Moyeu d’hélice avec ses contrepoids Hamilton sur un North American T6 “Texan” ©Xavier Cotton

Lors du passage à Reims-Prunay du T6 à Reims dont j’ai montré la Pin-Up dernièrement, j’ai pu faire quelques photos en gros plan dont celle-ci du moyeu d’hélice. J’ai été intrigué par les deux masselottes de chaque coté du moyeu et j’ai souhaité me renseigner sur leurs utilité et leur système de fonctionnement.

Après être passé par Aéroforum où je sais sais trouver des personnes compétente tant en histoire de l’aviation qu’en aérotechnique , j’ai obtenue cette réponse : “Le changement de calage de pale est assuré par le déplacement du piston (cylindre en avant du moyeu) qui , sous pression hydraulique, tend à ramener les pales au petit pas alors que les masselottes tendent au contraire à les amener au grand pas. Un régulateur centrifuge en prise sur le moteur va doser la pression hydraulique envoyée au  piston  dont les “ergots” coulissent dans les rampes des masselottes et modifient ainsi le calage des pales, équilibrant la force générée par les masselottes. Le pilote agit sur le réglage du régulateur centrifuge pour obtenir le changement de régime.”

L’explication semble claire, mais j’ai voulu continuer mes recherches, alors sur le site consacré au Broussard immatriculé HB-RSL (http://www.broussard.ch), j’ai trouvé cette notice (PDF23,5 Mo) de l’Armée de l’Air : Notice Technique de l’Hélice à Contrepoids Hamilton Type 2 D 30 – 237 et du Régulateur Hamilton 1A2 -G5-Aet Régulateur Hamilton . Voici extrait de cette notice les principes de fonctionnement selon que l’hélice est utilisé avec deux pas différents ou comme hélice à vitesse constante :

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT.

L’hélice a contrepoids peut être utilisée de manière à fonctionner soit comme une hélice à deux positions, soit comme une hélice à vitesse constante. Dans le cas d’une hélice à deux positions, l’utilisateur règle les pales au petit pas ou au grand pas a l’aide d’une soupape à deux voies qui permet à l’huile moteur de pénétrer dans l’hélice ou de s’en écouler. Si l’on utilise un régulateur entraîné par le moteur, l’hélice fonctionne en tant qu’hélice à vitesse constante, et le régime moteur est maintenu constant à n’importe quelle valeur de réglage comprise dans les limites de fonctionnement de l’hélice. Le régulateur envoie le débit d’huile voulu à l’hélice et règle le retour de celle huile, assurant ainsi la modification du pas des pales en fonction des différentes conditions de vol et des divers réglages moteur.

Moyeu d’hélice avec ses contrepoids Hamilton sur un North American T6 “Texan” ©Xavier Cotton