(photo collection privée Jacques Hémet)

Heureusement ces deux DC3, qu’on pouvait voir en attente sur le terrain de Toulouse Blagnac en 1987 n’ont pas fini à la ferraille comme on pourrait le penser, mais dans des musées qui ont su les restaurer afin que la mémoire de leur existence se transmette aux jeunes générations. au profit des jeunes.

  • Le F-BAIF au 1er plan (C47-B sn 33119 n° 44 – 76787. DC 3C-S1C3G)

Voici son histoire selon France DC3 :
Livré à l’USAAF le 24 04 45, puis le 20 08 45 à l’Armée de l’Air française sous le numéro 476787 avec 157 heures de fonctionnement. Il a été immatriculé F-BAIF par le SGACC en août 1945 et affecté le 02 04 46 à Air France. Il volera d’abord au secteur Orient puis AOF à compter du 28 01 48. Il est transféré au secteur AEF en mai 1951. Il sera ensuite affecté au CEP, centre d’exploitation postal du 01 08 59 au 06 10 69.
Il est vendu à FRET AIR à 25731 heures de fonctionnement. Il est ensuite racheté par Uni Air en avril 1973 et retiré en mai 1981 à Blagnac. En 1987, il sera acheté par le Victory Memorial Museum près de la ville d’Arlon (Aarlen) en Belgique où il sera exposé à la porte du musée. A la fermeture de ce musée, il est repris par le Royal Dutch Air Force Salvage Team. Il sera installé en février 2002 au Museum Bevrijdende Vleugels au nord d’Eindhoven (Pays Bas). Il est actuellement exposé en extérieur, repeint aux couleurs d’un avion américain du débarquement, vert olive et bandes blanches et noires.

  • Le F-BCYX à l’arrière plan (C47A sn 101444 n°42-24282)

Il est délivré à l’USAAF le 27 août 1943 , il entre au service d’ Air France (F-BCYX) le 04 mars 1948 avec 4037h de vol, puis pour Fretair le 06 octobre 1969 ensuite Uni-Air en mai 75 , le 06 12 77 , il change d’immatriculation (EI-BDT) . Enfin il redevient le F-BCYX Pour Trans Europe Air (Orly ) en juillet 1978. Il est stocké à Toulouse-Blagnac jusqu’en décembre 1987 .