A400M immatriculé EC-406 en démonstration au salon du Bourget 2015 ©Xavier Cotton

Dès le 7 septembre et pour une durée de 4 semaines pendant trois à quatre heures par jour, l’Airbus A400M devrait venir  faire des tours de piste sur l’aérodrome d’Écury-sur-Coole (Marne) pour des essais sur piste en herbe. La piste en herbe de l’aérodrome d’Écury-sur-Coole, qui est aussi la plus longue de France avec une longueur de 1500 mètres (Carte VAC de LFQK).
Un accord entre Airbus, le ministère de la Défense et la commune devrait être signé dans les prochains jours permettant le début des assais.
Durant les trois dernières semaines, le terrain de l’aérodrome a été tassé par des engins de l’armée afin d’être compacté, et prêt à accueillir l’avion qui peut aller d’une masse à vide de 90 T à une masse maxi de 137,5 T

 «Ces essais permettront de certifier l’avion pour atterrir et décoller des pistes non préparées», confirme Airbus.
L’occupation du terrain de l’aérodrome, propriété de la commune, fera l’objet d’une indemnisation. Car la venue de l’A400M aura pour conséquence l’immobilisation de l’aéro-club Farman Clément. L’association de vol à voile sera également pénalisée.
L’A400M pourrait, en outre, stationner à Chalons-Vatry la nuit, mais ce point-là n’est pas encore tranché.
A l’attention des pilotes survolant la région, il est a noter qu’une Zone Réglementée Temporaire (ZRT) est publiée en supplément à l’AIP