Tag : F-BGUV

Le choix du noir et blanc (épisode 5)

Deux MS317 au meeting de Saint-Quentin-Roupy 2014, le F-BCNL piloté par Jack Krine et le F-BGUV piloté par Jean-Luc Chenetti ©Xavier Cotton

Comme je l’avais indiqué dans “Le choix du noir et blanc” certaines photos aéronautiques m’inspirent pour les passer en noir et blanc, tout en leur donnant un aspect intemporel, cela permet de souligner des formes, des ombres et reflets. Cette fois-ci j’ai choisi de vous montrer des avions volant à deux sur le thème “D’hélices et nuages

Surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos critiques pour donner votre avis.

Au meeting de Saint-Quentin-Roupy 2014, le Klemm KL35 F-AZTK piloté par Thierry Klemm et le Stampe SV4 F-GKEB piloté par Patrick CANCELLI ©Xavier Cotton
Bücker 131 Jungmann (F-PBSE) piloté par Edmond Salis et Fokker Dr.I Dreidecker (F-AYDR) au meeting de Saint Quentin-Roupy 2014 ©Xavier Cotton
Lockheed P-38L Lightning N25Y piloté par Raimund Riedmann et Vought F4U-4 Corsair OE-EAS piloté par Eric Goujon à La Ferté Alais en 2013 ©Xavier Cotton

Si vous souhaitez voir les épisodes précédents en voici la liste :


Meeting de La Ferté-Alais 2018 : les bal des MS317

le bal des Morane-Saulnier MS317 F-BFZK F-BCNL F-BGUV

Je sais que cet article fera plaisir à un ami qui vit outre-Atlantique et qui a eu le plaisir de voler sur le F-BCNL, il y a presque 70 ans  à Tarbes alors que cet avion était encore un MS315. Sur cette photo de gauche à droite on peut voir les MS317:

  • F-BFZK Cn/271   construit en 1945, basé à Saint-Dizier, appartient à sophie Peigné épouse Viard : habituellement piloté par Jean-Marc Viard
  • F-BCNL Cn/7527 construit en 1945, basé à La Ferté-Alais, appartient depuis 1979 à l’AJBS : habituellement piloté par Jack Krine
  • F-BGUV Cn/297   construit en 1946, basé à La Ferté-Alais, appartient depuis 2001 à Scaglia Florina

Les deux MS317 F-BCNL et F-BGUV au meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton

La firme Morane-Saulnier reçut une commande de 343 exemplaires du MS315 de la part de l’armée de l’air, dont 33 devaient être assemblés après la seconde guerre mondiale. Avion aux très bonnes capacités acrobatiques, puisqu’il fut employé par des pilotes de voltige tel que Joseph Thoret, capitaine Fleurquin (1er commandant de la patrouille d’Etampes). le MS.315 constitua de nombreuses années durant, l’épine dorsale des écoles de l’armée de l’air et vola également au sein de l’aéronavale. Au début des années 60, Une quarantaine de MS315 en état de vol, dont ceux-ci furent transformés en MS317 par une remotorisation (moteur continental W-670K 220cv), changement d’hélice, remplacement des roues pleines par des roues à pneumatiques, remplacement de la béquille par une roulette de queue. Les MS317 servirent au remorquage de planeurs jusque dans les années 80. Sauf erreur de ma part,  il en reste encore 21 en état de vol  en France.

Le MS317 F-BFZK au meeting de La Ferté-Alais 2018 ©Xavier Cotton