Tag : Jacqueline Auriol

Exposition Jacqueline Auriol

Le Grenier de l’Aviation présente depuis 5 ans le patrimoine aéronautique de l’estuaire. Cette année, afin de rendre hommage à Jacqueline Auriol à l’occasion du centenaire de sa naissance, un thème est consacré à sa vie et à ses nombreux exploits : records de vitesse sur avions militaires et civils, première européenne à passer le mur du son, première femme pilote d’essai, première femme à piloter Concorde (en tant que pilote d’essai), etc. Jacqueline Auriol a fait des études au lycée Blanche de Castille, à Nantes. Elle a vécu une partie de sa vie à Saint-Herblain ville qui accueille le Grenier de l’Aviation. Cette ville a fourni de la documentation pour illustrer la vie de celle qui fut une de ses habitante illustre. Ont également participé : Dassault-Aviation, FR3, MC4, La Poste.

 Depuis le 16 septembre 2017, Aéroscope-Atlantique présente l’exposition “Hommage à Jacqueline Auriol et ce jusqu’au 26 octobre

Cette exposition est visible aux heures d’ouverture du Grenier de l’Aviation (le samedi de 14h à 18h) galerie commerciale “Le Sillon Shopping/Auchan” 44800 Saint Herblain


MYSTERE 20 du record

 (photo collection privée Xavier Cotton)
Ce prototype du Mystère 20 effectue son 1er vol le 4 mai 1963 aux mains de René Bigand. Le 10 juin 1965, Jacqueline Auriol battit le record du monde féminin de vitesse en circuit fermé de 1000 km (catégorie C-1g) à 859.51 km/h sur le trajet Istres-Cazaux-Istres à l’aide du Mystère 20 prototype de chez Dassault (F-WLKB). Aujourd’hui le record tient toujours et l’avion est exposé sur le parking du musée de l’air et de l’espace au Bourget depuis1995.

This site is protected by wp-copyrightpro.com