Tag : Guadeloupe

Nouvelle tour de contrôle de Pointe à Pitre

Nouveau bloc technique de Pointe-à-Pitre (TFFR) ©Jean-Charles Tempier

Dans la nuit du 19 au 20 novembre 2012 a été mis en service le Nouveau Bloc Technique de l’Organisme de Contrôle de Pointe-à-Pitre Le Raizet (SNA Antilles-Guyane). Toute une série d’opérations planifiées a permis la transition des anciennes installations vers les nouvelles.
Presque trois fois plus haute que l’ancienne la  nouvelle vigie est équipée de sept positions de travail d’où les contrôleurs d’aérodrome,  ont une visibilité complète sur tout l’aéroport.
En 2011, cet organisme a enregistré 46 000 mouvements IFR et 43 000 mouvements VFR.
Ce nouveau bâtiment regroupe également le bureau régional d’information et d’assistance aux vols chargé de fournir l’information aéronautique et d’assurer les inspections de la piste et des taxiways, le bloc technique chargé de la maintenance des équipements techniques des services du contrôle aérien et des aides de la navigation aérienne sur l’aéroport et dans la région, ainsi que la centrale électrique assurant le secours énergétique de l’ensemble des installations de la navigation aérienne.

DC3 8P-AAC retrouvé en Guadeloupe

DC3 8P-AAC sur les flancs de la soufrière. Collection privée Jean Charles TEMPIER
 Le 9 septembre 1971, le DOUGLAS R4D-6 (DC3) immatriculé 8P-AAC de la CARIB WEST AIRWAYS effectuait un vol entre Trinidad et l’aéroport de Canefield en Dominique. Alors que le vol se déroutait vers l’aéroport du Raizet en Guadeloupe pour cause d’arrivée tardive et d’absence de balisage de nuit en Dominique, l’avion n’atteindra jamais Pointe à Pitre car il percuta les flancs de la Soufrière. Le 13 septembre 1971 l’épave fut retrouvée et atteinte une première fois, on y retrouva malheureusement les corps des deux pilotes écrasés par leur chargement composé de 800kg de pièces en cuivre pour bateau, une tonne de pain de mie et de poulet vivants (qu’on a jamais retrouvé !!)

Jean Charles TEMPIER nous raconte comment il a redécouvert 37 ans après, le 26 avril 2008 l’épave du DC3 toujours présente sur les flancs de la Soufrière en Guadeloupe:
“Le 26 avril, nous avons atteint l’épave après une aventure (à coté Indiana Jones c’est un Mickey !)
Au milieu de la végétation est apparu comme un aileron de requin l’empennage vertical. Tout autour un grand silence dans cette vallée sans trace humaine, c’était magnifique. J’ai mis a jour mon petit site avec les photos.
Maintenant quand je vois l’image d’un DC3 entier, je me dis tel pièce, je l’ai vue par terre (par exemple la trappe d’évacuation au dessus des pilotes ou le fait que la trappe de soute peut s’ouvrir que d’un coté avec une deuxième porte dans la partie gauche de la porte de soute).”



Incendie dans l’ancienne tour de contrôle du Raizet

Ancien bloc technique de Pointe à Pitre ©Jean-Charles TEMPIER

Bien que l’incident se soit déroulé le 14 juin 2008, je voulais vous montrer cette photo des deux tours de contrôle de l’aéroport du Raizet en Guadeloupe qui m’a été envoyée par Jean Charles TEMPIER.
c’est dans un local technique de l’ancienne tour, vers 08h00 qu’un ordinateur a pris feu (la nouvelle étant toujours en construction)
Les pompiers sont vite intervenus pour circonscrire l’incendie, pas de blessé , mais des dégâts matériels au niveau de la salle technique et des ordinateurs.
Le trafic aérien a lui été très perturbé, interrompu jusqu’à 10h00, après les décollages et atterrissages ont été possibles en VFR. Puis il a fallu attendre la mise en place du vigie provisoire à 16h00 pour permettre le trafic normal des gros porteurs. Le trafic a repris son cour normal dimanche dans la matinée.

This site is protected by wp-copyrightpro.com