Tag : F406

Reims Aviation Industries et OPTIMARE s’engagent à Reims

F406 Vigilant G-SMMB ©Xavier Cotton
Dimanche 8 juillet (Hotel de la communauté 9h00), Reims célébrera le 50e anniversaire de la réconciliation franco-allemande en présence de François Hollande et d’Angela Merkel. Ce même jour, Reims Métropole parrainera symboliquement une alliance économique franco-allemande : les dirigeants de Reims Aviation Industries (filiale de GECI International) et d’OPTIMARE signeront un accord de partenariat pour développer une offre commune de surveillance maritime aéroportée. Un tel engagement concrétisé à Reims, 50 ans jour pour jour après la poignée de main entre le Président de Gaulle et le Chancelier Adenauer, ne peut qu’être de bon augure !

Mariage franco-allemand pour de la haute technologie

Le marché de la surveillance maritime connaît une expansion spectaculaire dans le monde. Ses applications sont multiples : navigation maritime, immigration illégale, trafic de stupéfiants, zones de pêche, pollutions accidentelles ou volontaires, recherche et sauvetage.
Le F406 fabriqué par Reims Aviation Industries est particulièrement adapté à cette activité et offre le meilleure ratio coût / performance de sa catégorie. Un tiers de la flotte F406 est utilisé pour des applications de surveillance maritime dans le monde entier et Reims Aviation bénéficie de plus de 30 années d’expérience dans l’adaptation du F406 à ce type d’opération.

OPTIMARE, société allemande basée à Bremerhaven, développe, fabrique et intègre, depuis plus de 20 ans, des technologies de pointe pour la télédétection aérienne et les missions maritimes.
 La complémentarité des deux sociétés et leur solide expérience permettra d’offrir à leurs clients une solution compétitive “clés en main” de surveillance maritime ou des services à la carte de surveillance de l’environnement (surveillance ponctuelle d’installations pétrolières ou aide à la maîtrise d’éventuelles pollutions, par exemple).

Reims et l’aéronautique
Reims a toujours conservé un lien fort avec l’aviation dont elle fut le berceau. Actuellement, plusieurs sociétés impliquées dans l’industrie aéronautique et les services annexes sont implantées sur la plateforme aéroportuaire de Reims Prunay. Outre Reims Aviation Industries, filiale du groupe GECI, citons Aerolean (ex Reims Aerospace), les compagnies d’aviation d’affaires Aero G et Fly Me.
L’aérodrome de Reims-Prunay, situé sur la commune de Prunay et propriété de la Ville de Reims (devient compétence Reims Métropole à compter du 31 décembre 2012) a enregistré plus de 27 000 mouvements d’avions en 2011, (+ 12,8% par rapport à 2010). Il est notamment utilisé par Reims Aviation Industries, pour faire décoller et tester les avions (F406) produits sur la plateforme aéroportuaire de Reims Prunay.

Les signataires
Serge BITBOUL, Président de GECI international / Reims Aviation Industries
Dr HENGSTERMANN et Dr ROBBE, Chief Executive Officers d’OPTIMARE
Serge PUGEAULT, Adjoint à la Maire de Reims, chargé du développement économique, vice Président de Reims Métropole, représentera Adeline HAZAN, Maire de Reims, Présidente de Reims Métropole
Infos pratiques
Dimanche 8 juillet 9 h
3 rue Eugène Desteuque
51100 Reims
A 300m de la Cathédrale

le F406 Numéro 97 livré à l’Office de Tourisme et de Cartographie Tunisien

(photo collection privée Jean-Noël Sirot)
19 avril à 6 heures 30, le F406 décolle de Reims-Prunay à destination de Tunis

Premier avion entièrement produit depuis la structuration du pôle GECI Aviation en 2010, le F406 N°97 a été livré le 19 avril par Reims Aviation Industries à son opérateur tunisien, l’Office du Tourisme et de la Cartographie, organisme dépendant du Ministère de la Défense. L’appareil a quitté la piste de Prunay à 6 heures 30 pour rejoindre l’aéroport de Tunis où l’attendaient des responsables de l’OTC Tunisien et de Reims Aviation Industries.

Le SN97 avait réalisé son premier vol le 14 mars et a poursuivi ensuite ses essais en vol, ainsi que l’intégration de l’appareillage de cartographie fourni par l’Institut Géographique National et par la société Intergraph.
Au-delà de la fierté légitime des équipes de Reims Aviation Industries, la livraison de cet appareil prouve, s’il en était besoin, la capacité des équipes de GECI Aviation à maîtriser la totalité du process de fabrication, de la gestion de la supply chain à l’assemblage des aérostructures à l’intégration des différents systèmes et équipements.
Avion bi-turbopropulseur, le F406 est particulièrement adapté à la surveillance aéroportée légère, avec l’intégration de systèmes de dernière génération. Cartographie, lutte anti pollution, surveillance des zones de pêche, surveillance des frontières, transport de passagers et de fret… avion aux multiples applications, le F406 est notamment apprécié par les opérateurs et par ses pilotes pour sa robustesse, sa facilité de mise en œuvre et son coût d’exploitation particulièrement compétitif.
Le 100ème F406 est entré en production en novembre dernier dans l’usine de Prunay. Dans un contexte économique et sécuritaire favorable, et afin de faire face à l’augmentation de la demande, l’entreprise réorganise son outil de production, afin d’atteindre rapidement une cadence annuelle de 12 appareils.

Le F406 N°97 a effectué son premier vol le 14 mars 2011

  (photo collection privée Xavier Cotton)
Reims Aviation Industries a vécu un moment d’émotion le 14 mars, avec le 1er vol du F406 SN97, destiné à son client tunisien, l’Office du Tourisme et de la Cartographie, dépendant du Ministère de la Défense de la République de Tunisie.
Ce premier vol, réalisé à partir de la piste de Reims-Prunay (LFQA), a duré 1 heure 35 et s’est parfaitement bien déroulé. Les essais se sont poursuivis dans les jours suivant comme on peut le voir sur les photos qui accompagnent cet article, parallèlement à l’intégration de l’appareillage de cartographie fourni par l’Institut Géographique National.

 Le F406 n° 97 est le premier avion entièrement produit par le groupe GECI Aviation depuis sa création en mars 2010

Depuis 1985, près d’une centaine d’avions sont sortis de la chaîne de production de Reims-Prunay, dont une cinquantaine pour des applications de mission.
Avion bi-turbopropulseur, le F406 est particulièrement adapté à la surveillance aéroportée légère, avec l’intégration de systèmes de dernière génération. Cartographie, lutte anti pollution, surveillance des zones de pêche, surveillance des frontières, transport de passagers et de fret, avion aux multiples applications, le F406 est notamment apprécié par les opérateurs et par ses pilotes pour sa robustesse, sa facilité de mise en œuvre et son coût d’exploitation particulièrement compétitif.

Le 100ème F406 est entré en production en novembre dernier dans l’usine de Prunay.
Afin de faire face à l’augmentation de la demande, l’entreprise réorganise son outil de production, pour atteindre une cadence annuelle de 12 appareils.

Sources des informations :
Communiqué de presse du Groupe GECI aviation du 15 mars 2011 (fichier PDF)

A quel type d’avion appartient ce moteur ?

(Photo collection privée Xavier Cotton)
Cela fait un moment que je ne vous avais pas posé un quizz. Qui saura me dire à quel avion appartient ce moteur encore chaud après des essais au sol ? En fonction de vos réponses, je vous donnerai progressivement quelques indices.

REIMS AVIATION F406 N°96 COMMUTER

(photo collection privé Xavier Cotton)

Le 15 décembre 2008 à Reims-Prunay, ce F406 Commuter (F-WWNQ sn096) de Reims Aviation met en route pour un vol de réception. Il a été livré à Jersey Charters sous l’immatriculation G-TDSA.
Dans un article précédent, j’ai montré la version F406 Vigilant.
Vous pouvez retrouvez la liste de tous les F406 produits jusqu’au N° 96 sur http://www.laasdata.com/turbos/turbo-by-type.php?t=28 .

REIMS AVIATION F406 N°13 VIGILANT

(photo collection privé Xavier Cotton)

Ce F406 VIGILANT (F-GRAZ cn013 construit en 1993) de REIMS AVIATION tournait hier sur le terrain de Reims Prunay ou il est entièrement construit. Le F406 a été conçu par REIMS AVIATION et CESSNA il en existe deux versions:
  • VIGILANT pour les missions de surveillance maritime ou terrestre : surveillance des pêches, contrôle de la pollution, surveillance des frontières, lutte anti-drogue, intelligence et remorquage de cibles.
  • COMMUTER pour les missions de transport de passagers et de fret : commuter, exécutive, combiné (cargo/commuter), ambulance, cartographie, parachutisme, calibration et entrainement.