Tag : Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

North American OV-10B “Bronco”

(photo collection privée Xavier Cotton)

Cet OV-10B (F-AZKM 99+24 cn 338-9) est le seul Bronco de collection en état de vol en Europe ; il constitue l’élément dynamique du Musée Européen de l’Aviation de Chasse de Montélimar située sur le terrain d’Ancône
Voici ce qu’on peut lire sur la fiche de l’OV-10B ( pdf) sur le site du 48 ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace :
Conçu pour répondre aux spécifications émises par l’US Air Force, l’US Marines Corps et l’US Navy dans le cadre du programme COIN (Lutte anti guerrilla). Etudié dès 1962, le Bronco entre très vite en service au Vietnam, mais ses faibles capacités d’emport et son blindage trop léger l’orientent vers un autre type de mission : le controle aérien avancé (FAC). Il remplace le Cessna O-2A.

Présenté au Salon 1975, il avait étonné le public par ses évolutions serrées, par ses décollages et atterrissages courts et par le son mélodieux de ses turbines.
L’OV-10B présenté ici est la version de remorquage de cibles commandée par l’Allemagne. Il fait même partie des 12 OV-10B(Z) équipés quelques temps d’un réacteur d’appoint GE J-85 de 1 330 kg de poussée fixé sur le dessus du fuselage. Ce réacteur devait augmenter la vitesse de plus de 180 km/h, réduire de moitié la distance au décollage et tripler le taux de montée, mais les difficultés de pilotage liées à l’utilisation de ce réacteur ont aboutit rapidement à son démontage. Dépourvu de
pylones d’armement, l’OV-10B dont la partie arrière de fuselage était vitrée, servait de remorqueur de cibles au profit des pilotes de chasse de la Luftwaffe. Six OV-10B et 12 OV-10B(Z) ont été commandés par l’Allemagne, mais 18 OV-10B ont finalement été livrés. Ses qualités de vol et sa maniabilité en faisaient un redoutable plastron dont le rôle est maintenant tenu par des Pilatus PC7.


Ambiance au 48 ème Salon du Bourget

(Photo collection privée Xavier Cotton)

Vendredi 18 juin 2009, 1ère journée publique au 48ème Salon International Aéronautique et de l’Espace au Bourget, la météo était favorable et comme on peut le voir autour de ce Rafale, le public est venu nombreux. Et ce week-end il devrait être encore plus nombreux pour venir voir tous les avions de collection qui viendront imager en vol les 100 ans du Salon du Bourget, sans Oublier la PAF qui clotura ce salon (Elle ne l’avait pas fait depuis 1975).

48 ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

48 ème Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace

Paris Le Bourget du 15 au 21 juin 2009

Le thème de ce salon est clairement annoncé dans le dossier de presse :

Un salon centenaire du Blériot XI à l’Airbus A380

Depuis cent ans, le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace – Paris Le Bourget est la vitrine prestigieuse des innovations et progrès technologiques de l’industrie aéronautique et spatiale mondiale.
La plus ancienne des manifestations du secteur a toujours été, pour la communauté aérospatiale française et internationale, un lieu privilégié pour présenter ses matériels les plus récents et les plus performants, révéler ses programmes pour le futur, annoncer ou négocier contrats et projets de coopération.

*
Pour célébrer avec éclat ce centenaire, deux événements majeurs ont été préparés pour les journées publiques du samedi et du dimanche :
· la Patrouille de France, de retour au Bourget, où elle n’était pas revenue depuis 1975, effectuera une présentationen observant les contraintes du salon.
· Une trentaine d’appareils anciens, témoins des années passées, de 1909 à 1960, venus de France, d’Europe et des Etats-Unis, feront revivre le passé et l’histoire des Salons en composant des tableaux par grandes périodes :
– Les débuts de l’aviation avec le Blériot XI type traversée de la Manche et le Morane Saulnier 17 ;
– La première guerre mondiale avec le Fokker DR1, le SE 5A et le Breguet XIV,
– Les années 1920 et 1930 avec,notamment, le MS317, le Caudron Rafale,le Ryan PT22, le Lockheed 10 Electra ;
– La seconde guerre mondiale avec les MS406, Curtiss H75, Junker Ju52, Boeing B17, Spitfire, Corsair et autres Mustang, B25 Mitchell, Catalina et DC3 ;
– Les années 1950 et 1960 avec le DH100 Vampire, le Flamand, le Constellation, le F-86 Sabre, le Noratlas, le Skyraider, le Fouga Magister et l’OV10 Bronco, sans oublier le Mirage III.
La présentation en vol des appareils actuels fera le lien avec ceux du passé. En passant des premiers vols hésitants des pionniers à l’Airbus A380 de 600 places et aux avions de combat les plus sophistiqués, on pourra revivre en quelques heures les fantastiques progrès accomplis en une centaine d’années – une vie d’homme.

Pour plus de renseignement allez sur : http://www.salon-du-bourget.fr/ Vous pourrez y trouver le dossier de presse, la liste des exposants, les infos pratiques, une photothèque ainsi qu’une vidéothèque, la liste des évènements et surtout la liste des aéronefs prévus.


This site is protected by wp-copyrightpro.com