ATR 72-600 EC-LRR d’Air Nostrum à Malaga ©Xavier Cotton

C’est le 2 octobre 2007, que l’entreprise ATR (Aviation de transport régional) a lancé la version -600 de ses ATR 42 et ATR 72, ce dernier sera développé le premier. Les deux nouvelles versions ont la même longueur que leurs prédécesseurs et des hélices Ratier-Figeac (568F) à 6 pales.

L’accent a été mis pour améliorer le confort et réduire le bruit dans sa nouvelle cabine nommée Armonia. L’ATR 72-600 peut emporter entre 68 et 74 passagers.
Les ATR 42-600 et 72-600 sont équipés des nouveaux moteurs PW127M de Pratt & Whitney Canada, plus puissants et moins gourmands en carburant.
Le cockpit bénéficie d’écrans à cristaux liquides et d’un ordinateur multi-fonction qui augmente la sécurité de l’appareil et son efficacité. La nouvelle avionique est fournie par Thales Avionics et comprend un nouvel ILS.
Le premier vol de l’ATR 72-600 est intervenu le 24 juillet 2009. La certification civile est obtenue de l’EASA à la fin du mois de mai 2011.
C’est la compagnie marocaine Royal Air Maroc qui a reçu Le premier ATR 72-600 en aout 2011. Elle a depuis conquis de nombreux transporteurs permettant ainsi à ATR de dépasser largement son concurrent canadien Bombardier dans le domaine des avions turbo-propulsés. La flotte de la série -600 atteint désormais plus de 130 avions en service.

La photo ci-dessus a été prise le mercredi 5 mars 2014, l’ATR 72-600 (72-212A) immatriculé EC-LRR (cn 1023) est en finale sur le QFU31 de Malaga. Ce jour là il assure pour Iberia (IB8271) la liaison  entre Mellila (MLN) et Malaga (AGP) . Cet avion a effectué son premier vol le 23 mai 2012 sous l’immatriculation F-WWLQ et a été livré le 6 juin à Air Nostrum.