentaire qui pourra être valorisée dans un curriculum vitae, sur un profil Linkedin ou encore pour obtenir une promotion.

Le MOOC Avion en bref :

▪ « Comment vole un avion ? Une introduction à la mécanique du vol. »
▪ 4 semaines de cours à partir du 30 avril 2018
▪ Volume de travail estimé : 3h/semaine
▪ Délivrance d’une attestation de suivi avec succès (gratuite) ou d’une certification (payante)
▪ Inscriptions sur la plateforme FUN-MOOC – http://moocavion.isae.fr
▪ Communautés MOOC-Avion : www.facebook.com/moocavion et https://twitter.com/moocavion

A propos de l’ISAE-SUPAERO

Leader mondial de l’enseignement supérieur pour l’ingénierie aérospatiale, l’ISAE-SUPAERO offre une gamme unique de formations de très haut niveau : ingénieur ISAE-SUPAERO, ingénieur par apprentissage CNAM-ISAE, master Aerospace Engineering, 5 masters orientés recherche, 15 Mastères Spécialisés, 6 écoles doctorales.
L’ISAE-SUPAERO rassemble plus de 100 enseignants et chercheurs permanents et 1700 étudiants et doctorants, et s’appuie sur 1800 professeurs vacataires issus du monde professionnel. Il partage son campus avec le centre ONERA de Toulouse. Plus de 30 % de ses 650 diplômés annuels sont étrangers. Son réseau d’alumni compte plus de 21 500 anciens diplômés sur tous les continents. Il développe une politique de recherche tournée vers les besoins futurs des industries aérospatiales ou de haute technologie avec qui, il a mis en place plus de dix chaires d’enseignement et de recherche.
Sur le plan international, l’ISAE-SUPAERO coopère avec les meilleures universités mondiales (Caltech, Stanford, Georgia Tech, UC Berkeley, EP Montreal, TU Munich, TU Delft, …).
www.isae-supaero.fr


Nouveau partenariat entre Edeis et la FFA

Jérôme Arnaud directeur général adjoint d’Edeis et Jean-Luc Charron président de la FFA,

Edeis, gestionnaire de dix-huit aéroports en France et en Espagne, et la Fédération Française Aéronautique (FFA), regroupant 600 aéroclubs affiliés et 41 000 pilotes privés licenciés, annoncent la signature d’un partenariat de deux ans.

Ce partenariat prévoit notamment la réduction de moitié du tarif public des redevances d’atterrissage pour les pilotes d’avion de moins de deux tonnes licenciés à la FFA, et la mise en place d’un programme de réflexion autour de l’aéroport du futur et des enjeux de sécurisation de l’exploitation des aéronefs électriques.

Pour Jérôme Arnaud, directeur général adjoint d’Edeis en charge du management des infrastructures, « ce partenariat consacre un engagement de longue date aux côtés de la FFA et de ses pilotes licenciés. C’est une formidable opportunité pour accélérer ensemble le développement des aéroclubs et des terrains d’aviation de proximité. »

Pour Jean-Luc Charron, président de la FFA, « ce partenariat s’inscrit dans une démarche partagée en faveur de la mobilité des pilotes et du rayonnement de l’aviation légère et sportive en France.
Le savoir-faire et l’expérience d’Edeis en matière d’ingénierie et d’exploitation élargissent notre vision sur l’aéroclub de demain et l’introduction de l’avion électrique. »

Edeis est un acteur majeur dans le secteur de l’ingénierie et de l’exploitation d’infrastructures et de bâtiments complexes. Le groupe emploie 1000 collaborateurs répartis entre la division ingénierie (13 agences en France et à Monaco) et le management d’infrastructures (18 aéroports en France et en Espagne, 2 trains touristiques et un port de plaisance). Edeis est le leader de l’exploitation d’aéroports en France. Grâce à sa vision innovante et durable, le groupe accompagne ses clients pour la réalisation et l’exploitation de leurs opérations de développement, d’aménagement et de valorisation des espaces et des territoires.

Crée en 1929 à Paris, la Fédération Française Aéronautique (FFA) contribue depuis bientôt plus d’un Siècle au développement de l’aviation légère et des aéroclubs tout en veillant au maintien des acquis des pilotes. La FFA représente l’essentiel de l’activité de l’aviation légère et sportive française avec plus de 40 000 pilotes et élèves pilotes licenciés volant sur plus de 2400 avions d’Aéroclub. Avec des projets prometteur dans l’aviation électrique et la prise en compte des opportunités du numérique. La FFA accompagne l’aviation légère d’aujourd’hui et construit celle de demain en bonne intelligence avec ses adhérents, les pouvoirs publics et l’industrie pour que la France continue d’être la deuxième puissance de l’aviation légère dans le monde.

EDEIS : https://www.edeis.com

FFA : http://www.ffa-aero.fr


This site is protected by wp-copyrightpro.com