Étiquette : exposition

L’UNIVERS DE LUCIO PERINOTTO : LE TARMAC ET LES NUAGES.

« Deux-Ponts et DC3 au Bourget » ©Lucio Perinotto

LUCIO PERINOTTO 
Exposition de peintures
« TARMAC ET NUAGES »
 
Du 12 octobre au 31 octobre 2017
à la Galerie Vitesse 
(du mardi au samedi de 14h00 à 19h00)

 

L’UNIVERS DE LUCIO PERINOTTO : LE TARMAC ET LES NUAGES.

Parce que lui seul sait jouer de ses pinceaux a rendre les reflets sur les carlingues et les pistes. parce qu’il maitrise parfaitement l’agitation ordonnée des hommes autour des machines qui viennent d’atterrir ou s’apprêtent a décoller. parce que vibrent, sous nos yeux, les constellation, super G, deux-ponts, DC3, DC4 et Stratocruiser, les ciels nuageux, orageux parfois, somptueux toujours, noient notre regard. La vingtaine de toiles présentées évoquent ainsi les débuts de l’aviation commerciale des années cinquante, période mythique.

 Sur le site de Lucio Perinotto http://www.lucioperinotto.com voici ce qui est écrit concernant sa biographie,
« La passion de Perinotto et son talent véritable ont été reconnus en 1992, quand il a été invité  à rejoindre le groupe des peintres de l’air. Ses peintures à l’huile noires et blanches lui ont rapidement forgé une grande réputation. À de multiples occasions, il fut invité par la Guilde des Artistes de l’Aviation. Aujourd’hui, il est sans aucun doute l’artiste d’aviation français le plus doué.

  Avec un style simple et efficace, combiné avec un traitement incroyable de lumière, son travail a une vitalité exceptionnelle. Lucio Perinotto aime aussi jouer avec des ombres et des couleurs ; ses peintures de couleur montrent une variation particulière vers des bleus profonds.

 Lucio Perinotto est passionné d’avions de ligne à hélices et d’avions de chasse de la seconde guerre mondiale. Avec ses avions, vous entendez le bruit des moteurs, vous estimez que le stress d’un pilote s’est engagé dans un combat aérien, vous partagez le frisson de croisière au-dessus de l’océan Atlantique du Nord sur un Constellation.
Le style de Lucio Perinotto est unique : dans chacune de ses peintures, un avion légendaire, vu sous un angle particulier vous fait ressentir l’action, vous en êtes le héros. Lucio Perinotto aime les détails subtils, mais authentiques qui donnent un sens  formidable des réalités à ses peintures et une certaine nostalgie.
Lucio Perinotto nous mène loin au-dessus des nuages, et lorsque l’on atterrit, c’est pour se retrouver dans l’aérogare d’un monde précurseur.
Pour cette nouvelle exposition à la Galerie Vitesse, il a particulièrement étudié les reflets sur les carlingues des somptueuses machines. Ainsi découvre-t-on plusieurs gros plans de Constellation, Stratocruiser, Breguet 2 Ponts, Super G Air France…. La vingtaine de toiles présentées évoquent ainsi les débuts de l’aviation commerciale des années cinquante, période mythique.
Parce qu’il maitrise parfaitement l’agitation ordonnée des hommes autour des machines qui viennent d’atterrir ou s’apprêtent a décoller, le jeu de la lumière sur les carlingues, la remarquable composition des œuvres, une maîtrise irréprochable des volumes, voici un ensemble de caractères qui absorbe la réalité pour en extraire l’ultime poésie.

Galerie Vitesse
48 rue de Berri
75008 Paris
Tel : +  33 (0) 1 42 25 48 13
galerievitesse@gmail.com
www.galerievitesse.com
www.lucioperinotto.com

 


Exposition en hommage à Louis Blėriot à Calais

De passage à Calais, j’ai découvert par hasard qu’une exposition autour de Louis Blériot, premier aviateur à avoir traversé la Manche le 25 juillet 1909, se tenait à la Cité de l’Europe à Calais jusque au samedi 22 juillet. J’ai pu discuter un moment avec Pierre Poure organisateur de cette exposition qui est très attaché à la mémoire Louis Blériot, il  y présente une partie de sa grande collection d’objets récupérés au fils des années: des exemplaires de journaux d’époque, des autographes d’autres aviateurs qui ont traversé la Manche à bord d’un blériot XI, des objets publicitaires et aussi des phares de voiture. En 2009, dans le but de perpétuer son souvenir, il a  crée l’association Légend’Air, dont l’objectif est de réaliser des expositions. Une réplique du Blériot XI avec lequel Louis Blériot  a réussi la traversée de la Manche  y est exposée. Celle ci a été construite par l’Aéroclub des Guarrigues, nécessitant 5000 heures de travail. Le véritable avion est conservé et exposé au musée des arts et métiers à Paris. On peut écouter Pierre Poure nous raconter des anecdotes sur le sujet avec grand plaisir « Louis Blériot à mis tente-sept minutes pour faire trente sept kilomètres à l’age de trente sept ans, le comble étant qu’Il ne savait pas nager. A l’arrière  du Blériot XI il  y avait un cylindre gonflé d’air  aurait permis de faire flotter l’avion en cas de d’amerrissage d’urgence.« 

Si vous êtes sur Calais, dépêchez vous vous n’avez que jusque demain pour voir l’exposition et échanger avec Pierre Poure

Plus d’informations :

Aéroclub des Guarrigues : http://www.clubaerodesgarrigues.org/

Histo Blériot : http://www.papybleriot.fr


Espace Air Passion présente sa collection d’archives aéronautiques

Exposition temporaire : Espace Air Passion présente sa collection d’archives aéronautiques, du 1er juillet au 31 août 2017, à Angers Loire Aéroport.

Espace Air Passion présente pour la première fois au grand public, une exposition temporaire dédiée à son centre d’archives et ses richesses dans le hall d’exposition de l’Espace Air Passion, à Angers Loire Aéroport. Cette exposition exceptionnelle est proposées pendant les vacances d’été, du samedi 1er juillet au jeudi 31 août 2017.

Par le biais de 18 panneaux explicatifs, les visiteurs partent à la découverte des richesses et raretés préservées par l’association (plans, photographies, manuscrits, livres, revues…). Les archives sont présentées par thématiques (construction, aérostation, vol à voile, aéromodélisme…) et périodes historiques. Le fonctionnement du centre des archives est expliqué. C’est aussi l’occasion de découvrir les différentes utilisations des documents et de l’intérêt de conserver ce pan du patrimoine français.

Une visite guidée « Archives Aéro » le mardi :

Une visite guidée dédiée à cette exposition « Archives Aéro » et de la salle des archives est programmée chaque mardi (sauf le 15 août), de 10h30 à 12h00. Sur réservation (info@museeaviation-angers.fr ou 02 41 33 04 10). Nombre de places limité (10 personnes).

Le musée conserve une des plus importantes collections d’archives aéronautiques de France et d’Europe. Le centre de documentation est accessible aux historiens, journalistes, étudiants ou passionnés. Le fonds réunit une bibliothèque de plus de 10 000 références, 350 titres de presse du XIXe au XXe siècle, 200 000 clichés, 600 liasses de plans. L’ensemble représente 3 000 mètres linéaires.

Créé en 1981 et implanté depuis septembre 2000 sur la plate-forme d’Angers Loire Aéroport, Espace Air Passion expose sur 3 500 m² des avions, des planeurs ayant marqué l’histoire de l’aviation, certains très rares, voire uniques au monde. Il vise à faire vivre notre patrimoine aéronautique et offrir rêve et plaisir au public. Ouvert en particulier vers les familles, Espace Air Passion a reçu le 6 mars 2013 le label qualité tourisme. Il souhaite ainsi confirmer sa fonction d’acteur important du développement de notre aéroport et du tourisme dans la Région Pays de la Loire.

Conditions d’accès :

Ouverture du mardi au samedi, de 10 h00 à 12 h00 et de 14 h00 à 18 h00, le dimanche de 10 h00 à 12 h00 et de 15h00 à 19 h00. Fermé le lundi.
Tarifs : Plein tarif 6 €, tarifs réduits 3 € (chômeurs, étudiants, handicapés, enfants de 7 à 18 ans),
Cezam 5 €, Pass Famille 15 €. Le billet d’entrée permet la visite de l’exposition temporaire, de la collection permanente et des ateliers de restauration.

Contact pour plus d’informations :

Musée Régional de l’Air GPPA

Angers Loire Aéroport
49140 Marcé
Tel : 02  41 33 04 10
Espace Air Passion : http://www.musee-aviation-angers.fr/
info@museee-aviation-angers.fr


Présentations d’avions de la 1ère guerre mondiale le 11 novembre à Toussus-le-Noble

Replique FOKKER DR 1 F-AZVD de Philippe CIEPELA

Replique FOKKER DR 1 F-AZVD de Philippe CIEPELA ©Xavier Cotton

Aujourd’hui 11 novembre sur l’aérodrome de Toussus-le-Noble

 

  • A 13h30, ouverture au public.
  • A 14h00, arrivée des derniers avions qui rejoignent ceux déjà stationnés sur le statique: Breguet XIV, Nieuport 28 et Sopwith Pup, Fokker Dr1 et Blériot XI.
  • Des maquettes, véhicules et objets d’époque en relation avec l’aviation de 14-18 seront exposés, ainsi que des panneaux sur l’as Pégoud, les femmes pilotes, les écoles militaires de pilotes, …
  • Fin de l’exposition à 16h00.

Pour plus de renseignements  : http://aviation14-18.com/

 


Exposition « Jean Mermoz » à Saint-Leu

affiche-expo-mermoz-saint-leuLa Mairie de Saint-Leu-la-Forêt, et
L’Association Mémoire de Mermoz
présentent
du 30 septembre au 15 octobre
Jean Mermoz (1901-1936)
« Avons coupé moteur arrière droit »
Maison Consulaire Saint-Leu-la-Forêt
Le samedi 1 octobre 17 h : Film/conférence
(Entrée libre)

Le 7 décembre 1936, aux commandes du Latécoère 300 « La Croix-du-Sud », qui assure la liaison postale entre l’Afrique et le Brésil, Jean Mermoz et son équipage sont portés disparus dans l’Atlantique. A 10 h 43, un dernier message radio : « Avons coupé moteur arrière droit », sans détail supplémentaire. Malgré les recherches, aucune trace de l’appareil et de l’équipage n’a été retrouvée.

« L’aviation, comme toutes les grandes œuvres humaines, est née avant tout d’une mystique. Le besoin idéal de s’évader de soi-même, la volonté de s’élever des contingences d’une vie terrestre trop étroite ont fait se cristalliser peu à peu l’idée du vol humain dans le cerveau des hommes. L’aviation fut le résultat d’une oeuvre de foi. ». « Mes Vols » (Flammarion, 1937)

Héros épique, demi-dieu moderne, chevauchant les airs aux commandes d’une machine de fer et de feu au mépris du danger, Mermoz a été l’un des pionniers des lignes Latécoère et Aéropostale qui ont marqué à jamais l’histoire aéronautique et révolutionné les échanges dans le monde. De jour comme de nuit, l’objectif était de faire passer le courrier à tout prix, partout et par tous les temps.

Le 12 mai 1930, Jean Mermoz est le premier pilote à réussir la première traversée postale entre la France, Dakar et l’Amérique du Sud à bord d’un Latécoère 28. Il ouvre la voie commerciale de l’Atlantique sud, enjambe le Sahara et la cordillère des Andes. Moins de trois ans plus tard, il s’envole du Bourget, aux commandes du Couzinet 70 « Arc en Ciel » direction Buenos Aires, via Istres, Casablanca, Cap Juby, Port Etienne, Saint-Louis, Natal, Bahia, Rio, Porto Alegre, Pelotas. En tout, 13.045 kilomètres parcourus en 57h58 minutes… Du jamais vu sur une telle distance.

Il reste aujourd’hui encore l’une des figures majeures : une quête mystique, presque religieuse. Une foi séculière,qui l’a poussé, lui et bien d’autres parmi lesquels Antoine de Saint-Exupéry et Henri Guillaumet, à repousser sans cesse les limites de l’impossible.

Qui était Jean Mermoz, l’homme derrière la légende vivante ? Quel rapport entretenait l’aviateur avec ses engins volants devenus mythiques ?

A l’occasion du 80e anniversaire de sa disparition, l’association Mémoire de Mermoz organise à la Maison Consulaire (entrée libre) :
– Du 30 septembre au 15 octobre : exposition « Jean Mermoz »,
– Le samedi 1er octobre à 17 h : conférence/débat avec projection du film « Mermoz, l’Archange de l’Aéropostale » de Laurent Portes, Une production BBC Worldwide France.

Le film de Laurent Portes (2015), fait revivre les grandes heures de Jean Mermoz, au travers d’archives audiovisuelles et photographiques rares, de reconstitutions d’avions emblématiques en 3D et d’entretiens avec des biographes, spécialistes et historiens de l’aviation, De ses débuts de pilote sur la ligne Toulouse-Barcelone sur Breguet XIV à ses accidents et aventures dans le désert, où il a été capturé par les Maures puis libéré contre rançon, retrace, jusqu’à sa disparition les grands exploits du colosse aux longs cheveux bruns surnommé «L’Archange » ou « Le Grand » par ses compagnons de route.

Pour plus de renseignements :

MAISON CONSULAIRE

tel : 01.30.40.22.88
2 rue Emile BONNET – SAINT-LEU-LA-FORET
Heures d’ouvertures :
– Lundi au vendredi 10 h à 12 h -14 h à 17 h 30.
– Samedi 10 h 30 à 13 h et 14 h 30 à 18 h.
ENTREE LIBRE

Contact ;

Association Mémoire de Mermoz
15 allée A. Marquet 95560 Monsoult

C.libes(at)orange.fr


Frédérique et Patrick Sanson présentent des photos d’avions à la Foire Photo de Bièvres

15MAK1041

Patrick et Frédérique Sanson exposeront des photos d’aviation

dans le cadre du Marché des Artistes de la 53ème Foire Internationale de la Photo à Bièvres

STAND N°2

Dimanche 5 juin de 9h00 à 18h00

http://www.foirephoto-bievres.com

Les photos exposées ont été prises lors d’événements aériens qui se sont déroulés en 2015

  • Red Bull Air Race à Budapest
  • International Sanicole Airshow à Hechtel en Belgique
  • Salon International Aérospatial de Moscou (MAKS) – aéroport de Joukovski en Russie
  • Exercices de tirs d’aviation menés par les Forces aériennes sur la place de tir de l’Axalp-Ebenfluh en Suisse

Ces photos ont toutes été prises depuis le sol.

Quelques informations pratiques :
Bièvres se situe à 12 km au sud de Paris et est accessible par la N118.
Lieu : Place de la Mairie de Bièvres (Essonne – France)
Parking gratuit le dimanche (PSA) à Vélizy Villacoublay (78140), 2, route de  Gisy. Des navettes gratuites le relient à la Foire de 7h à 19h.

Transports en commun
RER ligne C : descendre à Bièvres
RER ligne B : changer à Massy Palaiseau, puis prendre le RER C jusqu’à Bièvres.
Transilien ligne N gare Montparnasse : changer à Versailles-Chantiers, puis prendre le RER C jusqu’à Bièvres

Contact Presse :
Site web : http://patrick-sanson.fr/
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/PatrickSansonPhotography
Flickr : https://www.flickr.com/photos/psanson/albums


Bulles d’air 2015 Evreux

Bulles d’air
Bulles d'Air 2015, EvreuxLe rendez vous de la BD et de l’aviation
Samedi et Dimanche 15 novembre 2015
Base aérienne 105 Evreux
Entrée gratuite

 

  • Rencontre-Dédicace BD
  • Exposition BD aéronautiques
  • Visite du musée de la BA.105
  • Visite d’un Transall
  • Bourse d’occasion BD
  • Exposition de Dioramas
  • Bourse aux miniatures
  • Simulateur de vol

Bulle d’air sur Facebook


Exposition à la Galerie Vitesse

EXPOSITION à la GALERIE VITESSE
DU 17 septembre au 15 octobre 2015
48 rue de Berri 75008 Paris

Crée en 1987 par Isabelle Nicolosi, la Galerie Vitesse présente des œuvres inspirées des sports mécaniques : automobile, aviation, nautisme.
Peintures, sculptures, lithographies, affiches et objets rares sont autant de témoignages de l’ intérêt et du pouvoir évocateur de ce sujet.
Les artistes du début du vingtième siècle voisinent avec nos contemporains. L’unicité du thème a permis le rapprochement d’artistes venus de différents pays, s’exprimant à travers des techniques et des styles très variés.
Outre une exposition de groupe permanente dont fait partie  LUCIO PERINOTTO peintre de l’air (http://www.lucioperinotto.com), la Galerie Vitesse organise plusieurs fois par an des expositions personnelles à certains de ses artistes.
Une rentrée joyeuse est prévue avec les artistes de la Galerie Vitesse (http://www.lucioperinotto.com) qui vous présenteront leurs œuvres les plus récentes.

Breguet deux ponts d’Air France ©Lucio Perinotto

 LUCIO PERINOTTO a travaillé sur de petits formats pour faire vibrer les avions d’après guerre qu’il affectionne tant (des Constellation bien sûr, des Breguet 2 ponts, des DC3 …)

©Benoît Montet
BENOÎT MONTET propose une belle toile représentant un concours d’élégance : une superbe jaguar au premier plan, l’effervescence du concours à l’arrière plan (voitures exposées, personnages). Autre registre : une toile montrant un parking des années soixante : DS, Dyna Panhard, Simca s’y côtoient.
©Benoît Montet
JEAN MARC CHAILLET demeure passionné par la Porsche qu’il décline en teintes vives, à la gouache.
JEAN JACQUES MAR présente sa dernière sculpture jouant dans la lumière , une Ferrari 156 F1 de 1961 (celle de Phil Hill), en métal, acrylique coulée et sablée, peinture.
©Emmanuel Zurini

EMMANUEL ZURINI expose une somptueuse sculpture en bronze patiné, “D Type Jaguar”, ainsi que “Road and Track”, inspirée de l’Hispano.

©Vautrin
VAUTRIN nous entraîne en Californie : un motel, une Cadillac 1953 garée devant, ou bien, sujet d’une autre toile : deux Pontiac devant le Golden Gate.

©Corinne Raynal
CORINE RAYNAL exerce aujourd’hui deux métiers avec passion, celui de peintre et celui de professeur de peinture. Pour sa recherche personnelle, ses sujets sont avant tout poétiques , elle aime trouver dans ses toiles, un mélange intimiste ou se croisent perspectives et solitude, car peu de personnages.Préférant la matité à la brillance sur ses tableaux, un doux mélange à base de chaux et de pigments lui confèrent un bon support pour commencer sa technique à l huile.

Séduite par les Ferrari et la course automobile GIO nous dévoile ses toiles superbement composées.

Galerie Vitesse
48 rue de Berri
75008 Paris
Tel : +  33 (0) 142 25 48 13
galerievitesse@gmail.com
www.galerievitesse.com
www.lucioperinotto.com


Solar Impulse 1 à la Cité des sciences et de l’industrie

Solar Impulse 1
Du 31 mars à décembre 2016
À la Cité des sciences et de l’industrie
La Cité des sciences et de l’industrie ouvre grand ses portes pour accueillir dès le 31 mars 2015, le premier prototype du mythique avion Solar Impulse, HB-SIA, premier modèle d’avion solaire à avoir été capable d’effectuer plusieurs vols internationaux
depuis 2010, de jour comme de nuit. Avec l’envergure d’un gros avion de ligne, le poids d’une voiture et la vitesse d’un scooter… il se déplace comme un vélo : sans une goutte de carburant ! Exposé en plein cœur de la Cité des sciences et de l’industrie, cet avion solaire hors du commun incarne le projet fou de développer des techniques basées sur les énergies renouvelables pour le transport de demain.

 
Autour de lui, un aménagement muséographique présente de magnifiques images de ses différents vols, et un making of de son arrivée spectaculaire à la Cité. Un multimédia explique l’ensemble des
technologies innovantes mises en oeuvre dans sa réalisation ainsi que les enjeux liés au développement de la recherche dans ces domaines. Et pour les plus jeunes, un simulateur de vol
sur Kinect permet de « voler comme le Solar ! ». Animations et conférences complètent ce
dispositif, pour tout savoir sur ce projet.
Au même moment, en mars 2015, un nouveau chapitre de l’aviation sera prêt à être révélé par les
créateurs et les pilotes de cet avion solaire. Bertrand Piccard et André Borschberg relèveront le
défi d’effectuer le 1er tour du monde à bord du Solar Impulse de 2e génération, le HB-SIB.
Avec le soutien du groupe Solvay.
L’aventure du Solar Impulse
Une idée née en Suisse… Celle de développer le transport de demain moins dépendant des énergies fossiles (charbon, pétrole ou gaz…) qu’aujourd’hui. Bertrand Piccard, son fondateur,et André Borschberg, le co-fondateur, ont mis toute leur imagination et leur volonté à créer et mettre en œuvre les solutions techniques innovantes nécessaire au vol du Solar Impulse. Avec leurs 80 ingénieurs et techniciens, ils ont trouvé des réponses aux problèmes de la capture solaire d’énergie, son stockage sous forme d’électricité, et ont développé de nouveaux matériaux de structure et d’équipement aéronautique.
Un avion commercial propulsé uniquement à l’énergie solaire n’est pas aujourd’hui envisageable.
Mais les solutions et découvertes réalisées autour de la construction du Solar Impulse peuvent être utilisées dans des domaines extrêmement variés : communication / électronique (batteries), transport automobile (allégement, équipement intérieur), énergie (panneaux solaires), habitation (matériaux isolants)…
Le Solar Impulse
Avec sa motorisation électrique, et sa faible puissance, il doit être le plus léger possible. Il pèse donc seulement 1 600 kg. Ses 11 628 cellules photovoltaïques, qui transforment l’énergie solaire en énergie électrique stockée dans les batteries, sont réparties sur ses ailes de 63,40 mètres d’envergure et son empennage. Elles sont recouvertes d’un film en polymère spécial très fin pour les protéger tout en restant flexible, léger et transparent aux radiations pour une perte énergétique infime. L’énergie électrique qu’elles produisent est stockée dans les 400 Kg de batterie au lithium répartis dans les 4 nacelles.
Les longerons des ailes et les stabilisateurs sont faits d’un matériau composite constitué de fibres de carbone et de nid d’abeille assemblées en sandwich, ce qui confère à la structure de l’avion une grande solidité couplée à une grande légèreté. Le pilote est tout aussi bien préparé et pourvu d’équipement de haute technologie. Sa combinaison en fibre polyamide permet une très bonne isolation thermique du corps (le cockpit n’est pas chauffé…), et stimule la circulation sanguine et les performances musculaires. Il est par ailleurs préparé avec des techniques d’autohypnose ou de méditation qui lui permettent de se reposer pendant de courtes périodes de sommeil, et de conserver ses facultés de vigilance et de concentration lors des vols de longue durée.
Le cockpit, de 3,8 m3 est fabriqué à partir d’une mousse polyuréthane résistant à des températures extrêmes, entre –60 °C à +40 °C. De quoi se promener dans toutes les régions du globe. Il contient des réserves d’oxygène et de la nourriture pour 5 jours complets. Son siège polyvalent sert à la fois de couchette et de toilette et permet au pilote de faire des exercices physiques en position allongée.
Pour résumer 
  •  Vol : uniquement par beau temps et sans vent
  • Vitesse moyenne : 70 km/h
  • Transport : 1 personne, le pilote
  • Poids : 1,6 tonne, soit le poids d’une voiture !
MAIS…
  • Durée : perpétuelle, autonomie illimitée
  • Consommation : 0 gr de carburant fossile
  • Émission : 0 g de CO2
La deuxième génération de l’avion Solar Impulse, le HB-SIB, dont les performances énergétiques ont encore été améliorées, commencera un tour du monde le 1er mars 2015. Attention, exploit en vue !
 
Solvay, partenaire du Solar Impulse
Avant même que l’idée d’un avion solaire n’aboutisse au projet Solar Impulse, Solvay était convaincu que ce projet pourrait jouer le rôle de « laboratoire volant », lui permettant de tester ses solutions les plus en pointe. Partenaire historique, Solvay a mis à disposition de Solar Impulse son expertise scientifique pour développer des matériaux avancés. Bon nombre de défis technologiques que rencontre le Solar Impulse touchent à des domaines de R&D dans lesquels Solvay est impliqué, en particulier l’allègement structurel et la gestion de l’énergie.
Informations pratiques :
Cité des sciences et de l’industrie
30, avenue Corentin-Cariou – 75019 Paris
Métro Porte de la Villette T3b
Horaires
Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h, et jusqu’à 19h le dimanche.
01 40 05 80 00
www.cite-sciences.fr
Tarifs :
9€ – TR : 6€ (+ de 60 ans, enseignants, – de 25 ans, familles nombreuses et étudiants).
Supplément : 3€ pour l’exposition Chiens & Chats L’EXPO
3€ pour l’exposition Zizi sexuel L’EXPO
3€ pour le planétarium.
➝ Gratuit pour les – de 6 ans, les demandeurs d’emploi et les bénéficiaires des minimas sociaux, les personnes handicapées et leur accompagnateur.

Bulles d’Air-Evreux 2014

Bulles d’Air
Samedi 8 et Dimanche 9 novembre 2014
Base Aérienne 105  Évreux
Entrée gratuite
Le rendez-vous de la BD et l’aviation aura lieux sur la Base aérienne 105 d’Évreux le week-end du 8 et 9 novembre.
Vous pourrez rencontrer et discuter avec une vingtaine d’auteurs de bande dessinée aéronautique parmi lesquelles Francis Bergèse, Jean Bardaud, Frédéric Marsaly et bien d‘autres (voici la liste complète). Ceux-ci seront très heureux de vous dédicacer leurs œuvres.
Vous pourrez bien sur visiter le musée de la BA105 mais aussi un Transall, avion de transport capable de se poser sur un terrain sommairement préparé et assurant la logistique dans toutes les opérations de l’Armée de l’Air.
De nombreuses autres animations seront organisées tel que la reconstitution d’un camp militaire américain, la présentation d’une quinzaine de modèle de voitures américaines.
Des simulateur de vol seront présents et des animation et jeux seront organisés pour les enfants.

Deux artistes aéronautiques exposeront une partie de leurs œuvres :

Mme PATRICE-CREPIN Agnès : créatrice aéronautique de mobilier design et responsable du site aérodesign à Antibes. http://aero-design.fr/

Mr CHEVALIER Christophe, artiste peintre qui réalise ses œuvres sur des supports aéronautique

Pour plus d’informations :
Bulles d’Air : http://bulledair.hol.es/ 


%d blogueurs aiment cette page :