Tag: USA

Des Mirage F1 vont voler aux USA

Mirage F1 de la BA112 de Reims en 2008 ©Xavier Cotton

La France vient de vendre la totalité de sa flotte de Mirage F1 actuellement stockée sur la base aérienne 279 de Châteaudun à la société de services américaine Airborne Tactical Advantage Company (Atac) filiale de Textron. Le contrat pour ces 63 appareils est estimé à 21 millions d’euros. Durant 10 à 15 ans,  ces avions de combat serviront de plastron pendant les missions de formation et d’entrainement des pilotes américains de F-16, F/A-18, F-22 et F-35.


Solar Impulse va survoler les Etats-Unis en 2013

En 2012 Solar Impulse (HB-SIA) a réalisé le premier vol intercontinental, entre l’Europe et l’Afrique, entièrement effectué grâce à l’énergie solaire. Ce qui lui a permis de faire enregistrer par la FAI  (Fédération Aéronautique Internationale), deux records du monde de distance dans la catégorie « avion solaire ».
Sur l’invitation du roi Mohammed VI, Solar Impulse a traversé le détroit de Gibraltar et gagné le ciel marocain pour jouer un rôle de porte-parole à l’occasion de la construction à Ouarzazate de la plus grande centrale thermo-solaire au monde.

En 2013, l’équipe de Solar impulse dirigée par le chercheur et pionnier de l’aviation solaire Bertrand Piccard envisage d’emmener le HB-SIA sur la terre des pionniers de l’aviation, les États-Unis. Une fois sur place, le HB-SIA entreprendra un vol reliant la Côte ouest à la Côte est, de San Francisco à New York. Le périple serait réalisé en quatre étapes à la vitesse de 70 km/h sur une période d’environ deux mois durant l’été prochain. Mardi 11 décembre les pilotes de Solar Impulse, Bertrand Piccard et André Borschberg ont été reçus par le consul général suisse François Barras à New York, à qui ils ont présenté leur projet.

La mise au point du second appareil HB-SIB pose quelques problèmes, mais on peut comprendre qu’un projet d’une telle envergure n’est pas simple à réaliser. Le HB-SIA a prouvé qu’il pouvait tenir plus de 24 heures en l’air. Pour pouvoir traverser l’Atlantique André Borschberg explique que ce second appareil devra être capable de voler pendant six jours tout en accordant des phases de sommeil et de repos à ses pilotes.

Sources des informations :
Solar Impulse : http://www.solarimpulse.com


%d blogueurs aiment cette page :