Tag : Morane-Saulnier

MS 36 type AS F-ABHE

Morane AS voltige F-ABHE

MS36 type AS  F-ABHE ©Jacques Hémet

Sur cette photo partagée par Jacques Hémet on peut voir le Morane-Saulnier  immatriculé F-ABHE, c’est un MS36 type AS. Par contre à ce jour, je ne connais ni le lieu ni la date de la prise de vue. Ce monoplace à ailes parasol n’a été construit qu’à six exemplaires, les n°1 à 4 du F-ABHA à HE sont restés à l’école Morane à Villacoublay. Le premier vol du n°1 a eu lieu en 1920.

Le F-ABHE enregistré le 14 décembre 1920 sera vendu à Pierre Le Nieuthiec  en décembre 1927 et restera basé à Villacoublay

Équipé d’un moteur Rhône 9c de 80 cv, l’avion vole à 165 km/h et monte à 1000m en 4min pour un plafond 6000m avec une autonomie de 3 heure. Il a une envergure de 8,75m pour une longueur 5,6m et une surface 13M2

Source documentaire :

Morane-Saulnier ses avions ses projets par Henri Lacaze avec la collobaration de Claude Lherbet


Rallye, le dernier des Morane

Couv-RallyebleuBD

 Rallye, le dernier des Morane
Roger Gaborieau
Éditions Bleu Ciel Diffusion

Ce livre de Roger Gaborieau qui vient de sortir est le seul actuellement qui raconte l’histoire du Rallye, le célèbre et dernier avion Morane-Saulnier.

A l’origine prévu pour 130 pages, le livre vient de dépasser les 200 pages grâce à la richesse de la documentation et des illustrations que l’auteur a pu retrouver.
A noter que Jean Bardaud (http://jeanbarbaud.blogspot.fr), dessinateur et auteur de BD bien connu (Les dézingueurs, Gueules de zings, Pur Zing, Lieutenant McFly…) s’est emparé du livre en illustrant avec l’humour qu’on lui connait  des hors-textes anecdotiques d’aventures vécues par des pilotes de RallyeLe Rallye, une légende de l’aviation légère, voila ce qu’en dit Roger Gaboriau :
“Peu d’avions dans l’histoire de l’aviation légère auront alimentés autant de conversations au” bar de l’escadrille” que le Rallye de Morane-Saulnier. Né en 1959 pour renouveler la flotte des aéro-clubs, Il a connu immédiatement un grand succès en France, mais aussi à l’international et sa carrière se poursuit aujourd’hui encore alors que sa production a été arr^tée apres trente ans de présence au catalogue de ses constructeurs.
Sa nouveauté, ses qualités et ses défauts lui ont valu des passions et des inimitiés mais son bilan parle pour lui : des milliers de pilotes formés en sécurité et dans la sérénité- autant des élèves pilotes que leur instructeurs-, une présence quasi-incontournable dans les aéro-club et prés de 3400 exemplaires construits, ce qui représente un record dans l’histoire de l’aéronautique française de loisirs.
Le Rallye est bien une légende de l’aviation dont jusqu’à présent l’histoire navait pas été racontée avec précision et documentation. Voici enfin la véritable du Rallye, dernier avion à porter le sigle Morane-Saulnier sur sa dérive…”
L’auteur:
Roger  Gaborieau,  journaliste et éditeur est lui-même pilote de Rallye. C’est au  cours  de  sa formation qu’il  a  eu  pour la première fois  l’occasion de  voler sur cet avion légendaire , puis comme pilote remorqueur de planeur. Roger Gaborieau est membre  du  Musée  Régional  de  l’Air, Espace  air  Passion d’Angers-Marcé. Passionné du patrimoine de l’aéronautique et pilote d’avions anciens, Roger Gaborieau a  également signé «L’aviation légère en France, 1920-1942» chez Bleu Ciel Diffusion.

Le livre :
• Format 21 x 29,7 cm (A4), 226 pages*, plus de 300 illustrations* (photos, profils et infographies
originaux,)
• Broché avec rabats, cahiers cousus collés.
• Impression quadrichromie de qualité sur papier couché satiné 135 g/m2

BLEU CIEL Diffusion

Roger Gaborieau
28, boulevard Henri-Paul Schneider
71200 Le Creusot
Téléphone : 03 85 57 54 85 /06 07 54 35 81
Courriel : bleucielmagazine@orange.fr
Site internet : www.aviation-legere.fr


Bientôt un nouveau MS.317 en vol dans le ciel rémois

MS317 F-AZUC basé à Reims Prunay ©Xavier Cotton

MS.317 F-AZUC basé à Reims Prunay ©Xavier Cotton

Après un an d’attente, le sésame tant attendu est arrivé. Ce MS.317 modifié par son propriétaire bien connu sur le terrain devrait très prochainement effectué son premier vol en tant qu’avion de collection (F-AZUC), on peut même espérer le voir très vite en patrouille avec le Boeing Stearman basé lui aussi à Reims-Prunay

Morane-Saulnier MS-342/2 F-ANAY

Morane 342 F-ANAY

Morane-Saulnier MS-342/2 F-ANAY ©Jacques Hémet

 

Le Morane-Saulnier 342/2 est un biplace d’entrainement et d’école, monoplan parasol de structure métallique entoilée équipé d’un moteur De Havilland Gipsy Major de 120 ch.

le F-ANAY  a appartenu successivement à Louis Gazaniol (Sidi Bel Abbes, Oran.) du 26 juin 1934 à décembre 1937, puis il fut revendu à Pierre Aversang (El Affroun, Alger) et enfin à partir de mai 1938 son dernier propriétaire, Fernand Longuesserre le basa à Bergerac.
Sources :
Jacques Hémet
Aviafrance : www.aviafrance.com

Roland GARROS héros de la Méditerranée

 Roland GARROS héros de la Méditerranée

Dans le cadre des manifestations de « l’Année Mondiale Roland Garros » l’association « Mémoires de l’hydraviation » a réalisé, avec l’aide de la « Mission Mémoire de l’aviation civile », une exposition présentée à la DGAC du 20 janvier au 8 février 2013 (visite les jours ouvrables de 8h30 à 18h30).
Morane-Saulnier H F-AZMS de l’AJBS sur la BA112 de Reims (28 juin 2009) ©Xavier Cotton
La réplique du Morane-Saulnier H (F-AZMS) de l’Amicale J.B. Salis sera exposée dans le hall jusqu’à fin janvier.
Conférence le vendredi 25 janvier 2013 
DGAC 50 rue Henry Farman Paris 15° (métro Balard puis se diriger vers Aquaboulevard ou tram Henri Farman puis contourner le bâtiment).
Accueil et visite de l’exposition de 13h30 à 14h15 Début conférence 14h30 (fin 18 h)
M. Soussia dédicacera son livre « l’essor de l’aviation en Tunisie de Roland Garros à nos jours »
(30 euros en précommande par mail : memoireshydraviation@free.fr)
« Garros, géant de l’aviation » par Philippe Jung président de la Commission
« Histoire » de la 3AF et du Comité de Programme de l’Année Mondiale Roland Garros.
Projection du court métrage d’Habib Soussia « Roland Garros en Tunisie ».
« Jacques Schneider et les débuts de la Coupe Schneider » par Henri Conan.
Le nombre de places étant limité inscription pour la conférence par mail :
memoireshydraviation@free.fr
Contact : 04 90 79  24 05
http://memoireshydraviation.over-blog.com

Morane-Saulnier MS-343.2 F-AROU

Morane-Saulnier 343.2 F-AROU BYRRH à Rouen-Rouvray ©Anseaume
Morane-Saulnier 343.2 F-AROU BYRRH à Rouen-Rouvray ©Anseaume

Cette photo m’a gentiment été prêtée par les enfants de Guy Anseaume . On peut y voir  le MS-343.2 F-AROU (cn4586.2 23.03.39) équipé d’un moteur Salmson 9 Nc de 135 Cv de passage en 1939 sur le terrain de Rouen-Rouvray (Le Madrillet) . Cet avion basé à Villacoublay était la propriété Jacques & Simone Violet Freres  qui sont les petits-enfants de Simon Violet le fondateur à Thuyr du vin apéritif aromatisé au quinquina BYRRH (voir historique)
Selon Pascal Brugier qui a édité un premier registre de avions français jusqu’en 1939 (publié un temps par le Fana) , Le F-AROU porterait le cn 1 de son type.
Ensuite, cet appareil affecté à la SECT (Section d’entraînement des corps techniques) sous l’immatriculation CT-54 a été accidenté et sans doute détruit le 02/05/40 à Ris-Orangis.

Source des Informations :

Aéroforum : http://www.aerostories.org/~aeroforums/forumhist
Air Britain : http://www.ab-ix.co.uk/firstfiles.html
Golden Years of Aviation : http://www.goldenyears.ukf.net/reg_F-21.htm
Les registres du monde de Pascal Brugier : http://www.brugier.com/
Le Fana de l’Aviation n°235 juin 1989  p43: registre F liste compilé par Jean Liron


MS-502 Criquet classé monument historique

(© Liliane Cotton)
Le 12 décembre 2011, cinq avions Morane-Saulnier appartenant à l’association Les Casques de Cuir-Collection Salis on été élevé au rang de monuments historiques par le Ministère de la Culture. Il s’agit des Morane type” Ai” (F-AZAP), type “185” dit avionnette Morane (F-AZAZ), type 341 en restauration, type 230 (F-AZAK)  et type 500 (F-AZCP). Ces cinq avions font passer à dix, le nombre des avions classés monument historique en France et rejoignent le Morane-Saulnier type “138” (F-AZAJ classé en 1999) dans la collection des avions Morane-Saulnier classés monuments historiques de l’association Les Casques de Cuir-Collection Salis. Ils seront exposés dans le hall du Musée Volant Salis (Aérodrome de Cerny) dédié à Morane-Saulnier, aux côtés du Morane H et du MS 317.
La photo ci dessus montre le MS-502 (F-AZCP) à l’atterrissage lors du meeting de Cerny-la Ferté-Alais des 22 et 23 mai 2010 organisé par l’Amicale Jean-Baptiste Salis. Voici quelques photos souvenirs de ce merveilleux meeting organisé chaque année depuis plus de 40 ans .
le MS 502 « Criquet » est la version produite en France durant l’occupation de l’avion allemand de reconnaissance et de liaison  à décollage court Fieseler FI 156 « Storch ». Plus d’un millier de « Criquets » seront construits de 1943 à 1965 pour les besoins de l’Armée de l’Air.

(© Xavier Cotton)
Le Morane Saulnier MS-502 n°320, construit en 1945 d’abord immatriculé F-BBUS puis, codé CA.N1, servit de nombreuses années comme remorqueur de planeurs au Centre National de Vol à Voile de la Montagne Noire. Après restauration complète il s’envola de nouveau le 18 novembre 1982. Trois semaines plus tard, l’avion fut accidenté à l’atterrissage. Il reprit l’air le 21 avril 1983 aux mains de ses nouveaux propriétaires de l’association Aéro Rétro de Saint Rambert d’Albon. En aout 2001 il fut racheté par Jean Salis, il appartient désormais à l’association Les Casques de Cuir-Collection Salis.

(© Liliane Cotton)

Sources des information :
Ministère de la Culture et de l’information : http://www.culturecommunication.gouv.fr
L’écharpe blanche : http://www.lecharpeblanche.fr/
Les Casques de cuir : http://www.lescasquesdecuir.com/
Musée Volant Salis : http://www.musee-volant-salis.fr/
Amicale jean-Baptiste Salis: http://www.ajbs.fr/

Meeting de la Ferté Alais 2011 : Le centenaire de Morane Saulnier

© Romain Hugault
 “Le Temps des Hélices”, le meeting annuel de l’Amicale Jean-Baptiste Salis (AJBS), aura lieu les 11 et 12 juin prochain sur le “champ d’aviation” de Cerny/La-Ferté-Alais en Essonne (91).

Le centenaire deMorane-Saulnier…
Cette année, la grande “classique” de la saison aéronautique rendra hommage à Raymond, Léon et Robert Morane. Ces trois frères ont créé la société des Aéroplanes Morane-Saulnier en 1911, il y a tout juste un siècle…Cettemême année, ils connaissent le succès avec la victoire d’un modèle Morane piloté par Jules Védrines dans la course Paris-Madrid.
L’édition 2011 du “Temps des Hélices” verra ainsi la participation d’une vingtaine de Morane-Saulnier, présentant un beau panorama des productions du constructeur français qui deviendra, dans les années 1960, la Socata (aujourd’hui Daher-Socata) : du modèle H de Roland Garros (première traversée de la Méditerrannée en 1913) jusqu’aux Rallye des aéro-clubs.
Ne seront pas oubliés les avions école célèbres par leur aile dite parasol (MS-315/31, MS-138, MS-230…), les MS-733 et MS-760 (premier jet d’affaires quadriplace) et le chasseur MS-406 de la Dernière Guerre, unique exemplaire en état de vol dans le monde.

Du Nieuport au Rafale et la PAF
Les deux jours, le spectacle aérien dans le ciel de l’Essonne comprendra de nombreux tableaux, avec des chasseurs de la Première Guerre mondiale, des avions de voltige et des avions d’armes. L’armée de l’Air et la Marine seront présentes avec des Rafale et Hawkeye tandis que les pilotes de l’Equipe de voltige de l’armée de l’Air (EVAA) feront des démonstrations de voltige. La célèbre Patrouille de France clôturera le meeting, le samedi et le dimanche, avec les panaches de fumée de ses Alphajet.

Pearl Harbor, il y a 70 ans…
Côté warbirds, l’un des tableaux commémorera les 70 ans de l’attaque de Pearl Harbor par la Marine japonaise, le 7 décembre 1941, entraînant les Etats-Unis dans le conflit mondial. Deux Curtiss P-40, deux TBM Avenger, un PBY Catalina, deux Mitsubishi Zero (T6modifiés) ainsi que deux DC-3 évoqueront ce théâtre d’opérations.
Un musée volant unique !
Sur le terrain de Cerny-La Ferté-Alais, à côté de la trentaine d’avions de l’Amicale figurent des appareils anciens appartenant à d’autres associations ou des propriétaires privés, faisant de l’ensemble l’une plus belles collections d’avions historiques au monde, avec 70 machines permettant de retracer l’épopée de l’aviation, des pionniers du siècle dernier à nos jours. La plupart sont en état de vol.
Créé en 1970, le meeting de l’Amicale attire chaque année plusieurs milliers de spectateurs, venant de toute l’Europe pour assister à un spectacle unique et découvrir larichesse de son patrimoine aéronautique. Les partenaires de l’Amicale, organisatrice du meeting aérien, sont l’armée de l’Air, la Marine nationale (Aéronavale), le Conseil général de l’Essonne et la Communauté de communes du Val d’Essonne.
Comme par le passé, le commentaire sera assuré par Bernard Chabbert.
Vols possibles sur avions historiques les matins (samedi et dimanche), en Antonov An-2 “Colt” et en Junkers Ju-52. Renseignements au 06 81 84 55 23. Informations pratiques sur www.ajbs.fr
Amicale Jean-Baptiste Salis – Aérodrome de La Ferté-Alais – 91590 Cerny
Tél. : 01 64 57 55 85 – bureau@ajbs.frwww.ajbs.fr

Dans deux mois, départ du Paris-Madrid 2011


 
Dans deux mois, départ du Paris-Madrid 2011  
L’association des Amis du Patrimoine Morane-Saulnier et le Real Aeroclub de España organisent le Green Air Challenge Paris-Madrid, du 17 au 22 juin 2011, avec le soutien de l’Aéroclub Léon Morane de Tarbes (65).

Promouvoir l’aviation propre, les nouvelles technologies et l’innovation, et commémorer l’histoire de leur entreprise, telle est l’ambition des organisateurs du Green Air Challenge 2011 entre Paris et Madrid. En cetteannée du centenaire Morane-Saulnier et de la course aérienne Paris-Madrid, ce challenge va permettre à des aéronefs de comparer leurs performances et leur impact sur l’environnement pendant plus de 1.000 km… C’est aussi, pour les équipages, le formidable challenge de passer les Pyrénées avec des aéronefs sans émission de CO2 ! Une entreprise historique…

Les constructeurs répondent présents :

Le Green Air Challenge Paris-Madrid 2011 compte déjà l’inscription de superbes machines comme :

Le Yunnec e-430 : Biplace, monomoteur, conçu pour être simple à utiliser, facile à piloter et d’un coût de vol inégalable par rapport aux LSA à moteurs thermiques de sa classe. L’e-430 a une autonomie d’une heure et demie à trois heures (selon la configuration). Ce type d’appareil dispose de deux autres arguments de poids : une fiabilité maximale et un coût d’entretien dérisoire. Pour cet appareil, la jeune société chinoise Yunnec International a reçu le Prix Lindberg pour avion électrique lors du Oshkosh AirVenture 2010 et le Prix du design 2010 décerné par le British Design Museum.
 

L’Ekolot KR-030 Topaz : Inscrit dès la première heure, le Topaz est un appareil de standing, riche en détails. Ce monoplan, ailes hautes, est construit à base de structures nids-d’abeilles, de fibres de verre. La fibre de carbone est utilisée pour les parties mobiles et pour renforcer l’habitacle. Cet appareil, au train tricycle, est équipé de volets à commandes électriques. Toutes les transmissions de commandes sont rigides, de conception simple, en matériaux anodisés et montées sur roulements à billes.
Ce biplace, côte à côte, équipé du moteur Rotax 912UL de 80 CV, est spacieux et confortable, fonctionnel et économique.

Le Shark : ULM biplace en tandem de la classe 300 kg – 300 km/h. Réalisé entièrement en composite, Shark repousse les limites des performances en ULM. Sa configuration tandem, sa ligne et son train rentrant font du Shark un performeur capable sans sourciller de croiser à 270 km/h et franchir 1 200 km d’une traite avec réserve. Dans sa catégorie, le Shark ne craint personne et pourrait bien se montrer très mordant sur le Paris-Madrid… Référence non seulement en terme ? de performances mais également en matière de sécurité, avec une cellule calculée et validée dans tous les domaines de vol, une vision extérieure type avion de chasse qui permet de surveiller le ciel en croisière et de continuer à le faire lors des évolutions. Sécurité de la cellule de survie enfin englobant les deux pilotes avec un tissu mixte carbone aramide minimisant les effets de flèche du carbone pur en cas de mauvaise fortune. Eric de Barberin-Barberini, importateur de ce bijou slovaque, sera à ses commandes pour le Green Air Challenge Paris-Madrid 2011.

 Le programme :

Le jeudi 16 juin, les participants seront accueillis sur le terrain de La Ferté-Alais (91). Le musée d’avions anciens de l’Amicale Jean-Baptiste Salis réunit la plus belle collection d’avions Morane-Saulnier au monde. Il sera ouvert aux participants. Le challenge pour l’aviation verte Paris-Madrid 2011 sera introduit et lancé autour d’avions mythiques, en présence des représentants de la DGAC, des partenaires et des journalistes.

Le vendredi 17 juin, les aéronefs s’envoleront pour Cognac (base aérienne 709). À Tarbes, le samedi 18 juin, après leur arrivée sur l’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées, les participants profiteront de la journée du centenaire de DAHER-Socata (visite, défilé aérien et animations).

La journée du dimanche (19 juin), une évaluation du bruit des aéronefs participants sera effectuée.
Lundi matin (20 juin), les aéronefs décolleront pour Burgos via la traversée des Pyrénées, montée à 9 000 ft ; une étape de montagne où les meilleurs grimpeurs devront mettre leur faible masse et bonne performance à profit.
Le challenge se terminera à Ocaña, le 21 juin, aérodrome situé à 60 km au sud de Madrid. SENASA, équivalent de l’ENAC en Espagne, est présent sur ce terrain où l’activité aéronautique y est importante : formation de pilotes, championnats de voltige, vol à voile, etc.

Le Real Aeroclub de España invitera les participants et les partenaires du challenge dans ses locaux situés sur l’aéroport d’affaires de Cuatro-Vientos (Madrid) pour la remise des prix, le mercredi 22 juin 2011.

Sensibiliser un monde de passionnés aux enjeux de demain : Ressources énergétiques, impact sur l’environnement.

Pour quels aéronefs ?

Ce challenge est ouvert aux aéronefs sans émission de CO2 (électriques, solaires, hydrogène, etc) et à faible émission de CO2 ou innovants. Les constructeurs ou leurs représentants, tels que Dyn’Aero, Protoplane, Ekolot, Shark Aero sont des participants privilégiés pour ce type de challenge.

Les aéroclubs ou propriétaires ayant déjà fait l’acquisition d’aéronefs modernes et innovants sont les bienvenus.

Des partenaires charismatiques :


Le Green Air Challenge Paris-Madrid 2011 a su séduire de nombreux partenaires institutionnels et privés qui ont vu dans cette aventure, certes l’intérêt d’associer leur nom à cette évocation du centenaire du premier Paris-Madrid, mais avant tout la formidable opportunité de mettre en avant l’aviation légère responsable, écologique et néanmoins performante. Le parcours ne l’oublions pas est l’occasion du franchissement des Pyrénées pour la première fois à bord d’aéronefs « écologiques ».

Le formulaire d’inscription et le règlement sont disponibles en ligne sur :
www.parismadrid2011.com2011parismadrid@gmail.com


Morane Saulnier 138 F-AZAJ

 (photo collection privée Liliane Cotton)
Je voulais écrire un article sur le Morane-Saulnier 138 (F-AZAJ) présenté en vol au meeting du week-end de la Pentecôte 2010 à  la Ferté-Alais , car cet appareil équipé d’un moteur  rotatif  fonctionnant à l’huile de ricin, unique au monde, est classé Monument Historique au Patrimoine de France depuis le 19 janvier 1999.
Apparu en 1927, le monoplan « parasol » Morane-Saulnier 138, biplace d’entraînement militaire  (pilote en place avant) pourvu d’un moteur rotatif Gnome et Rhône de 9 cylindres délivrant 80 ch. La société de construction aéronautique Morane-Saulnier fut crée en 1911 à Puteaux. Fondée en 1911, et devint l’ une des firmes les plus prestigieuses de l’ histoire de l’ aviation. Le MS-138 devient le premier Morane-Saulnier a être produit en grande série, 178 exemplaires furent construits pour l’Aéronautique Militaire et l’Aéronautique Navale françaises, il connut aussi l’exportation pour les armées Grecque et  Danoise.
 (photo collection privée Liliane Cotton)

Le Morane-Saulnier MS-138 F-AZAJ , construit en 1929, d’abord militaire, a ensuite été civil avec l’immatriculation F-AQDN. Il fut acheté à l’état d’épave auprès de l’aéroclub de Brioude, en 1967,  par Jean Salis avant d’être restauré en 1978 à l’occasion du tournage de “la conquête du ciel” dans les ateliers de l’AJBS à la Ferté-Alais sur le plateau de Cerny. Cet avion qui fait partie maintenant de la collection de l’association “les Casques de Cuir” est présenté en vol chaque week-end de la Pentecôte lors du meetings aériens de l’ “Amicale Jean-Baptiste Salis”.

Caractéristiques techniques :

  • Type Monoplan parasol
  • Immatriculation : F-AZAJ (F-AQDN)
  • Numéro de série : 220.138
  • Envergure : 10,9m
  • Longueur : 6,84m
  • Hauteur : 3,58m
  • équipage : 2
  • Masse à vide : 514kg
  • Masse max : 768kg
  • Moteur : Gnome et Rhône 9C de 80cv
  • Vitesse max : 140 km/h
Sources des informations :
Association les Casques de Cuir : http://pegase.foxalpha.com/cuir
Amicale Jean-Baptiste Salis : http://www.ajbs.eu/
Patrimoine de France : http://www.patrimoine-de-france.org

Revue “Le temps des hélices”


This site is protected by wp-copyrightpro.com