vol de patrouille à Bône (Algerie) en 1961avec de haut en bas : le Gloster Meteor 346-QN , le B-26 N « INVADER »  »44-34213″ (c/n 27492) et le MD315R Flamand n°26 © Michel Quillien

Affecté  à Bône (Algerie), Michel Quillien qui était mécano à l’escadrille de chasse de nuit ECN 1/71 parrainée par la 30 ème escadre de chasse (basée à Reims) eu l’occasion de faire son premier vol d’essai sur l’un des deux Gloster Meteor que possédait encore celle-ci. D’abord renforcé par trois Gloster Meteor en 1959, l’escadrille en compta jusqu’à six en janvier 1960. Ceux ci quittèrent  définitivement l’ECN 1/71 en octobre 1961. Les séries de codes « F-SDHx » et « F-SEQx sont attribués aux machines.

Carnet de vol ©Michel Quillien

Comme le montre un extrait de son carnet de vol, le 28 août 1961, il participa à ce vol d’essai de 50 minutes sur le Gloster Meteor 346-QN n°41 (F-SEQN NF11-41 sur la photo ci-dessus) avec pour pilote le lieutenant Eugêne.
Michel Quillien témoigne « Lorsque j’ai fait mon vol d »essais sur le « Gloster-Météor NF11-41, le mécano qui m’a « brêlé » (attaché les ceintures ndlr) dit: Good luke, Rengaine »Quilbus ». car nos pilotes de l’ECN1/71 avaient comme indicatif « Rengaine »suivi d’une couleur attribuée à chacun d’eux. C’est ainsi que ce surnom de « Quibus » m’a suivi tout au long de ma carrière dans l’Armée de l’Air!
Le Lieutenant Eugêne était un pilote fougueux et pour mon premier vol j’ai été servi, nous volions si bas au-dessus de la mer que les réacteurs aspiraient un peu d’eau!!
Ce pilote qui devait rejoindre la Patrouille de France à l’issue de son séjour en A.F.N, s’est malheureusement tué en « Flamant » avec son équipage à EL-OUED (Guémar)  .« 

Le deuxième Gloster-Meteor de l’ECN1/71 à Bône (Algérie), le 346-QC n°19 ©Michel Quilllien

Sources des informations :
Michel Quillien
Traditions de l’armée de l’air : http://www.traditions-air.fr/