Tag: Calais

Exposition en hommage à Louis Blėriot à Calais

De passage à Calais, j’ai découvert par hasard qu’une exposition autour de Louis Blériot, premier aviateur à avoir traversé la Manche le 25 juillet 1909, se tenait à la Cité de l’Europe à Calais jusque au samedi 22 juillet. J’ai pu discuter un moment avec Pierre Poure organisateur de cette exposition qui est très attaché à la mémoire Louis Blériot, il  y présente une partie de sa grande collection d’objets récupérés au fils des années: des exemplaires de journaux d’époque, des autographes d’autres aviateurs qui ont traversé la Manche à bord d’un blériot XI, des objets publicitaires et aussi des phares de voiture. En 2009, dans le but de perpétuer son souvenir, il a  crée l’association Légend’Air, dont l’objectif est de réaliser des expositions. Une réplique du Blériot XI avec lequel Louis Blériot  a réussi la traversée de la Manche  y est exposée. Celle ci a été construite par l’Aéroclub des Guarrigues, nécessitant 5000 heures de travail. Le véritable avion est conservé et exposé au musée des arts et métiers à Paris. On peut écouter Pierre Poure nous raconter des anecdotes sur le sujet avec grand plaisir « Louis Blériot à mis tente-sept minutes pour faire trente sept kilomètres à l’age de trente sept ans, le comble étant qu’Il ne savait pas nager. A l’arrière  du Blériot XI il  y avait un cylindre gonflé d’air  aurait permis de faire flotter l’avion en cas de d’amerrissage d’urgence.« 

Si vous êtes sur Calais, dépêchez vous vous n’avez que jusque demain pour voir l’exposition et échanger avec Pierre Poure

Plus d’informations :

Aéroclub des Guarrigues : http://www.clubaerodesgarrigues.org/

Histo Blériot : http://www.papybleriot.fr


106 ans après Blériot

E-Fan F-WILE au Salon du Bourget ©Xavier Cotton
Vendredi 10 juillet, l’E-Fan, premier avion électrique créé par Airbus innovations, a effectué sans encombre la traversée  symbolique de la Manche entre Lydd (EGMD) et Calais-Marck (LFAC)  soit  106 ans après l’exploit de Louis Blériot.
Son pilote et concepteur, Didier Esteyne (57 ans) est parti à 10h17 (heure française) de Lydd pour atterrir 37 minutes plus tard sur l’aéroport de Calais-Marck.
Alors que j’ai travaillé pendant 4 ans à Calais-Marck comme contrôleur aérien, ce record a pour moi un retentissement particulier
PS : si vous avez des photos de l’arrivée de l’E-Fan à Calais-Marck, je pourrais les publier avec votre accord. Vous pouvez me contacter à passiondesavions@orange.fr

l’Aéroclub de Calais fête ses 85 ans

Journée porte ouverte 
pour les 85 ans l’Aéroclub de Calais
Aéroport de Calais-Dunkerque
Samedi 27 octobre 2012 de 10h00 à 17h00

l’aéroclub de calais célèbre ses 85 ans , à  cette occasion il organisera une journée porte ouverte le samedi 27 octobre 2012 de 10h00 à 17h00.

Des photos du terrain seront exposées dans le hangar de l’aéro-club, un para-moteur avec Gaétan Ruet présentera un para-moteur , des appareils en statique dont un T6, et de laéromodélisme
La buvette à l’aéro-club de Calais sera ouverte avec possibilité de sandwichs. Vous pourrez vous restaurer à la brasserie des aviateurs.
Pendant cette manifestation , le président de lagglomération du Calaisis et les élus inaugureront la nouvelle décoration intérieur de l’aérogare, qui s’inspire de celle des cabines des avions de ligne des années trente.
La taxe d atterrissage sera offerte à tout avion extérieur se posant sur ce jour-là sur la plate-forme de Calais-Dunkerque
Nouvelle décoration intérieure ©Aéroport de Calais-Dunkerque
Aéroclub de Calais : http://aeroclub.calais.free.fr/
Aéroport International Calais-Dunkerque : http://aeroport.capcalaisis.fr/


1er salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir à Calais/Dunkerque

1er salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir 
Aérodrome de Calais/Dunkerque
Le 3 septembre 2011 de 8 heures à 18 heures
« Le premier salon de l’aviation, de l’artisanat et des produits du terroir se tiendra le 3 septembre de 8 heures à 18 heures. Lors de cette journée, une quinzaine d’artisans et de professionnels des métiers de bouche seront présents, un stand biblio-aéro, un stand de panneaux avec les photos des aérodromes de la région de Calais pendant la Seconde Guerre mondiale seront présentés, une exposition d’avions de l’aéroclub de Calais, un stand avec un simulateur de vol avion de l’Association aéronautique Louis Blériot. Il y aura également une exposition et des démonstrations de para-moteur radiocommandés d’Opale para moteur, un stand de parachutistes, un stand du club d’aéromodélisme de Marck, une présentation des aéroclubs, des baptêmes en hélicoptère, une évolution de voltige, etc. Soixante baptêmes de l’air pour deux personnes seront à gagner ce jour-là.« 
Source des informations :
Production Événementiel 62 : http://club.quomodo.com/prod-event62/accueil

Focke-Wulf FwP-149D « Piggi »

(photo collection privée Xavier Cotton)

Hier à Calais (LFAC), Focke-Wulf FwP-149D immatriculé en allemagne (D-ELEV c/n 144).
Le P149 a été développé par Piaggo comme le successeur du P148  en version 4 places.  Le P 149 est un avion métallique à aile basse Cantilever  équipé d’un train tricycle rétractable.et d’une hélice tripales. Le prototype a effectué son 1er vol le 19 juin 1953. Seulement quelques-uns furent vendus avant que la Luftwaffe ne le choisisse comme avion d’entrainement. Piaggio délivra 72 avions à l’Allemagne et 190 autres furent construits en Allemagne par Focke-Wulf sous la dénomination FWP.149D. La plupart furent destinés à la Luftwaffe quelques particuliers en achetèrent et Swissair en commanda 5 pour l’entrainement de ses pilotes « Ab initio ». Alors que l’Allemagne les retiraient du service au début des années 80, un certain nombre furent vendus au Nigeria, à la Tanzanie et l’Ouganda comme participation au programme d’assistance militaire allemand. Environ 260 P149D furent construits, seul une vingtaine reste en état de vol essentiellement en Europe.
Quelques liens pour en savoir plus sur cet avion :
Classic Jet Aircraft Parts’ Piaggio P149  : Quelques bonnes photos en vol du « Pippi ».
Berni’s Old Airplane Company, Inc. bonnes information sur le P149.
Seagull Formation Patrouille hollandaise de P149.
Virtual Aviation Museum  P.149


Le renouveau du Morane-Saulnier MS760 Paris

(photo collection privée Xavier Cotton)

Ce Morane-Saulnier MS760 PARIS II (F-BNRG CN 101 construit en avril1962) était sur la photo ci-dessus  dans un hangar de Calais-Marck (LFAC) en juin 1988. Il a débuté sa carrière en F-ZJHN à Saint-Yan  (LFLN). Devenu F-BNRG chez Air Provence, Il est arrivé en 1985 sur le terrain de Calais-Marck, Il appartenait alors à la société LEC refrigeration ltd (basée en Angleterre) Il était en état de vol, et je l’ai vu faire quelques vols avant de repartir pour l’Angleterre. il est parti en Angleterre chez Computaplane ( immatriculation ignorée ) puis il s’est retrouvé aux États-Unis sous N520DB chez King Aviation Service inc.

Le prototype Paris vola pour la première fois le 29 juillet 1954. 150 MS760A furent produits poussés par deux réacteurs Turbomeca de 400 kg. L’armée française utilisa ce quadriplace comme avion d’entrainement et de liaison. La poussée du MS760 PARIS II fut améliorée par l’utilisation de deux réacteurs Turbomeca Marboré V1 de 480 kg,, l’adjonction de deux réservoirs en bout d’aile, d’une cabine pressurisée et d’un compartiment à bagages agrandi, ce qui lui permettait une vitesse de 579km/ h pour une autonomie de 1740 km. Vous trouverez derrière ce lien la liste des MS760 produits depuis sa création.

Le MS760 Paris est unanimement considéré comme étant le premier VLJ (very light jet) de l’histoire de l’aviation. Le certificat de type et les droits de propriété du MS760 PARIS I ET II ont été rachetés à Daher-Socata par JetSet Aviation société américaine. Cet société a également récupéré l’outillage qui sera transféré en Floride. JetSet a racheté une quarantaine de MS760 de part le  monde, dont une dizaine appartenant à l’armée de l’air Argentine, et une soixantaine de moteurs Turbomeca Marboré neufs ou reconditionnés.  Parmi ces MS760 reconditionnés je suis très heureux de retrouver le N520DB (ex F-BNRG). Il est en vente pour environ 550 000$, souhaitons que son futur propriétaire lui fera faire encore de nombreuse heures de vol.
Un seul exemplaire est encore présenté en vol en Europe,  le F-AZLT (Cn 32) il appartient à l’association Armor Aéro Passion basée à Morlaix (LFRU), Vous pouvez lire son essai en vol dans Info-Pilote n°645 de décembre 2009.

Beech 200 à Calais

(photo collection privée Xavier Cotton)

Juillet 1988, Un agent de la chambre de Commerce de Calais fait le plein de Kérosène de ce Beech King Air 200 (F-GHOA cn BB-121) contruit en 1976

Tour de contrôle de Calais Marck

(photo collection privée Xavier Cotton)

voici la tour de contrôle de Calais Marck ou j’ai exercé mon métier de contrôleur aérien entre 1984 et 1988, de nos jour elle est identique. Voici une page de l’histoire de l’aérodrome de Calais-Dunkerque : http://www.anciens-aerodromes.com/terrains%20aviations/Calais%20Dunkerque.htm


Super Cub Pa19

(photo collection privée Xavier Cotton)

j’ai vu ce Super Cub (F-BMCU cn 18-429) PA19 à Calais. Celui ci a été construit en 1951. Comme on peut le lire sur le site du Piper Club de France: « Le PA19 est un cas intéressant, dans la mesure où il n’en existe qu’en France. A l’origine, le PA19 devait être un PA11 équipé d’un moteur Continental de 90 CV. Il a été conçu pour répondre à l’appel d’offre de l’US Army pour la fourniture du futur avion de liaison L18. Entretemps, un projet de PA18 Vagabond ayant été abandonné, Piper a décidé de développer une version civile appelée … PA18. Un des trois prototypes de PA19, équipé d’un moteur Lycoming et de volets, a ouvert la voie aux PA18-105, construits à partir de janvier 1950. Les L18C livrés à l’Aviation légère de l’Armée de l’air française (90 CV et pas de volets) ont reçu l’appellation PA19 quand ils ont été versés au registre civil. Pourtant leurs numéros de série sont bien en 18-xxxx« 


La PAF à Calais-Marck le 31 août 2008

(photo collection privée Xavier Cotton)

Dimanche prochain 31 août, la PAF sera présente sur l’aérodrome de Calais-Marck comme ici sur la photo, pour celui du 20 juillet 1991.
A l’occasion du 65 ème anniversaire de la disparition du Commandant René Mouchotte, un meeting est organisé sur l’aéroport de Calais-Marck le 31 août de 13h00 à 18h00 (entrée gratuite)
Parmi les avions attendus, il devrait y avoir, un Cap 10, un Storch, un Stampe, l’hélicoptère du pilotage de Dunkerque, des hélicoptères de la marine nationale, le Zéro réplique du célèbre chasseur japonnais des années 40, un Skyraider, dernier bombardier doté de moteurs à pistons, le Bréguet atlantic 2, les Vampire, et sous réserve un F16 , tout cela en plus de la Patrouille de France.

%d blogueurs aiment cette page :