Tag : Douglas

DOUGLAS AD-4 SKYRAIDER A Vendre

Douglas AD-4 Skyraider F-AZHK à La Ferté Alais en 2015 ©Xavier Cotton

Au cas où cela vous intéresserait, sachez que le Douglas AD-4 Skyraider F-AZHK  basé à Avignon est à vendre. Cette belle machine n’a que 148 heures de vol depuis restauration. Son prix n’est pas à la portée de toutes les bourses : 675 000 $ soit environ 595 110€, mais j’espère qu’il trouvera acheteur en France afin qu’on puisse continuer de le voir en meeting.

Pour plus de renseignements : http://courtesyaircraft.com/aircraft/f-azhk-douglas-ad-4-skyraider/

Douglas AD-4 Skyraider F-AZHK à La Ferté Alais en 2013 ©Xavier Cotton

DC-7C en attente à El Berriel

DC7 en attente à El Berriel © Jean-Pierre Landais

Au sud est de la Grande Canarie à coté de Bahia Feliz se trouve l’aérodrome appelé “El Berriel” (GCLB) Sur une butte près de l’entrée de cet aérodrome se trouve exposé depuis 1976 un DC-7C Seven Seas quadrimoteur fabriqué par Douglas.

DC-7C  El Berriel © Jean-Pierre Landais

Voici quelques informations sur cet avion issues du livre suédois  Svenska vingar 5 écrit par Ake Hall  et traduites en anglais par Johan Junemo (un futur contrôleur aérien suédois)
Construit en 1958, cet avion est le dernier DC-7 (cn 45553/1038) livré à Swissair baptisé sous le nom de “Schwyz” (immatriculé HB-IPP) . Après deux ou trois ans il a été vendu à Scandinavian Airlines System (SAS) immatriculé SE-CCH avec pour nom de baptême “Erik Viking”. Cependant, il n’a jamais opéré aucun vol sous les couleurs de SAS. Il a en effet été échangé contre un DC7 converti pour le transport de fret de la compagnie Japan Airlines (JAL). Il fut donc immatriculé JA-6306 en 1962 et changea de nouveau de nom pour devenir le “ville de Hong Kong. L’avion fut la propriété de quelques autres compagnies, avant de voler à partir 1965 sous sa dernière immatriculation (EC-BBT) sous les couleurs de la compagnie charter espagnole SPANTAX qui fut la dernière à l’exploiter. Parqué définitivement sur l’aérodrome “El Berriel” depuis 1976, cet avion a servi plusieurs campagnes publicitaires et à porté pour l’occasion les couleurs d’Airtour International et celles de Rothmans . Malheureusement, l’Aéroclub Royal de Grande Canarie qui préserve l’avion n’a surement pas les moyens d’assurer à  cet avion une restauration digne de son passé et une protection contre les agressions humaines et celle du temps qui passe, quel dommage.

PS : Depuis le DC-7C EC-BBT à été restauré en 2015 par BINTER CANRIAS et peint à leur couleurs, voir article du 16 octobre 2017

DC7 en attente à El Berriel © Jean-Pierre Landais

Sources des informations :

Jean Pierre Landais
Svenska vingar 5 de Ake Hall
http://www.airliners.net/
http://www.oldprops.ukhome.net/


This site is protected by wp-copyrightpro.com