https://www.ffa-aero.fr

L’ÉQUIPE DE FRANCE CHAMPIONNE DU MONDE DE VOLTIGE AÉRIENNE

Podium du classement général : 1er Louis Vanel, 2e CNE Alexandre Orlowski, 3e Mikhail Mamistov.
© Elodie Expert-Claudin / FFA
Louis Vanel, le nouveau champion du monde félicité par le Team Manager, Jérôme Houdier et le Directeur Technique National, Loïc Logeais.
© Damien Bresson / FFA

Les 30e Championnats du monde FAI de voltige aérienne, organisée par la

Fédération Française Aéronautique, se sont déroulés sur l’aéroport Marcel Dassault-Châteauroux Centre, du 22 au 31 août 2019. L’Équipe de France est championne du monde pour la 4e fois consécutive. Louis Vanel est champion du monde aux classements général et masculin. Aude Lemordant est championne du monde au classement féminin pour la 3e fois consécutive. Le grand meeting aérien de clôture et la compétition ont attiré plus de 140 000 spectateurs.

10 jours de compétition, 18 nations : les podiums

Du 22 au 31 août 2019, 61 pilotes de 18 équipes de pays différents se sont affrontés devant les juges internationaux. L’Équipe de France Unlimited est composée de 8 hommes et 2 femmes. 2 ouvreurs inauguraient chaque jour le box de vol.
Deux français montent sur le podium général, 2 françaises sont sur le podium féminin et 8 pilotes français sont dans les 12 premiers.

Le podium du classement général et masculin est :

  • Médaille d’Or : Louis Vanel – Aéroclub Villeneuve-sur-Lot : 5e sélection en Équipe de France et plus jeune pilote des championnats.
  • Médaille d’Argent : Capitaine Alexandre “Popov” Orlowski – Equipe de Voltige de l’Armée de l’Air, 5e sélection en Équipe de France, champion du monde 2015 et par équipe 2015 et 2017.
  • Médaille de Bronze : Mikhail Mamistov, équipe de Russie, champion du monde 2017.

Classement par équipes :

  • Médaille d’Or : France
  • Médaille d’Argent : États-Unis
  • Médaille de Bronze : Russie

Classement féminin :

  • Médaille d’Or : Aude Lemordant – Aéroclub Dijon Voltige, 8e sélection en Équipe de France, devient triple championne du monde (2013, 2015, 2019).
  • Médaille d’Argent : Svetlana Kapanina, équipe de Russie, 7 titres de championne du monde (1996, 1998, 2001, 2003, 2005, 2007, 2011).
  • Médaille de Bronze : Bénédicte Blanchard – Aéroclub Dijon Voltige, 4e sélection en Équipe de France.
Bénédicte Blanchard, médaille de bronze et Aude Lemordant, médaille d’or. © Florence Krust / FFA

“Après ces 10 jours de compétition intense, Châteauroux reste plus que jamais la capitale mondiale de la voltige. Le public a répondu présent, plaçant ces Championnats du monde au niveau des plus grands événements sportifs internationaux.” se réjouit Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique.

Succès populaire et sportif

Mais au-delà d’être une compétition sportive de haut niveau, cet événement est l’occasion de célébrer l’aviation et de communiquer sur l’ensemble des activités de la Fédération Française Aéronautique et de ses 600 aéroclubs.

Pour cette deuxième édition des World Aerobatic Championships (WAC) Unlimited à Châteauroux, la FFA a pu être aidée – comme en 2015 – par les équipes de l’Aéroport Marcel-Dassault et a pu compter sur l’appui de la région Centre, du département de l’Indre et de Châteauroux Métropole ; sans oublier ses sponsors comme Total, Subaru et le soutien de la Direction Générale de l’Aviation Civile, du Ministère des Sports et de l’Armée de l’Air.
Grâce à eux, à la mobilisation de nombreux bénévoles et des équipes de la Fédération Française Aéronautique, ces Championnats ont été un grand moment aéronautique en l’air comme au sol, avec de nombreuses animations.

© Elodie Expert-Claudin / FFA

A propos de la Fédération Française Aéronautique (FFA)
Créée en 1929, la FFA est actrice du développement de l’aviation légère. Elle regroupe plus de 600 aéroclubs et 41 000 pilotes. La fédération fait le lien entre les pouvoirs publics, les autorités de l’aviation civile française et la communauté de l’aviation légère. Plus grande fédération de pilotes privés en Europe et 2e au monde, elle représente 2 200 instructeurs, 2 500 avions et plus de 500 000 heures de vol par an. La Fédération Française Aéronautique, sous l’impulsion de son Président Jean-Luc Charron, travaille également au concept d’aéroclub du futur pour préparer au mieux la transition énergétique et sociétale nécessaire pour faire perdurer l’activité des aéroclubs français. Parmi les nombreux sujets d’action, la FFA a identifié le besoin, dans le cadre des énergies propres, d’accompagner le saut technologique que constitue la propulsion électrique des avions légers. La FFA a donc lancé dans son «Fab’Lab’» l’évaluation de l’avion électrique en conditions réelles d’exploitation dès son arrivée en France au mois de mars 2018.
www.ffa-aero.fr