Tag : Calais

Les hydravions de la C.A.F. à Calais

En mai 1928, une décision ministérielle (les Ailes du 24 mai 1928 page 7) autorise la C. A. F. à créer, sur le Bassin des Chasses à l’Est dit « Flaque à Guerlettes », derrière la gare maritime de Calais, une base pour l’hydraviation commerciale. La Compagnie Aérienne Française construit un terre-plein bétonné, un hangar et des bâtiments administratifs en vue de créer une liaison aérienne par hydravion entre Calais et Douvres. Pour cela, la C.A.F s’équipe de deux hydravions à coque. Le premier est un Schreck F.B.A 17 peint en jaune et baptisé “Canari”, le second est un gros hydravion “Lioré et Olivier” capable de traverser la Manche en quinze minutes.

Dans cet extrait de film de 1929 sous le titre “L’Angleterre en quinze minutes par un service régulier d’hydravions” on peut voir le Lioré et Olivier LeO 198 (F-AJHC) sorti du hangar sur un chariot à roulettes puis, après avoir embarqué ses passagers, être mis à l’eau via la pente bétonnée. Sur le quai se trouve le”Canari”. Le Léo 198 s’éloigne pour décoller puis revient vers nous survolant les installations.

Hydravion F.B.A 17 HE devant un hangar à Argenteuil (Archives de la CCI/ville de Calais)

Dans le numéro des Ailes, 28 août 1930, on peut lire “La Compagnie aérienne française vient d’inaugurer un service Calais-Douvres, en correspondance avec les trains maritimes et les services automobiles. La traversée du«Channel» est effectuée par hydravion, en vingt minutes, quatre fois par jour, excepté le mardi, où elle n’a lieu que deux fois. Le prix du passage est de 125 francs ordinairement, et de 90 francs seulement pendant le week-end, du vendredi au lundi ; ce prix donne droit au transport gratuit de cinq kilos de bagages. Rappelons que la C.A.F. assure également, sur demande, la liaison avec Londres, Ostende, Le Touquet et Paris, au moyen de ses hydravions à deux et six places“.

Mais l’exploitation de la ligne rencontra très rapidement plusieurs difficultés. Dès le début, la gare maritime de Calais refuse que la C.A.F y distribue ses “prospectus” comme en témoigne ce courrier du 26 décembre 1928. À Calais, l’embarquement se faisait au sec sur le quai, mais à Douvres, l’hydravion devait se poser sur la rade, et les voyageurs étaient transbordé à terre par des canots automobiles. Ces difficultés entrainent l’échec de l’entreprise. Pour combler le déficit, la compagnie donna des baptêmes de l’air et prit des photos aériennes de la ville. La société dut cesser son activité en 1934.

Vue aérienne du port de Calais prise depuis un hydravion de la C.A.F

À priori, les deux hydravions demeurés dans le hangar sont détruits avec les installations dans les bombardements de mai 1940.


Exposition en hommage à Louis Blėriot à Calais

De passage à Calais, j’ai découvert par hasard qu’une exposition autour de Louis Blériot, premier aviateur à avoir traversé la Manche le 25 juillet 1909, se tenait à la Cité de l’Europe à Calais jusque au samedi 22 juillet. J’ai pu discuter un moment avec Pierre Poure organisateur de cette exposition qui est très attaché à la mémoire Louis Blériot, il  y présente une partie de sa grande collection d’objets récupérés au fils des années: des exemplaires de journaux d’époque, des autographes d’autres aviateurs qui ont traversé la Manche à bord d’un blériot XI, des objets publicitaires et aussi des phares de voiture. En 2009, dans le but de perpétuer son souvenir, il a  crée l’association Légend’Air, dont l’objectif est de réaliser des expositions. Une réplique du Blériot XI avec lequel Louis Blériot  a réussi la traversée de la Manche  y est exposée. Celle ci a été construite par l’Aéroclub des Garrigues, nécessitant 5000 heures de travail. Le véritable avion est conservé et exposé au musée des arts et métiers à Paris. On peut écouter Pierre Poure nous raconter des anecdotes sur le sujet avec grand plaisir “Louis Blériot à mis tente-sept minutes pour faire trente sept kilomètres à l’age de trente sept ans, le comble étant qu’Il ne savait pas nager. A l’arrière  du Blériot XI il  y avait un cylindre gonflé d’air  aurait permis de faire flotter l’avion en cas de d’amerrissage d’urgence.

Si vous êtes sur Calais, dépêchez vous vous n’avez que jusque demain pour voir l’exposition et échanger avec Pierre Poure

Plus d’informations :

Aéroclub des Garrigues : http://www.clubaerodesgarrigues.org/

Histo Blériot : http://www.papybleriot.fr


106 ans après Blériot

E-Fan F-WILE au Salon du Bourget ©Xavier Cotton
Vendredi 10 juillet, l’E-Fan, premier avion électrique créé par Airbus innovations, a effectué sans encombre la traversée  symbolique de la Manche entre Lydd (EGMD) et Calais-Marck (LFAC)  soit  106 ans après l’exploit de Louis Blériot.
Son pilote et concepteur, Didier Esteyne (57 ans) est parti à 10h17 (heure française) de Lydd pour atterrir 37 minutes plus tard sur l’aéroport de Calais-Marck.
Alors que j’ai travaillé pendant 4 ans à Calais-Marck comme contrôleur aérien, ce record a pour moi un retentissement particulier
PS : si vous avez des photos de l’arrivée de l’E-Fan à Calais-Marck, je pourrais les publier avec votre accord. Vous pouvez me contacter à passiondesavions@orange.fr

l’Aéroclub de Calais fête ses 85 ans

Journée porte ouverte 
pour les 85 ans l’Aéroclub de Calais
Aéroport de Calais-Dunkerque
Samedi 27 octobre 2012 de 10h00 à 17h00

l’aéroclub de calais célèbre ses 85 ans , à  cette occasion il organisera une journée porte ouverte le samedi 27 octobre 2012 de 10h00 à 17h00.

Des photos du terrain seront exposées dans le hangar de l’aéro-club, un para-moteur avec Gaétan Ruet présentera un para-moteur , des appareils en statique dont un T6, et de laéromodélisme
La buvette à l’aéro-club de Calais sera ouverte avec possibilité de sandwichs. Vous pourrez vous restaurer à la brasserie des aviateurs.
Pendant cette manifestation , le président de lagglomération du Calaisis et les élus inaugureront la nouvelle décoration intérieur de l’aérogare, qui s’inspire de celle des cabines des avions de ligne des années trente.
La taxe d atterrissage sera offerte à tout avion extérieur se posant sur ce jour-là sur la plate-forme de Calais-Dunkerque
Nouvelle décoration intérieure ©Aéroport de Calais-Dunkerque
Aéroclub de Calais : http://aeroclub.calais.free.fr/
Aéroport International Calais-Dunkerque : http://aeroport.capcalaisis.fr/


1er salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir à Calais/Dunkerque

1er salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir 
Aérodrome de Calais/Dunkerque
Le 3 septembre 2011 de 8 heures à 18 heures
Le premier salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir se tiendra le 3 septembre de 8 heures à 18 heures. Lors de cette journée, une quinzaine d’artisans et de professionnels des métiers de bouche seront présents, un stand biblio-aéro, un stand de panneaux avec les photos des aérodromes de la région de Calais pendant la Seconde Guerre mondiale seront présentés, une exposition d’avions de l’aéroclub de Calais, un stand avec un simulateur de vol avion de l’Association aéronautique Louis Blériot. Il y aura également une exposition et des démonstrations de para-moteur radiocommandés d’Opale para moteur, un stand de parachutistes, un stand du club d’aéromodélisme de Marck, une présentation des aéroclubs, des baptêmes en hélicoptère, une évolution de voltige, etc. Soixante baptêmes de l’air pour deux personnes seront à gagner ce jour-là.
Source des informations :
Production Événementiel 62 : http://club.quomodo.com/prod-event62/accueil