Tag : airbus

L’Airbus A400M en essai sur piste en Herbe à Chalons-Écury

A400M immatriculé EC-406 en démonstration au salon du Bourget 2015 ©Xavier Cotton

Dès le 7 septembre et pour une durée de 4 semaines pendant trois à quatre heures par jour, l’Airbus A400M devrait venir  faire des tours de piste sur l’aérodrome d’Écury-sur-Coole (Marne) pour des essais sur piste en herbe. La piste en herbe de l’aérodrome d’Écury-sur-Coole, qui est aussi la plus longue de France avec une longueur de 1500 mètres (Carte VAC de LFQK).
Un accord entre Airbus, le ministère de la Défense et la commune devrait être signé dans les prochains jours permettant le début des assais.
Durant les trois dernières semaines, le terrain de l’aérodrome a été tassé par des engins de l’armée afin d’être compacté, et prêt à accueillir l’avion qui peut aller d’une masse à vide de 90 T à une masse maxi de 137,5 T

 «Ces essais permettront de certifier l’avion pour atterrir et décoller des pistes non préparées», confirme Airbus.
L’occupation du terrain de l’aérodrome, propriété de la commune, fera l’objet d’une indemnisation. Car la venue de l’A400M aura pour conséquence l’immobilisation de l’aéro-club Farman Clément. L’association de vol à voile sera également pénalisée.
L’A400M pourrait, en outre, stationner à Chalons-Vatry la nuit, mais ce point-là n’est pas encore tranché.
A l’attention des pilotes survolant la région, il est a noter qu’une Zone Réglementée Temporaire (ZRT) est publiée en supplément à l’AIP

Formation de 5 A350 en vol au dessus de Toulouse

Juste pour le plaisir des yeux…….


1er Vol de l’A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse

1er vol de L'A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

1er vol de L’A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

 

1er VOL DE L’A350 AUX COULEURS DE QATAR AIRWAYS
 AU DESSUS DE TOULOUSE
Client de lancement de l’A350, la compagnie aérienne
 attend la livraison de son 1er avion cette année

Le 7 mars 2014

PARIS, France – Attendu pour la fin de l’année, un A350 aux couleurs de Qatar Airways a effectué son premier vol au dessus du siège social d’Airbus à Toulouse.

Ces vols d’essai surviennent suite à la visite d’Akbar Al Baker, Président Directeur Général de Qatar Airways au siège d’Airbus à Toulouse le mois dernier. Une visite durant laquelle il a remercié le personnel d’Airbus au nom de la compagnie pour le travail accompli dans le cadre de la livraison des 80 A350 en commande, un projet en adéquation avec la stratégie de développement de la compagnie.

Qatar Airways, client et partenaire clé pour Airbus depuis la livraison de son premier Airbus en 1997, verra sa flotte renforcée de manière significative dans les années à venir grâce à la livraison de plus de 200 avions actuellement en commande, de l’A320 à l’A380, l’avion commercial le plus grand du monde.

Akbar Al Baker a déclaré : « Notre objectif numéro un est d’offrir à nos clients la meilleure expérience de vol possible et ce, notamment grâce au confort sur-mesure proposé dans l’ensemble de nos cabines, ainsi que par l’expansion continue de notre flotte jeune et moderne. »

1er vol de L'A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

1er vol de L’A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

« Qatar Airways est fière d’être le client de lancement de ce nouvel appareil qui offrira une expérience unique de voyage à tous nos clients et nous avons hâte de recevoir le premier de nos 80 A350. »

L’Airbus A350 sera l’un des avions de ligne les plus économes en termes de carburant et d’opérations. Il propose un design intérieur innovant et confortable en totale adéquation avec les valeurs et le service 5 Etoiles de la compagnie aérienne. Réalisé à partir des derniers matériaux et techniques de construction, ce dernier né d’Airbus est en passe de révolutionner le voyage aérien.

Qatar Airways dispose d’une gamme complète d’appareils Airbus. En plus des 80 A350 actuellement en commande, la compagnie aérienne dispose d’une flotte d’Airbus comprenant des A319LR, A320, A321, A330 Cargo, A330 et A340. Qatar Airways est également client de l’A380.

1er vol de L'A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

1er vol de L’A350 aux couleurs de Qatar Airways au dessus de Toulouse ©QatarAirways

Qatar Airways a connu une croissance rapide en seulement 17 ans d’existence et a effectué des commandes d’une valeur de plus de 50 milliards de dollars pour plus de 280 avions. La compagnie opère aujourd’hui une flotte de 129 appareils vers 136 destinations affaires et loisirs à travers le monde.

Dans les semaines et les mois à venir, 7 ouvertures de lignes sont prévues : Philadelphie, Etats-Unis (2 avril 2014), Larnaca, Chypre (29 avril 2014), l’aéroport Sabiha Gokcen d’Istanbul, Turquie (22 mai 2014), Edimbourg, Ecosse (28 mai 2014), Miami, Etats-Unis (10 juin 2014), Tokyo Haneda (18 juin), Dallas, Etats-Unis (1er  juillet 2014) et l’aéroport Haneda à Tokyo, Japon (18 juin 2014).

Communiqué de presse : www.qatarairways.com


A350 XWB de passage à Nantes-Atlantique

Airbus A350 XWB F-WZGG de passage à Nantes ©Philippe Lohat
Ce matin, Le second prototype de L’Airbus A350 XWB (MSN3) immatriculé F-WZGG a fait un passage au dessus de l’aéroport  de Nantes-Atlantique. Il a effectué son premier vol le 14 octobre 2013 à Toulouse-Blagnac. Cet appareil est destiné aux essais de performance de l’A350 XWB.
Le premier prototype MSN1, immatriculé F-WXWB, a effectué son premier vol le 14 juin 2013 à Toulouse-Blagnac.
L’Airbus A350 XWB est un avion de ligne long-courrier et moyen porteur. Initialement baptisé A350, ce modèle est dérivé de la famille des A330 et A340. Mais , suite aux remarques des compagnies aériennes, son concept a été revu mi-juillet 2006 en décidant de le munir d’un fuselage plus large, à la fois par rapport aux A330 et A340, et surtout par rapport à son principal concurrent, le Boeing 787.
Le projet a été ainsi rebaptisé « A350 XWB », pour eXtra Wide Body – « fuselage extra-large », en anglais. Cette modification tardive, ainsi qu’une conception faisant davantage appel aux matériaux composites ont reporté de 2011 à 2014 son entrée en service.

Le premier vol commercial est désormais prévu au début du mois de septembre 2014.

A320 Sharklets EC-LVS de Vueling

A320 Sharklets EC-LVS à Nantes-Atlantique ©Philippe Lohat
Merci à Philippe Lohat qui a pris cette photo de l’Airbus A320-232 EC-LVS (MSN5599) de Vueling le 10 juin  dernier à Nantes-Atlantique. Celui a effectué son premier vol le 08 mai 2013 sous l’immatriculation temporaire D-AUBK et a été délivré à la compagnie espagnole le 21 mai 2013.
En mars dernier, Vueling la plus grande compagnie aérienne “low-cost” en Espagne a pris livraison  de son premier avion A320 équipé de dispositifs “Sharklet” en bout d’aile permettant des économies substantielles en carburant, devenant ainsi le premier transporteur espagnol à le faire. En incluant cette livraison, la flotte d’A320 en service de Vueling est monté à soixante et un. Depuis quatre livraisons supplémentaires ont eu lieu portant la flotte d’avions de la famille A320 de la compagnie Vueling à soixante-cinq.
les “Sharklets” sont les nouveaux dispositifs en bout d’aile atteignant 2,5 mètres de haut qui améliorent l’aérodynamique de l’avion et réduisent significativement la consommation en carburant des compagnies aériennes. Leur installation permet par ailleurs de réduire de quatre pour cent les émissions de CO2 sur des voyages plus longs, soit environ 700 tonnes par avion et par an. les “Sharklets” sont en option sur les nouveaux  avions de la famille A320, mais seront bien sûr intégrés au futur A320 Neo à partir de 2015. Dès maintenant, ils offrent aux utilisateurs d’A320 un gain d’autonomie d’environ 100 Nm ou la possibilité d’augmenter la charge utile d’environ 450 Kg. 
De plus, L’A320 Neo sera équipé de nouveaux moteurs qui feront chuter sa consommation en carburant de 15 %.

Cinq A400M en vol en formation


A320 à Sharklets

A320 Sharklets  F-WWBA © Philippe Lohat

De passage à Nantes-Atlantique le 6 mars dernier, voici le 1er Airbus A320 (F-WWBA) équipé de Sharklets (ailerons de requin) en bout d’aile destinés à améliorer sa consommation en carburant . Son premier vol a eu lieu à Toulouse le 30 novembre 2011.

Grâce aux Sharklets, l’A320 devrait améliorer ses performances mais surtout faire une économie de 3,5% de sa consommation en carburant par rapport aux avions actuels, soit une réduction annuelle d’émission de CO2 de 700 tonnes par avion.
Ce vol fait partie de la campagne d’essais qui durera jusqu’à la certification prévue second semestre 2012. Dès fin 2012, les Sharklets, mesurant 2,5 mètres de haut, viendront remplacer en bout d’aile les dispositifs actuels sur les appareils de la famille A320, et seront bien sûr intégrés au futur A320 Neo à partir de 2015. De plus, L’A320 Neo sera équipé de nouveaux moteurs qui feront chuter sa consommation en carburant de 15 %.
A320 Sharklets  F-WWBA au décollage de Nantes-Atlantique© Philippe Lohat

Cockpit d’A380 sur 360°

(A380-800 F-WWJB : photo Xavier Cotton)

Si vous voulez visiter le cockpit d’un A380 sous tous ses angles je vous recommande cette animation en flash (adobe flash player 9) :

http://www.gillesvidal.com/blogpano/cockpit1.htm


Beluga à Cayenne

(photo collection privée Xavier Claeys)

Le “super transporter” A300-600ST Beluga N°3 (F-GSTC) de chez Airbus sur le tarmac de l’aéroport de Cayenne-Rochambeau (27 février 2002).

Déclinaison de l’Airbus A300, le Beluga dont il existe cinq exemplaires est géré par Airbus Transport International.


Un Airbus percute un parapet à Toulouse

J.B. (lefigaro.fr) Avec AFP
Dix personnes ont été blessées. L’appareil, un A340-600, effectuait des essais moteurs.
Un Airbus A340-600 effectuant des essais moteur a percuté un parapet jeudi après-midi, peu après 17h00, sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Le choc a fait dix blessés dont trois graves, même si leur pronostic vital n’est pas engagé.
Sept des neuf personnes qui se trouvaient à bord de l’appareil sont des membres de la compagnie émiratie Etihad Airways, basée à Abou Dhabi, à laquelle devait être livré l’appareil dans les huit jours. Les deux autres appartiennent au personnel d’Airbus. Le dernier blessé se trouvait au sol.
L’équipage effectuait «des mesures» quand l’A340-600 MSN 856, destiné à la Compagnie émirati Etihad Airways, a percuté pour une raison indéterminée un mur anti-bruit et anti-souffle dans la zone de l’aéroport affectée à l’avionneur. L’accident a précisément eu lieu sur une aire destinée aux essais moteur «située sur le site de St-Martin-du-Touch», quartier de Toulouse voisin de l’aéroport, selon Airbus. Selon un porte-parole de l’avionneur, «l’appareil est très endommagé».
Selon un témoin, l’accident a entraîné au moins le retard d’un vol, celui de la navette Air France entre Toulouse et Paris-Orly qui devait décoller à 17H45. Ce témoin a pu voir au loin l’A340 600, nez pointé vers le haut après son choc avec le mur. Le commandant de vol d’Air France a indiqué aux passagers de son vol que le décollage était retardé, les sapeurs-pompiers étant mobilisés par l’accident, a précisé ce témoin.
L’A340 600 est un quadrimoteur long courrier, le plus long avion civil du monde, pouvant transporter entre 380 et 472 passagers, selon les versions. Il a été mis en service en 2001.
Cet accident est du à une erreur humaine selon le rapport du BEA (rapport au format PDF)

This site is protected by wp-copyrightpro.com