(photo collection privée Yves Dumortier)

Quand Yves Dumortier (ex contrôleur d’approche à Bruxelles et CDT chez DHL) veut se détendre un peu, il quitte les commandes de son A300/600R et file sur le terrain de Maubeuge Elesmes (LFQJ) pour piloter ce Stampe SV4B (OO-MON) ou ce Polikarpov Po-2 équipé d’un moteur M11-FR de 160cv avec démarreur à air comprimé (F-AZPN cn 80518) qui vole depuis 1996. Produit de 1927 à 1955, le Polikarpov Po-2 est l’avion le plus construit de toute l’histoire de l’aviation (plus de 40 000 exemplaires) . Pourtant en 1995, il n’en restait que quatre en état de vol.
Voici le début de l’essai du Polikarpov Po-2 par Yves Dumortier publié dans le “Fana de l’aviation” n°305 d’avril 1995 : “La lecture d’un article consacré aux “Sorcières de la nuit” est à l’origine de mon intérêt pour le Polikarpov Po-2. Ces sorcières comme les appelaient les Allemands, étaient les équipages féminins des “petits” biplans Po-2 soviétiques chargés de missions de harcèlement nocturnes. Un récit pourtant assez court, de leurs exploits au ras du sol, y compris contre la chasse allemande, a suffit pour exciter mon imagination.
En 1987, je suis tombé en arrêt devant un Polikarpov Po-2 polonais. J’y ai consacré trois ans mais finalement, je suis parvenu à le racheter.
Pour un petit avion, il est particulièrement gros, d’une taille impressionnante lorsqu’on la rapporte à la faible puissance (125 ch) de son volumineux moteur. L’envergure de l’empennage horizontal, par exemple, est presque exactement celle d’une demi-voilure de Stampe (Plus de 4 m)!
L’aérodynamique peu raffinée de la cellule du Po-2 (le moteur n’est même pas capoté), ses ailes immenses et les dimensions énormes de ses gouvernes laissent tout de suite penser que l’avion ne doit pas être rapide. Mais, surtout, exceptionnelle longévité de cet avion qui a été construit presque sans changement de 1927 à….1955 ! montre combien il doit être sain. Car seuls durent les bons avions; les mauvais sont vite éliminés.

Pour entretenir son MS317, Yves Dumortier a du revendre son Polikarpov. Fin octobre 2009, il est devenu la propriété de la Fundacion Infante de Orleans, musée vivant de l’aviation de collection situé à Cuatro Vientos, Près de Madrid.