Étiquette : Sparflex

Pourquoi embarque-t-on par la gauche dans un avion ?

Arrivée à Brest, descente des passagers sur le tarmac par la porte avant gauche (HOP CRJ 1000Next Gen F-HMLJ,) ©Xavier Cotton

Peut être avez vous remarqué en embarquant dans un avion que ce soit depuis le tarmac ou depuis l’aérogare, c’est toujours par la porte de gauche. Même si les avions de ligne ont aussi une porte sur le coté droit, les portes gauches sont généralement plus larges et hautes pour laisser entrer les passagers plus facilement.

L39 Albatros LX-MIK patrouille Sparflex lors du meeting d'Epernay 2015 ©Xavier Contton

L39 Albatros LX-MIK patrouille Sparflex lors du meeting d’Epernay 2015 ©Xavier Contton

De même concernant les avions de chasse que la verrière se soulève vers le haut ou bascule sur le coté, le pilote montera par la gauche de l’avion. Cette habitude de monter dans un avion par la gauche que soit dans un avion de ligne, un avion militaire (chasse et transport) ou même un avion de voltige aérienne aurait un explication très pratique. Durant la première guerre mondiale, les premiers pilotes de chasse étaient généralement issus de la cavalerie et conservaient dans un premier temps leur uniforme de cavalier. Ils ont donc transposé leur habitude de monter à cheval par la gauche, en faisant de même avec leur avion. Traditionnellement afin de la sortir plus facilement du fourreau de la main droite, les cavaliers portaient leur épée à gauche et montaient à cheval du même coté afin de ne pas les blesser. L’épée a disparu, mais les cavaliers d’aujourd’hui montent toujours à cheval par la gauche, et il en va de même pour les aviateurs ! Et du coup, le Commandant de Bord d’un avion prend traditionnellement le siège de gauche.

Lors du meeting d'Épernay 2015, Francis Pelletier monte à bord du Boeing Stearman PT17 N4561N ©Xavier Cotton

Lors du meeting d’Épernay 2015, Francis Pelletier monte à bord du Boeing Stearman PT17 N4561N ©Xavier Cotton


Decollage L-39 Albatros à Reims en Champagne

Décollage en douceur à Reims en Champagne du L39 Albatros LX-STN ©Xavier Cotton

Hier de passage au terrain de Prunay, ah non pardon !  j’oubliais que l’aérodrome de Reims-Prunay s’appelle désormais Reims en Champagne, cela fait quand même plus sérieux même si la distance disponible au décollage (TODA) indiquée sur la carte VAC n’est que de 1100m. Ceci étant dit, si c’est largement suffisant pour les avions d’aéroclub style DR400, C172 et autre PA28, cela semble l’être aussi pour ce L39 Albatros de la patrouille Sparflex qui était en ligne de vol avant même la moitié de la piste. Sur la photo ci-dessus juste après décollage le LX-STN amorce son virage au cap 270 comme indiqué par la procédure en piste 25 afin d’éviter le survol du site FRANGAZ et du village de Puisieulx.

Vous pouvez voir plus de de photos de cet avion en allant voir l’album “L-39 Albatros Patrouille Sparflex” sur ma galerie Flickr : https://www.flickr.com/photos/passiondesavions/


This site is protected by wp-copyrightpro.com