Étiquette : Extra 330SC

Ambiance au championnat de France de Voltige Aérienne 2015 à Epernay-Plivot

Luc Bourmeault debout sur l’aile  du Cap 231 EX F-HRAL de l’Aéroclub de l’Hérault et Fred Ecay observent le programme libre de leurs concurrents ©Xavier Cotton
Du 22 du 27 juin se sont déroulés les championnats de France de Voltige Aérienne sur l’aérodrome d’Épernay-Plivot avant les mondiaux qui auront lieu du 20 au 29 août prochain à Châteauroux.
L’après midi du mercredi 24 étant largement ensoleillée, j’ai passé une bonne partie sur le terrain pour m’imprégner de l’ambiance. Je vais essayer  de vous restituer celle ci, mais uniquement par des photos prises au sol, car les programmes étaient réalisés le long de la piste 04/22 donc assez loin du parking, hors les avions de voltige sont relativement petits et très rapides, de plus contrairement aux présentations en meeting aérien, en compétition les trajectoires ne sont pas soulignées par des fumigènes 
Essai moteur de l’Extra 330 SC F-HDBV de Dijon-Voltige ©Xavier Cotton

l’Extra 330 SC ci-dessus est équipé d’un moteur Lycoming (AEIO-580-B1A) de 6 cylindres de 315 Cv pour un poids max de 780 Kg en compétition (-10G/+10G), carburant et pilote compris. Des essais moteurs sont nécessaires avant la compétition car ceux ci doivent pouvoir délivrer toute leur puissance à la demande du pilote.

Nettoyage du bord d’attaque de l’Extra 330 SC F-HDBV ©Xavier Cotton

Entre deux vols, il est aussi nécessaire de nettoyer  les bords d’attaque sur lesquels peuvent s’accumuler les insectes écrasés. Tout comme pour les Formules 1, il est important que le profil reste le plus lisse possible.

La “musique” © Xavier Cotton

Avant leur passage, chacun des concurrents semble danser sur une chorégraphie moderne, en fait il joue la “musique” de ce que sera l’enchainement des figures de voltige qu’ils vont réaliser devant les juges. Puis comme tout pilote, il effectue la visite “prévol” de son avion en s’assurant en particulier que rien n’entrave le débattement correct des gouvernes.

Visite “prévol” de l’avion ©Xavier Cotton

Benoît Garreau attend l’autorisation de mise en route de l’ARS 300 F-PCDF abrité du soleil© Xavier Cotton
Certains attendent dans le hangar ©Xavier Cotton
Après une attente assis dans le cockpit où on se protège du soleil comme on peut, le signal du départ est donné, à partir de là c’est concentration absolue. Ci-dessous quelques concurrents au roulage.
Benoît  Garreau au roulage sur ARS 300 F-PCDF. ©Xavier Cotton
Cap232 F-GRPA au roulage © Xavier Cotton
Extra 330 SC F-HDBV de Dijon Voltige au roulage ©Xavier Cotton
Extra 330 SC F-HLAS au roulage ©Xavier Cotton
Faire le plein d’essence n’est pas toujours facile ©Xavier Cotton
Benoît Garreau repousse l’ARS 300 pour libérer le poste d’essence au prochain avion ©Xavier Cotton

Après leur présentation en vol le plein des avions est fait pour le concurrent suivant, mais le réservoir étant placé entre le moteur et le cockpit l’accès n’est pas facile sans escabeau. Ensuite l’avion est repoussé à la main pour laisser la place au suivant.

C’est au tour du Cap231 EX F-HRAL de faire son plein ©Xavier Cotton
Finalement sur cet avion le réservoir est plus accessible en montant sur l’aile ©Xavier Cotton
Capitaine François Rallet de l’EVAA ©Xavier Cotton
 Après la présentation vient la lecture des notes de l’épreuve qui vient d’avoir lieu. Celle-ci demande une lecture approfondie comme on peut le voir sur cette photo du Capitaine François Rallet de l’EVAA, car chaque petite imperfection dans l’exécution des figures peut faire perdre beaucoup de points et donc des places au classement général. François Rallet se classe 5eme au Championnat de France  2015 classe Élite.
Les résultat complets des classes Élite, Excellence et National 1 sont disponibles sur le site de la FFA  à cette page ou encore sur http://aerobatics.mwebservices.net/

Pour voir plus de photos concernant cette journée à Épernay-Plivot, vous pouvez feuilleter les deux pages de cet album sur Flickr :

Site du Championnat du Monde de Voltige aérienne 2015 : http://wac2015.fr/

AEROBATIX : une gamme de vêtements pour passionés d’aviation

J’avais envie de vous faire découvrir AEROBATIX, une nouvelle marque française de prêt à porter haut de gamme pour hommes qui adapte les codes aéronautiques pour en proposer une version contemporaine et élégante. Cette marque a été fondée en 2013 par Louis-Antoine Harlé  et David Benhammou deux pilotes passionnés  d’aviation et de mode.
AEROBATIX prête une grande attention, autant dans le design et la coupe de ses pièces que dans le choix des tissus et des fournitures textiles qu’ils utilisent et la marque s’attache à produire localement en choisissant avec soin les meilleurs artisans européens (par exemple les blousons en cuir sont faits en France et les chemises viennent d’Italie). 
Toutes les pièces AEROBATIX ont deux degrés de lecture : celui qui n’est pas familier à l’aviation appréciera la pièce pour sa coupe et son design ; alors que celui qui connait l’univers de l’aviation comprendra les subtilités cachées au travers de ses pièces : par exemple sous le col des blousons en cuir nous retrouvons les quatre galons et la boucle Nelson, les symboliques graphiques AEROBATIX.
AEROBATIX a développé des articles en collaboration avec les escadrons d’élite des pilotes de chasse français (EVAA, Patrouille Cartouche Doré, Rafale Solo Display). Le blouson Mirage F1 a ainsi été créé en édition limité à 100 exemplaire en l’honneur des 40 ans de bons et loyaux services de cet avion qui a effectué son dernier vol pour l’Armée de l’Air française le 14 juillet 2014

AEROBATIX a eu également l’opportunité de travailler avec AIR FRANCE et a développé le blouson des 80 ans de la compagnie.

Début 2014, AEROBATIX a eu le privilège de pouvoir présenter les premières pièces de sa collection au Galeries Lafayette Hommes, boulevard Haussmann et continue actuellement de développer la commercialisation de la marque.

Afin de parfaire son implication aéronautique, AEROBATIX sponsorise en exclusivité un Extra 330SC. Cet avion conçu en 2010 par le constructeur allemand Walter Extra est équipé d’un moteur Lycoming 6 cylindres de 315 Cv pour un poids de 600 kilos. On retrouve l’avion AEROBATIX dans les plus importantes compétitions de la discipline, Championnat d’Europe ou Coupe du Monde et les plus grands noms de la voltige aérienne française, François Rallet, Aude Lemordant ou encore Mickael Brageot.
Pour plus d’information :

Renaud Ecalle vainqueur du championnat d’Europe de voltige

En 2009, Renaud Ecalle devenait champion du monde de voltige à Silverstone (Grande-Bretagne), cette année il vient de décrocher,  le seul titre qui lui manquait encore, celui de champion d’Europe à Touzim (République Tchèque) Sur EXTRA 330SC. En dépit d’une forte pression russe, il s’est adjugé les deux épreuves officielles et le programme qualificatif. Il l’emporte devant Mikhail Mamistov et Alexander Krotov tout deux sur Sukhoi 26M3.
(Photos collection privée Xavier Cotton)

This site is protected by wp-copyrightpro.com