Rafale Solo Display  (4-GI) en vol dos train sorti @Xavier Cotton

Comme je vous le disais dans l’article “prendre des photos en meeting aérien“, pour être bien placé contre les barrières et ne pas rater le début du spectacle, il faut anticiper le bouchon avant les caisses. Mais ce n’est pas toujours possible de manière raisonnable quand on habite à deux heures de route de La Ferté-Alais. Heureusement, des amis venus en camping-car nous attendaient. Très matinaux, ils sont arrivés à 7h30 pour l’ouverture du terrain et se sont donc garés dans le parking réservé aux camping-car, au 1er rang juste derrière la barrière qui sépare des spectateurs. Après un bon repas, nous sommes montés François et moi-même sur le toit de son Camping-Car pour le reste de l’après-midi de ce dimanche ensoleillé du week-end de la Pentecôte. Nous avions un point de vue exceptionnel sur la présentation en vol des avions et nous sommes descendus de notre perchoir qu’à la fin officielle du meeting.

Je vais résumer en photos cette après-midi de meeting aérien qui s’est déroulé sous un “temps de curé” comme disent les pilote, cela que  le ciel est magnifiquement bleu avec quelques cumulus blancs clairsemés.

Les numéros de nos billets  pris la veille au soir sur Internet atteignaient quasiment les 16 000, on peut en conclure qu’il devaient y avoir 20 à 25 00 spectateurs pour cette deuxième journée du meeting “le Temps des hélices”. Un très grand merci à l’AJBS pour la qualité de son organisation et la richesse du plateau aéronautique toujours renouvelé.

SPAD XIII F-AZFP  aux couleurs du brigadier Trémeau, SPA 83 “Les dragons”de Memorial Flight ©Xavier Cotton

100 ans de chasse française :

J’ai commencé à prendre des photos avec le tableau “100 ans de chasse française” , quelle évolution des avions entre ce Spad XIII et le Rafale! Après avoir effectué son premier vol le 4 avril 1917. Le SPAD XIII équipa  81 escadrilles françaises ainsi que de nombreuses formations étrangères. Parmi les escadrilles célèbres qui en furent dotées, la SPA 3 du Groupe des Cigognes où servaient Guynemer et Fonck, et les SPA 8, 12, 13 et 124.

Construit en février 1918 par la société Kellner de Levallois, le n°4377  présenté ici est l’unique SPAD XIII original, en état de vol dans le monde,  survivant des quelques 8440 exemplaires construits. Récupéré à l’état d’épave par Jean Salis dans les années 70, sa restauration débuta en 1988 et il fut cédé à l’association Memorial flight en 1990 qui le restaura en à peine quatre années. Comme on peut lire sur le site de l’association : “Le fuselage et le moteur sont d’origine mais un important travail de reconstruction à l’identique a été nécessaire pour la voilure. Tout a été refait, contrôlé et remonté avec le souci de respecter scrupuleusement les normes d’époque, y compris l’entoilage lin et le schéma officiel de camouflage de l’aéronautique militaire de 1918. Seules les parties métalliques, les cocardes inférieures et le drapeau sont peints, le reste étant recouvert d’enduit pigmenté conforme à l’original. Il est équipé d’une reproduction d’hélice Eclair réalisée grâce à une hélice originale appartenant au Musée de l’Air et de l’Espace. Il a repris l’air pour la première fois depuis 73 ans le 3 mai 1991. 10 ans après sa renaissance, le Spad XIII est revenu dans l’atelier Memorial flight  pour une grande visite (révision moteur, structure, nouveau radiateur, réentoilage) et une remise à un standard de restauration plus élevé. Il est maintenant aux couleurs du brigadier Trémeau, SPA 83 “Les dragons”

Le Rafale présenté ici est le Rafale Solo Display piloté par le Capitaine Sebastien Nativell “Babouc” et coaché par le présentateur des deux années précédentes le Capitaine Jean-Guillaume Martinez “Marty”. La livrée rouge et noire du Rafale Solo Display  2018 a été crée par  et réalisé par Regis Rocca les “Choumacs” (chaudronniers) de l’Escadron de Soutien Technique Aéronautique (ESTA) 15.004 “Haute Marne” de la BA113 de Saint-Dizier

Rafale Solo Display (4-GI) en passage sur la tranche © Xavier Cotton