Tag : Voltige aérienne

Catherine Maunoury tutoie les nuages

Catherine Maunoury double championne du monde de voltige (collection personnelle Catherine Maunoury)

Catherine Maunoury est imprégnée très jeune par le monde de l’aviation lorsque son père médecin et pilote l’emmène voler dès l’age de 8 ans, puis elle apprend à piloter sur Jodel 112, est lâchée solo à 15 ans, age minimum requis et obtient son brevet de pilote à l’age de 17 ans devenant alors la plus jeune pilote de France.

Titulaire d’une maitrise de philosophie, elle rentre à Air France en 1978 comme hôtesse de l’air, qu’elle décidera de quitter pour s’occuper de son club et du Musée de l’Air et de l’Espace.

Catherine Maunoury et son Extra 300LP F-HCSA à Melun-Villaroche ©Xavier Cotton

Coté pilotage, Catherine s’oriente alors vers la voltige aérienne et progresse très vite jusqu’ à être sélectionnée en équipe de France. Sous la direction de son entraîneur national, Claude Bessière dit “Coco”, elle remporte dix titres de championne de France entre 1980 et 1999 et deux de championne du monde à douze ans d’intervalle en 1988 et 2000, alors que les avions ont énormément évolué dans leur maniabilité ouvrant la porte à de nouvelles figures.

Elle crée en 1993 à Chartres son propre club de voltige, le Centre Passion Catherine Maunoury (C.P.C.M.) dont Nicolas Ivanoff s’occupera pendant dix ans comme instructeur.

En 2000 Catherine Maunoury se retire de la compétition et se consacre alors aux meetings aériens .

Son époux, Dominique Maunoury, architecte, peintre officiel de l’air et de l’espace et pilote de voltige décède en 2001.

Le 10 août 2010, elle est nommée directrice du Musée de l’Air et de l’Espace, devenant ainsi la première femme à occuper cette fonction.

Le 30 mars 2016, Catherine Maunoury est la première femme élue à la présidence du Conseil d’administration de L’Aéro-Club de France. Le 28 février 2017, elle quitte la direction du musée de l’Air et de l’Espace après son second mandat et devient ambassadrice du musée.

Catherine Maunoury et Aude Lemordant lors de Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

Lors des meetings, on peut voir Catherine Maunoury faire une présentation de voltige aérienne en duo avec Aude Lemordant, elle même triple championne du monde de voltige aérienne (2013,2015 et 2019) et parfois à 4 ou 5 avions avec la patrouille “Carnet de Vol” ou la patrouille ” Les sales gosses” (Nicolas Ivanoff en plus).

Aude Lemordant et Catherine Maunoury se préparent pour leur vol en duo lors du meeting Paris Air Legend 2019 ©Liliane Cotton

Laura Brunet et Philip Dupuis (Tandem-images) sont en train de réaliser FR3 Centre-Val de Loire, un documentaire de 52 minutes sur la vie de Catherine Maunoury : “Danse avec les nuages”. La sortie est prévue pour janvier 2020 sur FR3 Centre-Val de Loire,

Même au sol, Aude Lemordant et Catherine Maunoury donnent l’impression de répéter leur chorégraphie en symétrie. Meeting Paris Air Legend 2019 ©Xavier Cotton

Ses distinctions

  • Prix Icare
  • Médaille de l’Aéronautique
  • Médaille de vermeil de l’académie de l’Air et de l’Espace
  • Commandeur de l’Ordre national du Mérite
  • Officier de la Légion d’Honneur
  • Chevalier des Arts et Lettres

Liens :


L’ÉQUIPE DE FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE VOLTIGE AÉRIENNE

https://www.ffa-aero.fr

L’ÉQUIPE DE FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE VOLTIGE AÉRIENNE

Podium du classement général : 1er Louis Vanel, 2e CNE Alexandre Orlowski, 3e Mikhail Mamistov.
© Elodie Expert-Claudin / FFA
Louis Vanel, le nouveau champion du monde félicité par le Team Manager, Jérôme Houdier et le Directeur Technique National, Loïc Logeais.
© Damien Bresson / FFA

Les 30e Championnats du monde FAI de voltige aérienne, organisée par la

Fédération Française Aéronautique, se sont déroulés sur l’aéroport Marcel Dassault-Châteauroux Centre, du 22 au 31 août 2019. L’Équipe de France est championne du monde pour la 4e fois consécutive. Louis Vanel est champion du monde aux classements général et masculin. Aude Lemordant est championne du monde au classement féminin pour la 3e fois consécutive. Le grand meeting aérien de clôture et la compétition ont attiré plus de 140 000 spectateurs.

10 jours de compétition, 18 nations : les podiums

Du 22 au 31 août 2019, 61 pilotes de 18 équipes de pays différents se sont affrontés devant les juges internationaux. L’Équipe de France Unlimited est composée de 8 hommes et 2 femmes. 2 ouvreurs inauguraient chaque jour le box de vol.
Deux français montent sur le podium général, 2 françaises sont sur le podium féminin et 8 pilotes français sont dans les 12 premiers.

Le podium du classement général et masculin est :

  • Médaille d’Or : Louis Vanel – Aéroclub Villeneuve-sur-Lot : 5e sélection en Équipe de France et plus jeune pilote des championnats.
  • Médaille d’Argent : Capitaine Alexandre “Popov” Orlowski – Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air, 5e sélection en Équipe de France, champion du monde 2015 et par équipe 2015 et 2017.
  • Médaille de Bronze : Mikhail Mamistov, équipe de Russie, champion du monde 2017.

Classement par équipes :

  • Médaille d’Or : France
  • Médaille d’Argent : États-Unis
  • Médaille de Bronze : Russie

Classement féminin :

  • Médaille d’Or : Aude Lemordant – Aéroclub Dijon Voltige, 8e sélection en Équipe de France, devient triple championne du monde (2013, 2015, 2019).
  • Médaille d’Argent : Svetlana Kapanina, équipe de Russie, 7 titres de championne du monde (1996, 1998, 2001, 2003, 2005, 2007, 2011).
  • Médaille de Bronze : Bénédicte Blanchard – Aéroclub Dijon Voltige, 4e sélection en Équipe de France.
Bénédicte Blanchard, médaille de bronze et Aude Lemordant, médaille d’or. © Florence Krust / FFA

“Après ces 10 jours de compétition intense, Châteauroux reste plus que jamais la capitale mondiale de la voltige. Le public a répondu présent, plaçant ces Championnats du monde au niveau des plus grands événements sportifs internationaux.” se réjouit Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique.

Succès populaire et sportif

Mais au-delà d’être une compétition sportive de haut niveau, cet événement est l’occasion de célébrer l’aviation et de communiquer sur l’ensemble des activités de la Fédération Française Aéronautique et de ses 600 aéroclubs.

Pour cette deuxième édition des World Aerobatic Championships (WAC) Unlimited à Châteauroux, la FFA a pu être aidée – comme en 2015 – par les équipes de l’Aéroport Marcel-Dassault et a pu compter sur l’appui de la région Centre, du département de l’Indre et de Châteauroux Métropole ; sans oublier ses sponsors comme Total, Subaru et le soutien de la Direction Générale de l’Aviation Civile, du Ministère des Sports et de l’Armée de l’Air.
Grâce à eux, à la mobilisation de nombreux bénévoles et des équipes de la Fédération Française Aéronautique, ces Championnats ont été un grand moment aéronautique en l’air comme au sol, avec de nombreuses animations.

© Elodie Expert-Claudin / FFA

A propos de la Fédération Française Aéronautique (FFA)
Créée en 1929, la FFA est actrice du développement de l’aviation légère. Elle regroupe plus de 600 aéroclubs et 41 000 pilotes. La fédération fait le lien entre les pouvoirs publics, les autorités de l’aviation civile française et la communauté de l’aviation légère. Plus grande fédération de pilotes privés en Europe et 2e au monde, elle représente 2 200 instructeurs, 2 500 avions et plus de 500 000 heures de vol par an. La Fédération Française Aéronautique, sous l’impulsion de son Président Jean-Luc Charron, travaille également au concept d’aéroclub du futur pour préparer au mieux la transition énergétique et sociétale nécessaire pour faire perdurer l’activité des aéroclubs français. Parmi les nombreux sujets d’action, la FFA a identifié le besoin, dans le cadre des énergies propres, d’accompagner le saut technologique que constitue la propulsion électrique des avions légers. La FFA a donc lancé dans son «Fab’Lab’» l’évaluation de l’avion électrique en conditions réelles d’exploitation dès son arrivée en France au mois de mars 2018.
www.ffa-aero.fr


La patrouille Sparflex

Patrouille Sparflex en passage à l’anglaise au meeting d’Epernay 2018 ©Xavier Cotton

 

La Patrouille.

En meeting aérien, nous voyons de plus en plus souvent une nouvelle patrouille sur L-39 Albatros , celle- ci est connue sous le nom  patrouille “Sparflex”. Créee en 2015 par Michel Soutiran, la patrouille “Sparflex” basée sur l’aérodrome de Reims-Prunay est équipée de deux L-39 Albatros Aero Vodochody, un troisième est utilisé comme “spare”. Le nom de la patrouille est issue de son  principal sponsor, l’entreprise Sparflex dirigée Michel Soutiran et qui fabrique des coiffes et muselets pour les bouteilles de champagne. Les meetings ne représentent qu’une partie de l’activité la patrouille, des vols à sensations, une école de qualification sur  L-39 a été créée sur l’aérodrome de Reims-Prunay, 

L-39 Albatros Patrouille Sparflex au meeting d’Epernay 2015 ©Xavier Cotton

L’Avion

Le L-39 biplace en tandem maniable et performant, conçu à l’origine comme avion d’entraînement militaire est construit en République tchèque. Il a été fourni à près de 2.800 exemplaires.  Sa cellule située assez haute sur un train d’atterrissage robuste et les 1 tonne 7 de poussée de son réacteur lui permettent  d’évoluer à partir de terrains en herbe . Sa vitesse de croisière  est de l’ordre de 360 Kts pour une vitesse maximum de  490 Kts. L’avion équipé IFR peut joindre plus facilement son terrain de destination. Il est aussi doté d’un siège éjectable pour une meilleure sécurité de son pilote et du passager»

Michel Soutiran et Aymeric de Valence répétant la “musique” avant l’entrainement ©Xavier Cotton

l’Équipe

Michel Soutiran est l’ailier de la patrouille. Il est passionné par le pilotage aussi bien des avions que des hélicoptères mais aussi  par la voltige. En 1998, il devient le premier pilote de L-39 Albatros en France, il  est  aussi instructeur sur cet avion. 

Le Capitaine de corvette Aymeric de Valence  ancien pilote de chasse de l’Aéronavale a été formé aux Etats-Unis sur A-4 Skyhawk, il a effectué sa carrière sur Super-Etendard et terminé sur Rafale Marine, mais il a aussi été pilote de F-18 pendant trois ans et termine sa carrière militaire comme chef d’opérations.  Avec un tel parcours il ne lui manque rien pour être le  leader de la patrouille Sparflex et Chef-pilote de l’école de formation sur L-39.

Stéphane Olivier, ancien mécanicien sur Jaguar et Rafale dans l’Armée de l’air complète l’équipe comme mécanicien attitré de la flotte Sparflex

L-39 albatros ES-TLB Sparflex ©Xavier Cotton

Association Fly & Fun

 Michel Soutiran et son équipe ont créé une association loi 1901, Fly & Fun, qui a pour objectif de « promouvoir l’activité aéronautique et la préservation du patrimoine aérien en proposant à ses membres des activités sur le thème des anciens aéronefs militaires et civils, grâce au regroupement de matériel et de connaissances de passionnés d’aviation. » Les membres de Fly & Fun ont à cœur d’entretenir et de mettre en œuvre deux L-39 Albatros, anciens chasseurs biplaces de république tchèque, connus pour leur performance et maniabilité

Association Fly & Fun : http://www.flyandfun.fr/


Aude Lemordant championne de France de voltige Aérienne

Aude Lemordant championne de France de voltige aérienne sur son Extra 330SC F-HXAL au meeting de Troyes 2014 ©Xavier Cotton

 

Aude Lemordant

Après une compétition retardée par la météo, Aude Lemordant est pour la cinquième fois championne de France 2018 en voltige aérienne Élite !  Une première étape dans son retour à la compétition  pour la double championne du monde de Voltige aérienne (2013 et 2015) après une pause en 2016 pour raisons de santé . Aude Lemordant devait voler en duo avec son ainée Catherine Maunoury lors du meeting aérien de Grenoble, mais en raison du retard qu’ a pris le championnat à cause de la mauvaise météo ce vol en patrouille est annulé.

Aude va bien sur continuer son entrainement en vue du championnat du monde de voltige aérienne en espérant décrocher un troisième titre


Meeting de La Ferté Alais 2018 : Voltige aérienne en planeur

Johan Gustafsson dans ses œuvres sur Planeur PZL SZD-59-ACRO (SE-UVJ) au meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton

Lors de la 46eme édition du meeting de la Ferté-Alais, nous avons pu assister à une superbe  démonstration de voltige aérienne en planeur réalisée par un jeune suédois de 27 ans, Johan Gustafsson  sur  planeur PZL SZD-59-ACRO (SE-UVJ). La trajectoire du planeur était magnifiquement soulignée par les quatre fumigènes aux couleurs du drapeau français.

Johan Gustafsson vit à Dala-Järna, un petit village du centre de la Suède, et travaille comme ingénieur mécanicien chez Åkerströms à Björbo. Johan, dont le père Christer Gustafsson est lui même pilote, a commencé à piloter dès l’âge de 15 ans. 

Johan Gustafsson dans ses œuvres sur Planeur PZL SZD-59-ACRO (SE-UVJ) au meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton

Johan Gustafsson pratique aussi bien la voltige aérienne  en planeur qu’en avion,et il est l’un des pilotes de haut niveau suédois de voltige aérienne. Johan est en compétition depuis 2008 et fait partie de l’équipe nationale suédoise depuis 2010. Il a actuellement à son actif 1200 heures de vol dont 345 heures de voltige aérienne. Il a été Champion du Monde de voltige aérienne en planeur  catégorie “Advanced”en 2010 et 2013.

Johan Gustafsson dans ses œuvres sur Planeur PZL SZD-59-ACRO (SE-UVJ) au meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton

Le SZD‑59 ACRO est un planeur monoplace composite polyvalent conçu pour permettre à la fois d’être un bon planeur et d’avoir des capacités de voltige aérienne. En Pologne (où l’ ACRO a été conçu), l’apprentissage de la voltige de base fait partie de la formation de tout vélivole. Il n’est donc pas étonnant d’y voir un engouement  particulier pour cette discipline et une certaine expérience dans la fabrication de planeurs spécialisés. Mais  de plus en plus, des pilotes d’autres pays découvrent aussi les joies de la voltige, qu’il s’agisse de compétition ou simplement de se faire plaisir.
Jusqu’à présent, les planeurs étaient très souvent optimisés pour être de bons voiliers ou de bons voltigeurs, mais avec le SZD‑59 ACRO, il est désormais possible d’avoir à la fois une finesse de 40 (qui permet de parcourir une distance égale à 40 fois la hauteur du planeur) et un voltigeur presque sans limites dans le même aéronef. Le secret de cette souplesse repose sur les pennes amovibles, pouvant être munies de winglets en option.

Johan Gustafsson sur Planeur PZL SZD-59-ACRO (SE-UVJ) salut son public à l’atterrissage lors du meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton

Dans son envergure maximale, le SZD‑59 ACRO a les mêmes qualités de voilier que possédait le légendaire Jantar Standard, dont il est issu. Avec ses ballasts d’une capacité de 150 l, et une VNE de 285 km/h, l’ ACRO n’est pas du tout “largué” dans les compétitions, bien qu’il soit aujourd’hui plutôt au niveau de l’actuelle classe club. Mais en abandonnant ses pennes (ce qui ne prend guère plus de 2 minutes), avec une envergure réduite alors à 13,2 m, le SZD‑59 devient un planeur de voltige, à un taux de roulis important et des facteurs de charge de +7 / -5, capable d’exécuter toutes les figures voulues.
Livré avec un branchement automatique des commandes, un harnais 5‑points, un palonnier réglable en vol et un dossier totalement ajustable, le SZD‑59 ACRO est certifié selon la norme JAR‑22 en catégorie U / A (Utility et Aerobatic).
Potentiel prévu par le constructeur: 15 000 heures 
Potentiel certifié: 4 000 heures

Sources des informations :

http://www.j-gustafsson.com/aerobatic.html

http://szd.com.pl/fr/products/szd-59-1-acro


Catherine Maunoury et Aude Lemordant en duo au Bourget

Catherine Maunoury Championne du Monde voltige aérienne sur l'Extra EA-330SC HB-MTR lors du meeting aérien de La Ferté-Alais 2013 ©Xavier Cotton

Catherine Maunoury Championne du Monde voltige aérienne  sur l’Extra EA-330SC HB-MTR lors du meeting aérien de La Ferté-Alais 2013 ©Xavier Cotton

Dimanche 15 avril 2018, Catherine Maunoury et Aude Lemordant  toutes les deux championnes  du Monde de voltige aérienne feront une présentation simultanée en vol à l’occasion du meeting anniversaire des 120 ans de l’Aéro-club de France sur l’aéroport de Paris-Le Bourget.

Catherine Maunoury :

Brevetée pilote en 1971 à l’age de 17 ans

Double Championne du Monde individuelle de voltige aérienne (1988 et 2000)

Championne du Monde par équipe de voltige aérienne (1994)

10 fois championne de France de voltige aérienne  (1980, 83, 85, 88, 94, 96 à 99)

Présidente du Musée de l’Air et de l’Espace du 10 août 2010 au 28 février 2017

Présidente de l’Aéro-club de France

Aude Lemordant :

Pilote B777

Double Championne du Monde individuelle et par équipe  de Voltige aérienne (2013 et 2015)

Quadruple Championne de France de voltige aérienne ( 2011 à 2014)

Dimanche 15 avril prochain, l’Aéro-Club de France et le musée de l’Air et de l’Espace s’associent pour proposer un meeting aérien exceptionnel à l’occasion du Carrefour de l’Air et du 120ème anniversaire de la première institution aéronautique au monde.

 

Aude Lemordant championne du monde voltige aérienne sur son Extra 330SC F-HXAL lors du meeting de Troyes 2014 ©Xavier Cotton

Aude Lemordant Championne du Monde voltige aérienne sur son Extra 330SC F-HXAL lors du meeting de Troyes 2014 ©Xavier Cotton

Liens utiles :

Catherine Maunoury : http://www.catherine-maunoury.fr/

Musée : http://www.museeairespace.fr/actualites/meeting-aerien-des-120-ans-de-laero-club-de-france/

Plan d’accès : http://www.museeairespace.fr/wp-content/uploads/sites/2/2018/04/plan-acces-meeting-120ansaecf.pdf

Plan du meeting : http://www.museeairespace.fr/wp-content/uploads/sites/2/2018/04/plan-meeting-120ansaecf.pdf

Consignes de sécurité : http://www.museeairespace.fr/securite/meeting.pdf

Le Carrefour de l’Air : http://www.museeairespace.fr/actualites/carrefour-de-lair-2018/


This site is protected by wp-copyrightpro.com