Le MS-880 F-BRLT bien haut perché © Xavier Cotton

Ce samedi 178 décembre 1978 par un temps dégagé mais froid, un pilote membre de l’aéroclub de Normandie décide d’aller faire un vol local avec un Morane-Saulnier MS-880 (F-BRLT).
Au retour, au moment de réduire les gaz en vent arrière, le moteur a calé (probablement un givrage carburateur). Présent à la tour de contrôle (vigie-pirate, n’était pas encore passé par là), nous avons vu l’avion disparaître derrière une lignée d’arbre, puis un grand silence, et enfin le pilote annonce à la radio « je suis posé dans un arbre , mais je n’ai rien »
Soulagés, un ami et moi sommes allé sur le lieu de l’accident pour voir l’avion posé dans un Chêne à une quinzaine de mètres de haut comme un simple oiseau l’aurait fait. Il a fallut attendre les pompiers qui sont venus avec un échelle, pour dégager le malheureux pilote de son perchoir .
Finalement ce pilote a eu beaucoup de chance (juste une écorchure sur le nez), par contre l’avion fut irrécupérable.