Étiquette : Sikorsky

Six hélicoptères allemands sur l’aérodrome de Reims en Champagne

Deux Sikorsky S76, un Eurocopter EC145 et  trois Ecureuil ©Xavier Cotton

Arrivés mercredi 27 septembre,  les six hélicoptères sont repartis hier en fin de matinée avec une vingtaine de passagers à leur bord. Au premier plan deux hélicoptères Sikorsky S76 de la société Heli-Jet Charter tout au fond à gauche un Écureuil et au milieu deux autres Écureuils l’un cachant l’autre et un Eurocopter EC145 dont la livrée blanche est soulignée par deux bandes bleue et rouge.

Sikorsky S76-B D-HNDL de HeliJet Charter ©Xavier Cotton

HeliJet Charter utilise des Sikorsky S76 pour le transport de voyageurs VIP et exécutifs. Leur flotte comporte 3 Sikorsky S76 possédant quelques variantes.

La principale différence du  S76-B (D-HNDL) présenté ci-dessus par rapport à la version originale de cette série est son puissant moteur Pratt & Whitney. Cette machine a un poids maximal au décollage de 5,3 t., son rotor principal ainsi que le rotor de queue sont équipés de quatre pales, son train d’atterrissage est rentrant. Cet hélicoptère est utilisé ici pour le transport de passagers, mais il possède également un crochet de charge, qui peut être facilement utilisé comme un hélicoptère de transport de fret. L’appareil  est entièrement utilisable jour et nuit ainsi que par mauvais temps. La cabine entièrement climatisée est séparée du poste de pilotage. L’ aménagement de la cabine en classe exécutif comporte 6 places composées de 2 sièges pouvant être tournés de 360 ​​° et d’une banquette pouvant recevoir jusqu’à 4 personnes. l’aménagement de la cabine en classe affaires  est de 8 places, jusqu’à 9 sièges sur demande.

Spécifications techniques

  • 2 moteurs turbo avec une puissance totale de 2066 ch
  • Vitesse de déplacement environ 270 km / h
  • Autonomie jusqu’à 540 km
  • Longueur 13.22 m
  • Largeur 2,13 m
  • Hauteur 4,42 m
  • Diamètre du rotor 13,41 m

Sikorsky S76-C+ D-HUGO de HeliJet Charter ©Xavier Cotton

Le S76-C +  (D-HUGO)  variante de la série S76 C est équipé de Turboméca Arriel 2S1, dispose d’un tableau de bord « glass-cockpit » moderne avec une  cabine passager insonorisée .

Eurocopter EC145 D-HAUN  de MERAVO helicopters © Xavier Cotton

Le  troisième hélicoptère était un Eurocopter EC145 (D-HAUN) de la société « MERAVO Helicopters » basée sur l’héliport d’Oedheim. Cette machine biturbines équipé d’un rotor à 4 pales et d’un rotor de queue bipales est facilement identifiable grâce à sa double dérive (en H). L’EC145 est le mariage d’un BK117 (rotor anti-couple conventionnel, cabine allongée) et d’un EC135 (cockpit, avionique). Il fut d’abord appelé BK117-C2. Comme le BK117 il est coproduit avec Kawasaki (KHI).

Caractéristiques
Rotor : 11,00 m
Longueur rotors tournants : 13,00 m
Longueur fuselage : 10,20 m
Hauteur : 3,96 m
Poids à vide : 1792 kg
poids Maxi : 3585 kg
Vitesse : 246 km/h
Autonomie : 680 km
Équipage : 1 ou 2 pilotes
Passagers : 8

Aerospatiale AS-355 Ecureuil 2 (D-HHFF) ©Xavier Cotton

Eurocopter AS-350BA Ecureuil  (D-AVIA) d’ViaHeli ©Xavier Cotton

Eurocopter AS-350B Ecureuil (D-HEPT) ©Xavier Cotton

Les trois autres machines sont des légendaires « Ecureuil » avec quelques variantes. Ainsi le D-HHFF  de la société e-aviation est un AS-355 Ecureuil 2 version biturbine de  l’AS-350 ce qui augmente sensiblement son rayon d’action et assure plus de sécurité en cas de survol maritime. Le deux autres « Ecureuil » sont des Eurocopter AS-350B. Comme son immatriculation le laisse supposer le D-AVIA appartient à la société ViaHeli et le D-HEPT à la société Heliseven.

Caracteristiques :

Cabine :1 pilote + 5 passagers
Masse à vide appareil standard 1 125 Kg
Charge utile 975 Kg
Charge max. 2 100 Kg
1 Turbine Turbomeca Arriel 1B
Puissance au décollage 477 kW
Puissance en continu 437 kW
Capacité 540 litres / 426 Kg

Source des informations :

HeliJet Cahrter : http://www.helijet-charter.de/helijet_charter/de/Startseite/

MERAVO helicopters: http://www.meravo.de/

E-aviation : https://www.e-aviation.de/startseite/

ViaHeli : http://viaheli.aero/

HeliSeven : http://www.heliseven.de/


Sikorsky S-76B HB-ZMS

(photo collection privée Xavier Cotton)

Le 26 septembre dernier, sur l’aérodrome de Reims-Prunay, l’hélicoptère Sikorsky S-76B (s/n 760430) immatriculé HB-ZMS arrive tranquillement au parking en roulant, il repartira dans l’après midi pour Deauville. Cet hélicoptère précédemment immatriculé N9HM puis VP-BIR a été construit en 1995 et est maintenant exploité par Linth Air Service AG basé sur l’aéroport de Mollis (LSMF) situé à 40 Nm à l’est de Zurich, le propriétaire étant Sikonir SA.

Alimenté par deux turbomoteurs Pratt & Whitney Canada  PT6B-36B, il est équipé de 7 sièges.
101 exemplaires de cette version furent construits, le S-76D est la dernière version proposée de cet hélicoptère.


Sikorsky H-34

(photo collection privée claude le bihan)
Cette photo d’un Sikorsky H-34 (58587LS) a été prise à Orleansville fin des années 50. En France, pour faire face aux besoins de la guerre d’Algérie, Sud Aviation assembla 135 H-34 et en construisit 166 sous licence.


Evacuation sanitaire de nuit à Bastia

(photo collection privée Armand Baverel)


l’adjudant Armand Baverel aux commandes, posé à bord d’un H-19 sur la place St Nicolas en plein centre de Bastia pour une évacuation sanitaire en 1962. Le H-19 était un hélicoptère orienté principalement vers le transport de troupes ou de fret. Mais il existait également des versions de recherche et récupération de personnels en terrain ennemi ou en mer. Ainsi, les versions sanitaires pouvaient évacuer jusqu’à 6 blessés sur brancards, dont 5 ayant été hélitreuillés.
Si vous avez des informations sur cette évacuation sanitaire, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter
.


Hélitreuillage selon Armand Baverel

(photo collection privée Bruno Baverel)

L’adjudant Armand Baverel est aux commandes de son hélicoptère H-19D-3, de l’Armée de l’Air. L’épave qu’il soulève est celle du fuselage d’un NC 700, version construite en France du Siebel 204 allemand.

L’insigne que l’on peut voir sur l’hélicoptère est connu des pilotes d’hélicoptères de l’Armée de l’Air car jusqu’à sa dissolution récente (en 2006 ), c’était celui du CIEH, Centre d’Instruction des Équipages d’Hélicoptères basé à Toulouse depuis les années 90 et qui formait, entre autres, les pilotes d’hélicoptère de l’Armée de l’Air. Cette unité était auparavant basée à Chambéry, et il est confirmé que ce H-19 appartenait à l’école de Chambéry, au vu de son nez et du bout de sa queue certainement couleur « day-glo » (peinture fluorescente).

Je tiens à dire un grand Merci pour l’aide précieuse que peut m’apporter Patrice, n’hésitez surtout à aller visiter son site: ARMEE DE L’AIR Les escadrilles en services dans la Chasse et la Reco.


This site is protected by wp-copyrightpro.com

%d blogueurs aiment cette page :