Étiquette : spitfire

Un Spitfire au 1/3 chez vous

Modèle au 1/3 d'un Supermarine Spitfire MK IX C réalisé par Jean-Pierre Cousinet ©Jean-Pierre Cousinet

Modèle au 1/3 d’un Supermarine Spitfire MK IX C réalisé par Jean-Pierre Cousinet ©Jean-Pierre Cousinet

Vous avez toujours rêvé de décorer votre maison, le hall d’entrée de votre société ou tout autre espace avec un Spitfire à l’échelle 1/3, et bien celui réalisé par Jean-Pierre Cousinet est disponible.

Jean-Pierre Cousinet, passionné depuis toujours par l’aviation a réalisé, après plusieurs années et 8000 heures de travail, ce modèle d’un Supermarine Spitfire MK IX C. d’une envergure de 3,30m pour une longueur de 2,80m et un poids de 70 kg .

Le Spitfire a participé à de nombreuses  expositions :

  • GENEVA-PALEXPO en Suisse du 3 au 5 octobre 2008.
  • Foire Internationale de Bordeaux du 8 au 17 mai 2010  lors de la commémoration des cent ans de l’aéronautique en Aquitaine dans le cadre de CENTEN’AIR 2010.
  • Rencontres aéronautiques de Gimont du 29 septembre au 3 octobre 2010.
  • Salon du Bourget du 20 au 26 juin 2011
Jean-Pierre Cousinet est à la recherche de sociétés ou de particuliers qui seraient intéressés par l’acquisition de ce Supermarine SPITFIRE à l’echelle 1/3 .

Pour plus d’informations contactez Jean-Pierre Cousinet ou visitez son site : http://www.pursang-du-ciel.com/


Spitfire la Légende d’Alain Pelletier

LE SPITFIRE, UN AVION DONT LA NOTORIÉTÉ N’A FAIT QUE CROÎTRE AU FIL DES ANNÉES, AU POINT D’ÊTRE AUJOURD’HUI DEVENU L’AVION INCONTOURNABLE DE L’HISTOIRE DE L’AVIATION.

il s’est illustré dans plusieurs batailles marquantes de la Seconde Guerre mondiale, comme la bataille d’Angleterre, le siège de l’île de Malte ou encore la défense contre les V-1et a équipé les aviations renaissantes de différents pays, dont la France. Aujourd’hui, le Spitfire est l’objet d’une passion dont la flamme n’est pas prête de s’éteindre. Grâce à l’action de nombreux collectionneurs, le Spitfire participe à de nombreux meetings aériens où il fait immanquablement jaillir un moment d’émotion intense parmi le public venu le voir. Le lecteur découvrir a dans cet ouvrage plus de 250 photographies, des graphiques, des ca tes ainsi qu’un tableau synoptique complet des unités de la RAF ayant volé sur Spitfire , l’inventaire complet des pays ayant utilisé le Spitfire et un chapitre dédié à leur utilisation par l’armée de l’Air et l’Aéronavale française.

Ce livre exhaustif des modèles de Spitfire ambitionne de faire connaître l’histoire de cet avion et de ses exploits, dont certains sont devenus légendaires.

L’AUTEUR
Alain pelletier est passionné par l’histoire de l’aviation depuis plusieurs dizaines d’années. il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages relatifs à l’aéronautique, parus en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Avec La légende Spitfire, il signe son sixième titre aux éditions E.T.A.I. après Boeing, géant de l’aéronautique de 1916 à nos jours, Histoire mondiale des avions de ligne depuis 1908, Haute voltige, histoire de l’acrobatie aérienne, Courses aériennes, l’âge d’or de l’aviation et Les filles d’Icare, histoire mondiale des aviatrices.

Titre :Spitfire la légende
Auteur : Alain Pelletier
Nombre de pages : 192
Photos : 255 couleurs
Format : 240 x 290 mm
ISBN : 979 10 283 0241 2
Prix public : 49,00€ TTC


“SPITFIRE IS BACK” au 49e salon du Bourget

(photo collection privée Jean-Pierre Cousinet)
Le Supermarine Spitfire MK IX C ( scale 1/3 ) de l’association ”SPITFIRE IS BACK” sera en exposition au 49e Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris-Le Bourget du 20 au 26 juin 2011 dans le hall 39/45.

Mark Hanna

Mark Hanna en 1988 ©Xavier Cotton

J’ai fait la connaissance de Mark Hanna (6 août 1959-26 septembre 1999) lors du meeting de Rouen en 1982, et j’ai été frappé par la gentillesse de ce grand pilote malheureusement trop tôt disparu. Malgré sa virtuosité au pilotage sur des machines inabordables par de simples pilotes privés, on pouvait discuter avec lui comme deux membres du même aéroclub peuvent le faire. Sur la photo ci dessus il est à bord d’un Spitfire au meeting de Vitry en Artois en 1988, près à mettre en route avant une démonstration en vol.
Né dans une famille de pilotes, Mark devint pilote de Chasse sur Hunter et F4 Phantom dans la RAF qu’il quitta en 1988, à partir de cette année il s’occupa à plein temps de The Old Flying Machine Company qu’il avait crée avec son père Ray Hanna en 1981.
Le 25 septembre 1999, Mark Hanna eu un grave accident à bord d’un Hispano Buchon (version du Messerschmitt BF109 construite en Espagne) à Sabadell près de Barcelone, il décéda le dimanche 26 septembre 1999 à 20h30.

Spitfire MK IX EN199

(photo collection privée xavier cotton)
Voici le Spitfire Mk IX EN199 exposé au Malta Aviation Museum. Il fit son premier vol le 28 novembre 1942 à Eastleigh. L’avion vola sur le front nord africain dès le 29 juin 1943 piloté par le Wing Commander R.Berry DFC (d’ou les initiales peintes sur le fuselage).
En 1992 Mr Ray Polidano, le directeur du musée, commença la restauration du Spitfire (l’avion est nommé Mary Rose en l’honneur de sa femme) dans son garage puis le déplaça dans une cabane qui fait maintenant partie du Malta Aviation Museum . Pour plus d’informations sur la restauration de ce Spitfire allez voir ces photos.


Spitfire Mk19 F-AZJS

(photo collection privée Aline Zetlaoui)

Ce superbe Spitfire Mk19 F-AZJS matricule PS890, présenté au meeting de Sarre-Union le 20 juin 2008 par Christophe Jacquard est basé à Dijon et vient de participer au meeting de Dijon du Dimanche 29 juin. Avec son moteur de 2500Cv à hélices contra-rotatives, le Mk19 fut l’ultime version photographique du Spitfire. Pour plus d’informations sur le Spitfire Mk19 et en particulier le F-AZJS je vous recommande d’aller voir le site du RSA (réseau du sport de l’air) à la page suivante.

Spitfire MH434

Spitfire Mk IXB MH434 au salon du Bourget 2003
(photo collection privée Xavier Cotton)

Peut-être le plus célèbre de toutes les Spitfires volant toujours aujourd’hui, MH434 a été construit en 1943 par Vickers, à Castle Bromwich. Ce Spitfire Mk IXB est complètement d’origine et n’a jamais été entièrement reconstruit.

Au début d’août 1943, MH434 a été évalué en vol par Alex Henshaw – un pilote de record de l’avant-guerre (à lire le livre de d’Alex HenshawSigh for a Merlin“)

Les mois suivants MH434 marquait des points avec le 222 Sqn. Le pilote sud-africain Flt Henry Lardner-Burke, DFC (1916-1970), le pilota au combat et on lui reconnu sept victoires et demi, et trois endommagés, il se retira comme wing commander. Le 27 août dans le secteur de Saint-Omer en France, Lardner-Burke a abattu un Focke-Wulf FW-190 et a endommagé un second lors d’une mission d’escorte de bombardiers B17 de l’USAAF. Le 5 septembre 1943 Lardner-Burke et MH434 a abattu un autre FW-190 dans le secteur Nieuport et le 8 septembre 1943 a revendiqué pour moitié l’atterrissage forcé d’un Messerschmitt Bf-109G dans le Nord de la France.

En 1944 MH434 fut transféré au 350 Sqn. Hornchurch, avant son retour au 222 Sqn. Après 79 sorties opérationnelles, MH434 fut mis à la retraite en mars 1945.

MH434 fut réarmé de nouveau quand il fut acheté par l’armée de l’air royale des Pays-Bas en 1947. Le Spitfire a servi avec 322 Sqn. Comme H-105 – servant principalement à des missions de mitraillage au sol et de bombardement éclairant – avant l’atterrissage en catastrophe dans Semarang, Ile de Java. Après quelques temps de stockage, MH434 fut réparé et vola de nouveau en Hollande le 10 mars 1953.

l’armée de l’air belge est devenue le propriétaire suivant de ce Spitfire et comme SM-41 il a servi à l’école de Pilote à Koksijde et avec le 13eme Wing à Brustem.

Le 26 mars 1956 MH434 revint en Grande-Bretagne, après avoir été racheté par le pilote de compagnie aérienne Tim Davies. Immatriculé G-ASJV, Le Spitfire fut basé à Stansted puis Elstree pour une révision complète. L’avion y volait juste pour le plaisir et participa pour la première fois à un film, Opération Arbalète “Operation Crossbow“.

En novembre 1967, MH434 a rejoint la compagnie de film “airforce of Spitfire Productions Ltd”. Fondé par Capitaine de Groupe Hamish Mahaddie pour le film “Battle of Britain“. À la fin du film en 1968 MH434 a été vendu de nouveau. Le nouveau propriétaire, Adrian Swire, président de Cathay Pacific Airways, fit peindre le Spitfire selon le schéma de camouflage de 1944, avec ses initiales AC-S comme codes d’escadron. Il apparu dans plusieurs film de cinéma et de télévision pendant cette période, y compris “Un Pont Trop Loin“.

En avril 1983 MH434 fut vendu aux enchères à l’actuel propriétaire, Ray Hanna, et devint par la même occasion un des avions pilier de la Old Flying Machine Company . La première restauration majeure a eu lieu l’hiver de 1994-95. MH434 est devenu une machine indispensable dans les meetings et quand il ne joue pas un rôle dans un film (liste des films) il est peint aux couleurs authentiques du 222 Sqn sous les codes ZD-B.

Vous pouvez voir le MH434 en vol aux mains de Mark Hanna, ICI.

Posted by Picasa

Le Spitfire était en rouge

(Photo collection privée Xavier Cotton)
Ce Spitfire FR Mark XIVe (numéro de série NH904) si justement immatriculé G-FIRE est ici en escale à Calais en 1987.
Voici une partie de son histoire: il a servi la Royal Belgian Air Force sous le code SG108 du 9 avril 1951 à 1957.
Après avoir appartenu à différents propriétaires belges et britanniques (http://www.warbirdregistry.org/spitregistry/spitfire-nh904.html), il a été reimmatriculé G-FIRE et faisait parti à l’époque de la photo du Classic Air Displays de Spencer Flack (de 1979 à 1988). Puis B.J. Stephen Grey l’ a acheté en 1988. Il a ensuite été immatriculé N8118J, puis N1148P.
Depuis 1997 il est au Palm Springs Air Museum où en 2002 il était toujours en état de vol..

Réplique de SPITFIRE

(photo collection privée Xavier Cotton)

La première réplique de Spitfire à l’échelle 1 par Messieurs Dubois et Henry à Reims en 1994 selon les plans du MJ100 de Marcel Jurca.
cet avion est codé ZX-1 EN459 et immatriculé F WGML
photo prise à Reims Prunay le 24 juin 2007


This site is protected by wp-copyrightpro.com