Tag : Antonov

Suivre la flotte de Volga Dnepr sur Flightradar24

AN124-100 de Volga Dnpr à Nantes ©Philippe Lohat

Volga Dnepr Airlines est spécialisé dans le transport de “colis” de très gros volume comme on peut le voir sur cette photo, et pour cela sa flotte de d’Antonov 124 et Ilyushin 76 sillonne la planète.
Si vous souhaitez savoir ou se trouvent les 10 Antonov 124 et les 9 Ilyushin 76 de Volga Dnepr Airlines, il suffit aller sur cette page (http://www.flightradar24.com/data/airplanes/volga-dnepr-airlines-vda) de Flightradar 24. Vous pouvez ensuite cliquer sur l’immatriculation voulue pour obtenir la liste des derniers déplacement intercontinentaux d’un avion donné. Prenons par exemple l’Antonov 124-100 immatriculé RA-82045 et pris en photo sur la plateforme de Nantes-Atlantique ce mardi 12 mars, on peut voir qu’il a volé presque tous les jours de la fin février et que le 11 mars, il a décollé à 22h06 UTC à de Kinston (KISO) en Caroline du Nord aux USA sous le numéro de vol VDA2684. Ensuite en cliquant sur “watch flight playbak” vous pouvez revisualiser la trajectoire de son vol jusqu’à son arrivée à Nantes-Atlantique.

Je ne connais pas le contenu de ce colis mais on peut imaginer par exemple que c’est une machine outil pour une usine AIRBUS.


Antonov An-2TD de GenAIRation Antonov

(photo collection privé Xavier Cotton)

Bravo à tous ceux qui ont trouvé la solution du dernier quiz, Le moteur entrainant cette hélice quadripale était bien celle d’un Antonov An2.
C’est L’An-2TD HA-ABD (cn1g235-21 immatriculation hongroise) de l’association GenAIRation Antonov basé à San Sebastian en Espagne qui était venu en démonstration au 48eme Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace.
Voici ce qu’on pouvait lire sur la fiche situé devant lui :
Il a été étudié en 1947 sur les directives du ministère de l’agriculture Soviétique qui voulait un avion simple et robuste pouvant décoller et atterrir sur des pistes sommaires de moins de 300 mètres et facile d’entretien pour contribuer au développement de la Siberie.
Il devait également être capable de démarrer son moteur après un mois d’immobilisation à une température de -20°C.
L’avion a été construit autour de la copie du moteur en étoile Cyclone Wright R-1821 qui équipait le Dakota DC3 et dont les plans avaient été fournis aux Soviétiques en remerciement des efforts de guerre.
L’Antonov 2 est capable d’emporter une charge utile de 1500 Kg (ou 12 passagers avec 45Kg de bagages) en plus de son plein de carburant, même si pour des raisons administratives, sa masse maximale autorisée est limitée à 5,5t. Son autonomie moyenne est de 1200 Km : son moteur en étoile de neuf cylindres et de 30 litres de cylindrée consomme 1 litre au Km entrainant une hélice quadripale de presque 4 m de diamètre. Sa vitesse de croisière moyenne est de 180 Km/h.
De nombreuses versions ont étés déclinées : transport de fret, de passagers, ou même de VIP, de parachutistes, d’épandage agricole, ou lutte contre les feux de forêt, ou de photographie aérienne. c’est le deuxième avion le plus produit au monde avec plus de 18 000 exemplaires.

Il semblerait que la Chine le produise toujours sous l’appellation Y-5.
Pour plus d’informations : http://www.genantonov.org .


A quel avion appartient ce moteur ?

(photo collection Xavier Cotton)

Qui sera la premier à me dire à quel avion appartient ce moteur ? Pas mal d’indices, moteur en étoile, hélice quadripale et l’avion était au salon du Bourget.