Étiquette : Patrouille de France

Meeting du 14 juillet 2018 à Epernay

La réplique du Sopwith pup (LX-PUP) de Thierry Roussel ©Xavier Cotton

Après le meeting crépusculaire du vendredi 13 juillet, Epern’air offre aux spectateurs une nouvelle journée de spectacle aérien le samedi 14 juillet 2018 et de nouveau avec une entrée gratuite, bravo. Et en plus le soleil est de la partie. Bien sur vous allez revoir pas mal d’avions que j’ai présenté dans l’article “Epern’Air Show organise un meeting crépusculaire” mais aussi quelques nouveaux.

Par cette chaleur , il faut savoir s’organiser à l’ombre des avions ©Xavier Cotton

Le spectacle a commencé vers 13H30 par un défilé de soldats et autres personnages et véhicules  de la guerre 14 dont un taxi de la Marne, mais ce coté commémoration d’une guerre dont il n’y a plus de survivant, ce n’est pas trop ma tasse de thé. Le meeting aérien en lui même commence tranquillement vers 14h00 par la présentation du Sopwith-PUP présenté par Thierry Roussel

SE-5 F-AZCY de l’AJBS piloté par Jean-Pierre Lafille @Xavier Cotton

Quand un avion tel que le SE-5 évolue aux mains d’un virtuose du manche à balais tel que Jean-Pierre Lafille, on a l’impression de voir jouer du Mozart dans le ciel. C’est rare que je fasse dans le lyrique, mais là, je ne pouvais rater cette occasion. Il faut dire qu’avec ses 87 printemps, Jean-Pierre Lafille a eu le temps d’accumuler des milliers d’heures de vol sur une bonne centaine d’avions différents,

Morane-Saulnier Type H “réplique” ©Xavier Cotton
Fokker type I réplique ©Xavier Cotton
Nieuport 28 (LX-NIE) piloté par Thierry Roussel ©Xavier Cotton
SE-5 (F-AZCN) del’AJBS piloté par Edmond Salis ©Xavier Cotton
MS317 (F-BFZK) piloté par Jean-Marc Viard ©Xavier Cotton
KLEMM 35 F-AZTK piloté par Thierry Klemm ©Liliane Cotton
Bücker Jungmann  (D-EEQP) piloté par Martial  Vegezzy ©Xavier Cotton
Extra 330SC (F-HIGS) piloté par Alex Hory ©Xavier Cotton
La Patrouille de France 2018 ©Xavier Cotton
DHC-1 Chimpunk (F-AZUU) piloté par Paul-Eric Vezzard ©Xavier  Cotton
Duo de Boeing Stearman , N456N en rouge et jaune piloté par Francis Pelletier et F-AZGR vert et jaune piloté par Jean-Marc Viard ©Xavier Cotton
T6 F-AZSC piloté par Cedric Jacopin ©Xavier Cotton
Team Swift ©Xavier Cotton
YAK50 SP-YEH piloté par Etienne Verhellen ©Xavier Cotton
Hawker Sea Fury Mk11  (F-AZXJ) piloté par Christophe Jacquard ©Xavier Cotton
Duo de Flamant : MD312 (nez jaune) (F-AZGE) et MD311 (verrière de nez)  (F-AZKT) de l’Amicale des Avions Anciens d’Albert ©Xavier Cotton
Duo de Pitts (G-INDY et N51PS) ©Xavier Cotton
La patrouille Sparflex sur L39 (LX-MIK et LX-STN) piloté par Aymeric de Valence et Michel Soutiran ©Xavier Cotton

Le meeting se termine ainsi avec la patrouille Sparflex qui nous fait une très belle présentation. Vous pourrez voir d’autres photos du meeting sur l’album Flickr : 2018 Meeting d’Epernay.


AÉROSNOW 2017

MÉRIBEL PRÉSENTE EN EXCLUSIVITÉ :

« AÉROSNOW 2017 »

La Patrouille de France fait son show à Méribel !

Mercredi 22 février 2017 de 11h à 12h

UN SHOW AÉRIEN UNIQUE AU-DESSUS DU GRAND CIRQUE BLANC

Mercredi 22 février (report possible le 23 ou 24 février selon les conditions météorologiques), la station savoyarde Méribel accueille en exclusivité la mythique Patrouille de France pour un show unique au monde au-dessus de la vallée.

Ce type de show, survol d’un domaine skiable et aussi proche du relief enneigé, n’a jamais été réalisé !! Pendant 22 minutes, les pilotes et leurs alphajets enchaîneront des figures de haut vol aux couleurs de Méribel, à flanc de montagne !

Les spectateurs sont d’ailleurs invités à se rendre dans les différents restaurants d’altitude situés de part et d’autre de la vallée pour admirer le show.

Ambassadrice internationale de l’armée de l’air, la Patrouille de France réunit les pilotes français les plus aguerris. Elle participe au rayonnement de l’armée de l’air en France et à l’étranger et met à l’honneur tous les pilotes français qui œuvrent au quotidien pour la protection du territoire.

Ce spectacle aérien inédit est organisé conjointement par la station et l’Aéroclub de Méribel. Depuis plus de 50 ans l’aéroclub de Méribel organise chaque été un événement unique en son genre qui réunit les professionnels de l’aéronautique : « le Méribel Air Show ». Dans un cadre exceptionnel, au beau milieu des montagnes, Méribel prend, pendant quelques jours, des airs de stade aérien géant avec au programme : démonstrations, show aériens, rencontres, conférences, spectacles, ateliers, baptêmes de l’air et expositions.

Cet été, la Patrouille de France était l’invitée exceptionnelle de l’événement et avait créé pour l’occasion un show aérien. Une grande première pour les pilotes de la PAF, peu habitués aux cirques montagneux.

Ces derniers ont été conquis par ces conditions de vol au milieu des montagnes, avec les spectateurs, pour la première fois dans le monde, positionnés à la même altitude qu’eux. Ils ont ainsi pu voir les évolutions de la patrouille à hauteur d’yeux, avec cette sensation folle de pouvoir les toucher du doigt !!!! En effet, le show ne se déroulait pas au-dessus de leurs têtes comme c’est le cas habituellement mais bien face à eux… Et c’est la même configuration qui est prévue cet hiver !

La reproduction hivernale de ce show nécessite une très grande préparation tant les conditions en montagne sont particulières entre la neige, les reliefs, la météo et la visibilité. Les équipes et membres de la PAF préparent consciencieusement ce spectacle depuis des mois pour que tout soit parfait le jour J. Toutes les forces vives de la station sont également mobilisées pour l’organisation de ce show : office de Tourisme, Aéroclub de Méribel, exploitants du domaine skiable, restaurateurs, hôteliers, moniteurs de ski… tous se sont fortement impliqués pour que cet événement exceptionnel soit une réussite !

SPATIO CONFÉRENCE EXCLUSIVE AVEC THOMAS PESQUET

Le jour même, une visio-conférence unique sera organisée, à l’Auditorium de l’office de Tourisme (entrée libre), avec le spationaute Thomas PESQUET, en direct depuis la station spatiale internationale. Cette visio-conférence sera animée par les spationautes français Jean-François Clervoy (3 missions spatiales avec la NASA) et Jean-Loup Chrétien (2 missions spatiales avec les soviétiques et 1 avec la NASA, 1er français à avoir réalisé une sortie extravéhiculaire).


La Patrouille de France vole en formation avec les Jetmen

.

Fin novembre 2016, le réalisateur Eric Magnan et ses équipes d’Airborne Films ont immortalisé une première mondiale : un vol en formation serré entre les trois Jetmens  (Yves Rossy, Vincent Reffet et Fred Fugen) et la Patrouille de France (PAF)

Selon le communiqué de presse de l’Armée de l’Air, cette prouesse a été réalisée dans le sud de la France, à partir de la base aérienne 701 de Salon-de-Provence, où est basée la Patrouille de France.

Au cours de ce vol en formation d’environ 9 minutes, les Jetmens évoluaient autours des Alphajets de la PAF à une distance comprise entre 5 et10 mètres à  environ140 nœuds (260km/h) à 4000 pieds (1 200m),

La Patrouille de France : http://www.patrouilledefrance.fr/

Jetman-Dubai : http://www.jetman.com/

Airborne Fims : http://www.airbornefilms.com/


La Patrouille de France : Série 2016

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun : passage à l’anglais en grand flèche ©Xavier Cotton

A travers ces photos réalisées au meeting de Verdun  (28 août 2016), je vais vous présenter quelques figures non exhaustives du programme 2016 de la Patrouille de France . Le spectacle commence commence par un très classique mais néanmoins très agréable “passage à l’anglaise” en grande flèche des huit Alphajet qui constituent la PAF. Le passage à l’anglaise est une figure très prisée des photographes car leur elle leur laisse le temps de bien cadrer le sujet, permettant de très belles vues de l’avion vue de dessus. Le leader N°1 est suivi du charognard N°4, à droite se trouvent les n°2,6 et 8, à gauche les n°3,5 et 7

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : Saturne en diamant ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : formation diamant ©Xavier Cotton

Le seconde figure s’appelle “Saturne en diamant” la Patrouille en formation diamant constituée de d’une flèche à 5 avions et d’une flèche à 3 avions. Le bloc de 8 avions arrivent de la gauche du public  se met en virage à gauche en montée tout en passant sur le dos, puis redescendant face au public et par un large virage se réaligne sur l’axe pour arriver par la droite du public

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : formation losange ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun : formation canard ©Xavier Cotton

Dans la figure suivante la PAF arrive au complet formant un losange pour une boucle incliné à 45° par rapport à la verticale Suivant d’une deuxième demie-boucle pour se présenter au public en sens inverse en formation canard.

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : tonneaux simultanés ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : croisement des N°7 et N°8 ©Xavier Cotton

Si le croisement des deux solos de la PAF est parfait, le photographe a encore besoin d’un peu d’entrainement pour bien cadrer et les deux avions 😉

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : passage dos du N°8 ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : croisement de face du box avant ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : Shériff  box arrière ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : Persienne ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : Apach (box avant + exterieurs) ©Xavier Cotton

la Patrouille de France PAF

La Patrouille de France 2016 au Meeting de Verdun  : Éclatement final ©Xavier Cotton

Site officiel de la Patrouille de France : http://www.patrouilledefrance.fr/

Quelques photos personnelles de la Patrouille de France à différents meetings : https://www.flickr.com/photos/passiondesavions/albums/72157647806045658


La PAF en vol avec le dernier 747 d’Air France

Le 27 janvier au dessus de la Camargue, douze avions, fleurons de l’aéronautique française, se donnaient rendez-vous : onze Alphajet de la Patrouille de France et le dernier Boeing 747 d’Air France.


PATROUILLE DE FRANCE vs RAFALE (AIRBORNE FILMS)


PATROUILLE DE FRANCE vs RAFALE www.patrouilledefrancelefilm.com from AIRBORNE FILMS on Vimeo.

Rendez vous sur le site patrouilledefrancelefilm.com DVD disponible maintenant sur Amazone.fr / pre-commande / sortie au salon du bourget
La PATROUILLE DE FRANCE comme vous ne l’avez jamais vue. Un film de Eric MAGNAN, produit par François-Olivier ROBIN & Eric MAGNAN – AIRBORNE FILMS
« PATROUILLE DE FRANCE », c’est l’histoire d’une passion et d’une fidélité. Le réalisateur, pilote et esthète Eric Magnan à qui l’on doit notamment les très remarquées séquences aériennes du long-métrage Les Chevaliers du Ciel, a déjà filmé ce corps d’élite et les pilotes ont trouvé tout naturel qu’il réalise le film événement à l’occasion du 60ème anniversaire de la Patrouille de France.

 


Meeting exceptionnel à Salon de Provence pour les 60 ans de la PAF

Découvrez la première bande-annonce officielle du film sur la patrouille réalisé par Eric Magnan.

Le dimanche 26 mai 2013 de 10h00 à 18h00 aura lieu un meeting aérien exceptionnel gratuit ouvert au public (100 000 spectateurs attendus) sur la base aérienne de Salon de Provence où la Patrouille de France est stationnée depuis 1964
L’ensemble des patrouilles Européennes sera présente en l’honneur des 60 ans de la PAF. Vous pourrez voir les Red Arrows britanniques, les Frecce Tricolori italiens, la Patrouille Suisse, les Iskri polonais, les Red Devils belges, les Aguilas espagnols et les Kril Oluje croates sont déjà annoncés. Il faudra peut être s’attendre à d’autres surprises comme la marche verte marocaine ou la patrouille russe Striji sur Mig 29

Ce superbe plateau sera complété par des présentations  de l’Armée de l’Air tel que le “Rafale Solo Display” et deux Mirage 2000 en présentation tactique.  Vous pourrez aussi voir le « duo », élaboré par l’Equipe de Voltige (EVAA) sous la direction artistique de la chorégraphe Kitsou Dubois. L’Aviation Légère de l’Armée de Terre présentera deux EC665 Tigre en simultanée. Une large exposition statique compétera le show aérien.
Et bien sur la PAF clôturera ce meeting de la façon la plus élégante dont elle est capable

Durant l’année dernière, Eric Magnan et l’équipe d’Airborne Film ont filmé la Patrouille de France afin de réaliser un film pour ses 60 ans. Le DVD sera très bientôt disponible.

Source :
http://www.60ansdelapaf.fr/ 
http://www.patrouilledefrance.fr 
http://airbornefilms.fr/


Il y a soixante ans : Reims, berceau de la Patrouille de France !

Le décollage des quatre Republic F-84G Thunderjet de la « Patrouille de France » sur la base aérienne 112 de Reims en 1953.
2013 marque le soixantième anniversaire de l’une des plus prestigieuses formations acrobatiques du monde : la Patrouille de France, dotée d’Alphajet depuis 1981. Pour célébrer l’événement, la base aérienne 701 de Salon-de-Provence ouvrira ses portes au public tout un week-end, les samedi 26 et dimanche 27 mai prochains, pour un spectacle aérien – que l’on promet époustouflant – au cours duquel on ne manquera pas de rappeler les circonstances de la création de cette patrouille, qui tire ses origines d’une formation à quatre appareils née sur la base aérienne 112 de Reims au tout début des années cinquante…

En 1952, la 3e escadre de chasse, formation stationnée sur la base aérienne 112 de Reims, fut désignée pour être l’ambassadrice de l’Armée de l’air à un meeting aérien organisé à Lyon. Dans la précipitation, une patrouille acrobatique composée de quatre Republic F-84G Thunderjet et conduite par le commandant Pierre Delachenal (commandant en second de l’escadre) fut mise sur pied… et une toute première « prestation d’ensemble » put être présentée à Épernay le 2 juin.

Les Republic F-84G Thunderjet de la « Patrouille de France », emmenés par le commandant Pierre Delachenal, photographiés en formation. En 1953, furent les équipiers du commandant les lieutenants Jean Dellac et Jean Petit de l’escadron de chasse 01.003 « Navarre » et les lieutenants Gaston Le Cong et Jean Villain du 02.003 « Champagne ».
 À l’issue de la démonstration réalisée le dimanche 6 juillet à Lyon, Pierre Delachenal fut quelque peu déçu par le spectacle offert au public. Aussi se résolut-il à créer une patrouille plus « homogène ». Il travailla entre autres à la mise au point d’une figure particulièrement spectaculaire qui consistait à éclater la patrouille à la verticale en direction des quatre points cardinaux puis, au top, à demander aux quatre chasseurs de faire demi-tour, ce qui les amenait à se croiser deux par deux avec un décalage de quelques mètres seulement (vues du sol, les trajectoires semblaient se croiser en un seul et même point).
Représentés au cours d’une séance d’entraînement exécutée à la verticale de la base aérienne 112, la Cité des Sacres se devinant en arrière-plan : les quatre Republic F-84G Thunderjet, de la 3e escadre de chasse brillamment emmenés par le commandant Pierre Delachenal. La figure représentée sur cette aquarelle signée Henri Wénisch et datée de 1954 – qui fut longtemps exposée sur la BA 112 et constitue peut-être la plus ancienne représentation artistique de la « PAF » – est plus particulièrement celle dite du « tonneau lent ».

Pour l’année 1953, sur demande de l’état-major de l’Armée de l’air, le 1er commandement aérien tactique (1er CATac) désigna la 3e escadre de chasse de Reims unique formation aérienne équipée d’avions de combat en charge de représenter l’Armée de l’air aux meetings aériens programmés au cours de l’année. Et c’est lors du premier meeting de cette longue série, organisé le dimanche 17 mai à Alger, sur le terrain de Maison-Blanche, avec la participation des prestigieuses formations acrobatiques américaine (les Skyblazers), britannique et italienne, que Jacques Noetinger, commentateur officiel des meetings nationaux et ancien pilote de chasse, utilisa avec enthousiasme, pour la toute première fois, le patronyme national de « Patrouille de France » pour désigner la formation constituée par les quatre chasseurs rémois. La « formule-choc » frappa les esprits et cette appellation, qui fut retenue dans leur édition du lendemain par plusieurs quotidiens de la presse algéroise qui tinrent à saluer la performance des Thunderjet de la BA 112, fut finalement conservée lors du XXe Salon aéronautique de Paris-Le Bourget et lors d’autres meetings aériens. Elle fut, dès lors, définitivement acquise.

L’année suivante, l’état-major de l’Armée de l’air retint d’autres appareils pour constituer la  « PAF » : des Marcel Dassault MD-450 Ouragan, avions mis en œuvre par la 2e escadre de chasse stationnée sur la base aérienne 102 de Dijon.

Auteur : Frédéric Lafarge, ancien conservateur du Musée de la BA 112 et de l’Aéronautique locale (Reims), chargé de relations publiques et délégué au patrimoine historique de la base aérienne 102 de Dijon. Mars 2013.

Les huit Alphajet de la Patrouille de France photographiés à la verticale des installations de la base aérienne 112 de Reims le lundi 27 juin 2011, trois jours avant sa dissolution officielle. Un passage plein de panache pour un ultime salut à la base qui la vit naître cinquante-huit ans plus tôt ! ©Frédéric Lafarge

Sources :  

Jean-Pierre Calka, Frédéric Lafarge : « La BA 112 de Reims, histoire d’une grande base aérienne », Marines Editions, Rennes, 2010. ISBN 978-2-35743-040-2
Jean-Paul Philippe : « La Patrouille de France, cinquante ans de panache », Librairie académique Perrin, Paris, 2002.

la PAF survole la Cathédrale de Reims


(vidéo collection privée Xavier Cotton)

Comme je vous l’avais annoncé mardi dernier la PAF a survolé Reims ce matin vers 10h30.
De retour du Bourget où elle était présente depuis huit jours à l’occasion du 49eme Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace,  la PAF s’est aligné sur l’avenue Libergier pour passer à la verticale de la Cathédrale de Reims à l’occasion de la prochaine fermeture de la BA112.
(Photo collection privée Michel Pourny)

Merci à Michel Pourny qui m’a fait parvenir cette photo, témoin d’un passage historique  de la PAF au dessus de la cathédrale de Reims


la PAF survolera la Cathédrale de Reims

(photo collection privée Liliane Cotton)
La PAF survolera la rue Libergier puis la cathédrale de Reims
lundi 27 juin à 10h15
  
N’oubliant pas qu’elle est issue de la formation constituée de quatre Republic F 84 G Thunderjet mise en place ici à Reims en 1952 à l’initiative du commandant Pierre Delachenal, la Patrouille de France a prévu de survoler Reims le 27 juin à 10h15 avant la fermeture de la BA 112. Une cérémonie solennelle aura lieu le jeudi 30 juin pour officialiser cette fermeture de la Base Aérienne “Edmond Marin la Meslée”, elle sera présidée par le général Jean-Paul Paloméros, chef d’état-major de l’armée de l’air et ancien commandant de la 30e escadre de chasse de Reims. Cette cérémonie étant privée, elle sera diffusée en direct dès 09h45 sur FR3 champagne-Ardennes. qui sera aussi présente du la BA112 de Reims pendant le JT 12/13. A voir en particulier le CURTISS H-75 de Stephen Gray qui sera spécialement invité en souvenir de ceux basés à Reims en1939-1940.

This site is protected by wp-copyrightpro.com