Tag : LFQA

Réponse au quizz N°25 : Le T6 et sa Pin-Up

North American T-6 “Texan” F-AZRD ©Xavier Cootton

Voici la réponse au quizz n°25 du 5 mai dernier, il s’agit du North American T-6 ” Texan” numéro de série 8817T7397, immatriculé F-AZRD. Celui-ci  construit en 1943 est basé à Lens et appartient à l’association “Les ch’tis avionneux” depuis le 12 mai 2011. De passage sur le terrain de Reims-Prunay, j’ai  eu l’occasion de discuter avec le pilote et j’espère avoir plus d’informations à vous apporter sur cette avion et sur ses différentes restaurations.


Un EC 225 LP de passage à Reims-Prunay

EC 225 LP F-HLIS d’Airtelis à Reims Prunay ©François Pages
Mercredi 10 juin, cet EC 225 LP (F-HLIS) d’Airtelis était de passage sur la plateforme de Reims-Prunay. Airtelis est propriétaire de deux hélicoptères Eurocopter EC225 de la classe Super Puma/ Cougar. : le F-HLIS (C/N 2797)  et le F-HRLI  (C/N 2824). A savoir que depuis qu’Eurocopter est devenu Airbus Helicopter l’EC225 a été renommé H225L’H225 est un hélicoptères bi-turbine de la classe des 11 tonnes, et la version LP est le plus gros hélicoptère civil de France. Il permet le transport de charges à l’élingue allant jusqu’à 4,5 tonnes. Ce type d’hélicoptère est  parfaitement adapté à des interventions longues dans des zones difficilement accessibles grâce à sa capacité de vol stationnaire, à sa grande manœuvrabilité latérale, ainsi qu’à reculons. l’EC225 d’Airtelis peut dérouler 3 à 5 km de câbles d’une épaisseur de 1kg/m linéaire en une seule passe. 
Source des informations :

Bientôt un nouveau MS.317 en vol dans le ciel rémois

MS317 F-AZUC basé à Reims Prunay ©Xavier Cotton

MS.317 F-AZUC basé à Reims Prunay ©Xavier Cotton

Après un an d’attente, le sésame tant attendu est arrivé. Ce MS.317 modifié par son propriétaire bien connu sur le terrain devrait très prochainement effectué son premier vol en tant qu’avion de collection (F-AZUC), on peut même espérer le voir très vite en patrouille avec le Boeing Stearman basé lui aussi à Reims-Prunay

Reims-Prunay change de nom

Finale QFU 07 à Reims-Prunay (LFQA) ©Xavier Cotton

C’est désormais l’entreprise SNC Lavalin  qui gère pour les sept ans à venir l’aérodrome de Reims-Prunay, à la place de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Reims-Epernay. La SNC Lavalin à annoncé qu’elle visera le développement qualitatif de cet aérodrome. Par la même occasion l’aérodrome de Reims-Prunay, situé à quelques kilomètres de la ville sur la route de Châlons changera de nom pour s’appeler l’aéroport de Reims-en-Champagne.  Son code OACI restera lui par contre identique, LFQA
La présentation officielle de ces changements a été faite vendredi 18 janvier dans les locaux de la communauté d’agglomération Reims-métropole, cet aéroport faisant à présent partie de ses compétences.

Source des informations :
Journal L’union : http://www.lunion.presse.fr/article/marne/laerodrome-de-reims-prunay-change-de-gestionnaire-et-de-nom


Le Phenom 100 d’Embraer

Embraer 500 Phenom 100  ©Xavier Cotton
On peut dire que l’immatriculation britannique G-PHNM de cet Embraer EMB 500 Phenom 100  n’ a pas été choisie au hasard (PHNM = Phenom) !
Sur cette photo, le G-PHNM (cn 50000165) (EGNH) est stationné (18/07/2012) sur le parking de Reims-Prunay . Construit en 2010, cet avion, précédemment immatriculé PT-FUM, fut la propriété  d’Errigal Aviation Ltd, basée à Blackpool . Depuis juin 2011, il est basé à La Roche sur Yon – Les Ajoncs (LFRI) où il est exploité en propriété partagé par SDAviation (http://www.sdaviation.fr) qui s’occupe de gérer la maintenance et le planning de l’avion et fournir les pilotes, la société YC Investissements ( présidé par Yves Cougnaud fondateur de l’entreprise Yves Cougnaud ) détenant la majorité des parts de ce jet.  
©Xavier Cotton
Le Phenom 100 fait parti de la classe des avions “Very Light Jet” (jet très léger) . Développé par l’avionneur brésilien Embraer, il a obtenu sa certification de type d’Embraer 500 en décembre 2008 . Dans sa configuration normale il a une capacité de 4 passagers, mais avec un équipage à un seul pilote et un siège passager faisant face aux autres, il peut alors transporter jusqu’à 6 passagers. Avec quatre passagers, il a une autonomie maximale de 1200 NM à un mach de croisière compris entre 0.65 et 0.68 entre le niveau 340 à 390 . À  ce jour 240 exemplaires de l’Embraer 500 Phenom 100 ont étés délivrés.