Tag : 1ère Guerre Mondiale

Spad VII “Vieux Charles” de Georges Guynemer

Le Spad VII S 254 de Georges Guynemer au Musée de l’air et de l’espace du Bourget en 2008. ©Xavier Cotton

Le Spad VII S 254 de Georges Guynemer au Musée de l’air et de l’espace du Bourget en 2008. ©Xavier Cotton

Ce SPAD VII n° S 254 “Vieux Charles” exposé dans la grande galerie du Musée de l’Air et de l’Espace est l’un des très rares appareils actuellement exposés dans le monde, ayant appartenu à un As de la 1ère Guerre Mondiale. C’est le 3eme SPAD VII piloté par Georges Guynemer pendant la 1ere Guerre Mondiale.  Georges Guynemer a remporté 19 victoires homologuées  dont une quadruple victoire le 25 mai 1917, en six mois de combats, une longévité exceptionnelle à l’époque pour un avion. Vous pouvez voir cet avion sous tout ces angles sur le site de Pyperpote ainsi que le dossier thématique sur le SPAD VII “Vieux Charles” et Georges Guynemer sur le le site du MAE.

Jules Vedrines et son Morane type N

Jules Vedrines (en combinaison et casque en cuir) et son Morane-Saulnier Type N
(photo collection privée Xavier Cotton)

Jules Védrines est né à Saint-Denis en 1881, il obtient non sans mal un brevet de pilote en 1910.
Entre 1910 et 1914, il participe aux grandes courses aériennes en France puis en Europe.
En 1912, il participe pour la première fois à la course Paris-Madrid, qu’il remporte en terminant seul concurrent.
ll a gagné la coupe Gordon-Bennett en Amérique, en battant le record de vitesse à 167,8 km/h, le 9 décembre 1912
En 1913, enfin, il effectue plusieurs raids en Europe centrale puis un Paris-Le Caire.
Jules Védrines est une immense vedette de l’aviation d’avant-guerre, qui déplace des dizaines de milliers de personnes lorsqu’il est annoncé sur un terrain.
Mobilisé en 1914 dans la nouvelle armée aérienne, ses talents vont lui permettre de développer de nouvelles pratiques aériennes.
le 19 Janvier 1919 , il atterrit sur le toit des Galeries Lafayette à Paris .
Il s’est tué à 38 ans, le 21 Avril 1919, avec son mécanicien Guillain, à St Rambert d’Albon (Drôme), lors d’un raid Paris-Rome, à bord d’un bimoteur Caudron C-23 rempli de 1600 litres d’essence.
à lire : La vie d’un aviateur par Jules Védrines


Château de Pierrefonds

Vue aérienne du château de Pierrefonds (collection Xavier Cotton)

 

Vue aérienne du château de Pierrefonds dans l’Oise probablement prise d’un Caudron G3 pendant le 1ère Guerre Mondiale.


Avion Blériot

toujours dans la collection des photos anciennes un Blériot pendant la 1ère Guerre Mondiale


This site is protected by wp-copyrightpro.com