Tag : René Couzinet

L’Arc-en-ciel à Toulouse-Francazal en 1933

Le Couzinet 70 “Arc-en-ciel” à Toulouse-Francazal le 20 ou 21 mai 1933 ©Jacques Hémet

Merci à Jacques Hémet qui m’a fait parvenir cette photo historique de l’Arc-en-ciel de René Couzinet sur le terrain de Toulouse-Francazal. Ce trimoteur  de 30 mètres d’envergure à l’allure élancé fait partie des engins mythiques qui ont marqué l’histoire de l’aviation. Le 20 mai 1933, il se posait sur le terrain de Toulouse-Francazal, après la traversée de l’Atlantique sud.

Le 16 janvier 1933, piloté par Jean Mermoz et accompagné par René Couzinet lui-même, le Couzinet 70 (immatriculé F-AMBV) bat le record de la traversée l’Atlantique Sud entre Saint-Louis-du-Sénégal et Natal en 14h27 pour 3200 km soit une moyenne de 221 km/h. Le retour s’effectue du 15 mai au 21 mai où l’arrivée au Bourget est triomphale devant 15 000 personnes. L’avion fut ensuite exploité par Air France jusqu’en 1937.

Le 20 mai 1933 à 17h45 Jean Mermoz, l’équipage, et René Couzinet se posent à Toulouse-Francazal et sont accueillis en héros. Le lendemain, à son départ pour le Bourget, la foule est encore présente pour féliciter l’équipage. Malheureusement, il ne reste aujourd’hui que des photos et un fragment de dérive de l’Arc-en-ciel de René Couzinet.


Exposition de photographies de la Donation Couzinet à La Roche-sur-Yon 21 mai-31 août

René Couzinet et Jean Mermoz devant l’Arc-en-Ciel AMRY Donation René Couzinet
 L’aventure de l’« Arc-en-Ciel »
1928 – 1933

Exposition de photographies de la donation Couzinet
21 mai – 31 août
La Roche-sur-Yon
Rue du vieux marché et place de la vieille horloge

René Couzinet est né le 20 juillet 1904 à Saint-Martin-des-Noyers.
En 1921, il entre à l’École des arts et métiers d’Angers dont il sort diplômé en 1924. Puis il fait Sup’Aéro et débute son service militaire au Bourget. C‘est à ce moment qu’il trace les plans de son premier avion qu’il baptise « Arc-en-Ciel ».
Le 7 mai 1928, l’« Arc-en-Ciel » décolle pour la première fois de l’aérodrome d’Orly lors d’un nouveau vol d’essai. L’appareil s’écrase sous les yeux de René Couzinet.
Le deuxième « Arc-en-Ciel » est détruit par un incendie en février 1930.
Le troisième « Arc-en-Ciel » est assemblé au début de 1932 et des vols d’essai ont lieu pendant l’année.
Enfin, le 7 janvier 1933, l’« Arc-en-Ciel » décolle du Bourget. Le 16 janvier l’appareil effectue la traversée de l’Atlantique Sud de Saint-Louis du Sénégal à Natal (Brésil) avec six personnes à bord (dont Mermoz, le pilote, et Couzinet, le constructeur).
Le 17 janvier, l’appareil se pose à Rio de Janeiro, puis le 22 à Buenos Aires. Une foule immense acclame l’équipage.
Le 21 mai, l’appareil est de retour au Bourget. L’exploit est salué par le public et la presse internationale.
Du 21 mai au 31 août – Exposition rue du vieux marché et place de la vieille horloge.
La Maison Renaissance est ouverte du lundi au samedi de 15 h à 18 h, en juillet et en août, sur rendez-vous pour les autres périodes.
Ouverture exceptionnelle de la maison Renaissance les 24 et 25 mai de 10 h à 18 h.
La Ville de La Roche-sur-Yon est dépositaire depuis 1985 de la donation Couzinet, constituée des archives de l’entreprise Avions René Couzinet et d’objets et de photographies présentés à la maison Renaissance (salle René Couzinet, au 1er étage).
Contact : 
service Histoire, archives, patrimoine – 02 51 47 48 27

L’Odyssée du Biarritz : Paris-Nouméa (1932)

(Archives municipales de La Roche-sur-Yon, Fonds Couzinet.
L’équipage du Biarritz : Emile Munch, Max Dévé et Charles de Verneilh )

Le 6 mars 1932, le Biarritz, imaginé par l’avionneur vendéen René Couzinet décolle du Bourget. Il rallie la Nouvelle-Calédonie en 30 jours. L’association Patrimoine Yonnais et la ville de La Roche-sur-Yon s’associent pour célébrer cette étape importante de l’histoire de l’aviation.
17h : présentation de l’exposition permanente « René Couzinet créateur d’avion (1904-1956) » par Jean-Yves Clément (directeur du service Histoire, Archives et Patrimoine de La Roche-sur-Yon)
Entrée libre
Maison Renaissance, 10 rue du Vieux-Marché, La Roche-sur-Yon
18h30 : Bistrot de l’Histoire, discussion autour du raid Paris-Nouméa. En présence de monsieur Bertrand Dévé (fils de Max Dévé, navigateur du Biarritz)
Entrée libre
Hôtel-restaurant le Marie-Stuart, 86 bd Louis Blanc, La Roche-sur-Yon
Renseignements auprès de Patrimoine Yonnais
Maison Renaissance – 10 place de la Vieille-Horloge
85000 La Roche-sur-Yon
Tél. 02 51 46 14 47 – 06 88 33 56 22
Blog. www.patrimoine-yonnais.over-blog.fr

This site is protected by wp-copyrightpro.com