Caravelle F-BTJI

Caravelle F-BJTI à Las Palmas ©Xavier Claeys

 

Un des dernier vol de la “classe volante” en fin de promotion OCCA (Officier Contrôleur de la Circulation Aérienne) de l’ENAC sur Caravelle SE210 (F-BJTI cn105 immatriculée depuis le 21 mai 1962). Depuis 1973, la “Titi”, Caravelle III (F-BJTI “Navarre” qui a conservé les couleurs d’Air France) servait à l’étalonnage des systèmes de radionavigation, mais surtout équipée en classe volante pour les promotions de l’ENAC (techniciens, contrôleurs, ingénieurs).
Ici sur le tarmac de las Palmas aux iles Canaries en 1984 avec une partie de la promotion 83B OCCA. Pour des raison de budget, elle fut retirée du service en 1986 et fut vendu au Zaïre en 1988.
La F-BTJI fut ré-immatriculée (9Q-CZZ) en devenant propriété de l’armée congolaise. Selon ce rapport, elle fut détruite le 14 avril 2000 au parking, suite à un incendie sur l’aéroport de Kinshasa en République démocratique du Congo (ex Zaïre) qui se transmit a un avion chargé de munitions qui explosa. Le bilan fut très lourd 109 morts 5 avions endommagés ou détruits.