Tag : Toulouse-Francazal

BA101 de Toulouse Francazal 1952

Caudron Goéland et MS 472 Vanneau sur la BA 101 de Toulouse-Francazal ©Jacques Hémet
Ces deux nouvelles photos envoyées par Jacques Hémet ont étés prises sur la BA101 de Toulouse Francazal probablement au début des années 50.
Sur la première, on peut voir au premier plan un bimoteur Caudron Goéland et deux MS 472 Vanneau, et dans le hangar un troisième MS 472 et un Nord 1001 ou 1002 à moteur Renault.
Ces trois types d’avions sont représentatifs du matériel volant affecté en standard à un Centre d’Entraînement des Réserves Ordinaires, en l’occurrence le CERO 308 (10/04/1952 au 01/01/1957).
Créé le 1er février 1952 à Toulouse-Francazal, ce centre devint CER le 21 juillet 1954 et ERALA 2/38 le 1er janvier 1957. Sa dissolution intervenant finalement  le 31 décembre 1963. Il fut commandé à l’origine par le capitaine de reserve Bousquet et disposa de 6 M.S 472 au 1er juillet 1952. Au 1er juillet 1954, il y eut 11″Vanneau” II, ce chiffre atteignant 12 au 1er juillet 1956. A partir d’avril 1957, il n’y eu plus de “Vanneau” au Centre.
Le n° 123 “22” fait parti des MS 472 “Vanneau” initialement affectés à la Base école 707 de Marrakech jusqu’en décembre 1950,  puis reversés à la Base école de Meknès en janvier 1951 où ils ont servis jusqu’en octobre-novembre 1951 avant d’être retirés du service. Sa présence sur la BA101 de Toulouse Francazal cadre avec la création du CERO 308 début 1952.
Essai moteur d’un Nord 1000 à moteur Argus appartenant au CIET sur la BA 101 de Toulouse-Francazal ©Jacques Hémet
Sur cette photo, au premier plan un Nord 1000 (ou ex Bf 108 D-1 à moteur Argus). Celui ci porte l’insigne du CIET (Centre d’Instruction des Équipages de Transport) qui fut basé sur la BA101 entre mars 46 et le 1er octobre 65, avant de devenir le CIET 340 toujours basé à Toulouse jusqu’en 2008 où il déménage pour Orléans. Au second plan le MS 472 “Vanneau” N°99.
Sources des informations :
Jacques Hémet
Jacques Neel
Henri Guyot
Le Fanatique de l’Aviation N°104 de juillet 1978 au n°108 de novembre 1978 : les Morane Saulnier “Vanneau” par Edouard Mihaly.

Fouga et gant de combinaison spatiale russe vendus au enchères

Avion de Chasse FOUGA-MAGISTER
CM 170 Fouga Magister n°6 (11-OA) – 11e Escadre de Chasse – Toulouse
Déclassé de matériel de guerre à aéronef de collection et de présentation
14 000/16 000 € ©Le Calvez et Associés
 Pour l’ouverture des Journées Marteau 2015, une vente inaugurale aura lieu jeudi 26 mars  à 18h30 à la Conciergerie. A cette occasion, l’étude Le Calvez et Associés, à Auvers-sur-Oise met en vente le Fouga Magister CM 170 Fouga Magister n°6 (11-OA) de la 11e Escadre de Chasse basée à Toulouse-Francazal ainsi qu’un Gant de combinaison spatiale russe Strizh (équipage de la navette spatiale Buran). 
Gant de combinaison spatiale russe Strizh
©Le Calvez et Associés
Le projet Buran, le plus ambitieux du programme spatial Soviétique a mobilisé plus d’un million de personnes dans plus de 1200 entreprises au travers plus de 80 ministères et départements. Le coût total des dépenses s’élève à plus de 16 milliard de roubles en 1992. Dans le cadre de ce programme, il a été décidé de développer une combinaison spécifique qui permet notamment de protéger le pilote en cas d’éjection à très haute altitude (Jusqu’à 30 km) et à très haute vitesse (Mach 3).
  

Meeting aérien Des Étoiles et des Ailes à Toulouse-Francazal 2014

Affiche dessinée par Bernard Cadène
1er meeting aérien Des Étoiles et des Ailes
Toulouse-Francazal
21 septembre 2014
Créée en 2010 avec comme perspective l’ouverture du musée Aeroscopia  sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac, l’Association des Étoiles et des Ailes est née de la volonté de diffuser une culture artistique et scientifique en lien avec l’aéronautique et le spatial.
Le festival Aérospatial Des Étoiles et des Ailes réunit pendant quatre jours en novembre depuis 2010, petits et grands, amateurs, néophytes et passionnés autour d’animations, de projections de films, de conférences et d’un salon du livre et de la bande-dessinée.
Le 21 septembre 2014, le 1er meeting aérien Des Étoiles et des Ailes se déroulera à l’aéroport de Toulouse-Francazal piste historique de l’aviation française.
Cette journée exceptionnelle vous proposera d’admirer au plus près 80 avions en statique et de rencontrer mécaniciens et pilotes. Vous pourrez aussi voir les démonstrations  de voltige sur Extra 330 de Catherine Maunoury, directrice du Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, double championne du monde de voltige aérienne et de Aude Lemordant, championne du monde de Voltige aérienne 2013 et championne de France 2014.
Vous pourrez également assister aux démonstrations en vol d’appareils d’hier et d’aujourd’hui avec en exclusivité dans un même meeting : La Patrouille de France et La Patrouille Breitling Jet Team
Le meeting sera commenté par Frédéric Beniada  journaliste “aéronautique et défense” à France Info et France Inter. Pilote d’avion, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, Concorde, Boeing 747 et Falcon 7X.
Programme :
09h00 ouverture de la plateforme au public
09h-19h00 : Exposition statique de près de 80 avions en statique
12h30-19h00 : Démonstrations en vol
Plateau en vol :
Parachutistes, Antonov 2, cricri, Dornier DO27, Cessna 195, Stampe SV4, CAP10, EXTRA 330 de EVAA, Morane G (qui a traversé la Méditerranée), Nieuport 17, Breguet 14, PT17 Stearman, Yak11, P51D Mustang, Skyraider, MD312, Planeur, PAF, Noratlas, Famille airbus A400M, ATR, Breitling Jet Team, T6 ZERO, ATR42/600, Hélicoptère, OV10 Bronco, Breguet Alizé, DC3, largage de charges à partir d’un avion cargo.

Informations pratiques :
Entrée : 10€, gratuit pour les moins de 12 ans
Billets en vente : http://www.desetoilesetdesailes.com/fr/meeting-aerien/billetterie
Parking sur le site de Francazal
Navettes TISSEO gratuites de puis le metro Basso Cambo et parking Carrefour Portet sur Garonne à partir de 11h00
Navettes gratuites depuis Thales Alenia Space à partir de 11H00
Informations :

Meeting de Toulouse-Francazal : http://www.desetoilesetdesailes.com/fr/meeting-aerien
Des Étoiles et des Ailes : http://www.desetoilesetdesailes.com/
Aeroscopia : http://www.aeroscopia-blagnac.fr/
Bernard Cadène : http://www.bernardcadene.com/
La Patrouille de France : http://www.patrouilledefrance.fr/
La Patrouille Breitling Jet Team : http://www.breitling-jet-team.com/fr/


L’Arc-en-ciel à Toulouse-Francazal en 1933

Le Couzinet 70 “Arc-en-ciel” à Toulouse-Francazal le 20 ou 21 mai 1933 ©Jacques Hémet

Merci à Jacques Hémet qui m’a fait parvenir cette photo historique de l’Arc-en-ciel de René Couzinet sur le terrain de Toulouse-Francazal. Ce trimoteur  de 30 mètres d’envergure à l’allure élancé fait partie des engins mythiques qui ont marqué l’histoire de l’aviation. Le 20 mai 1933, il se posait sur le terrain de Toulouse-Francazal, après la traversée de l’Atlantique sud.

Le 16 janvier 1933, piloté par Jean Mermoz et accompagné par René Couzinet lui-même, le Couzinet 70 (immatriculé F-AMBV) bat le record de la traversée l’Atlantique Sud entre Saint-Louis-du-Sénégal et Natal en 14h27 pour 3200 km soit une moyenne de 221 km/h. Le retour s’effectue du 15 mai au 21 mai où l’arrivée au Bourget est triomphale devant 15 000 personnes. L’avion fut ensuite exploité par Air France jusqu’en 1937.

Le 20 mai 1933 à 17h45 Jean Mermoz, l’équipage, et René Couzinet se posent à Toulouse-Francazal et sont accueillis en héros. Le lendemain, à son départ pour le Bourget, la foule est encore présente pour féliciter l’équipage. Malheureusement, il ne reste aujourd’hui que des photos et un fragment de dérive de l’Arc-en-ciel de René Couzinet.


This site is protected by wp-copyrightpro.com