Tag : Stelio Frati

SIAI Marchetti SF260 de BEAUVECHAIN

(photo collections privée Xavier Cotton)

Réponse à la question de la semaine précédente, la gueule de requin est peinte à l’avant de ce SIAI Marchetti SF-260M (ST-24 cn1024). Venant de leur base de Bauvechain (EBBE), ils sont arrivés à Reims Prunay (LFQA) en patrouille de 5  SF 260 à gueule de requin accompagnant le sixième spécialement décoré pour fêter les 300 00 heures effectuées sur ce type d’avion en quarante année de service dans l’armée belge.
Vous pouvez voir sur cette vidéo que la base de Bauvechain prépare activement son meeting qui aura lieu les 3 et 4 juillet 2010.


A quel avion appartient cette gueule de requin?

(photo collection privée Xavier Cotton)

Qui saura me dire à quel type d’avion appartient cette gueule de requin peinte sur le capot moteur?
Il s’agit d’un SIA Marchetti SF260, à voir sur ce message.

Le Rondone F4 de nos jours

Rondone F4 n°19 F-PGTU ©Vincent Daudon

 

A Chavenenay ce 31 mars 2009, le Rondone F4 de Bruno Mazet profite des derniers rayons du soleil. Merci à Vincent Daudon pour cette photo.
Basé aux Mureaux, Bruno a acheté cet avion à Jacky Raussin qui après deux ans de travail a fait renaître l’appareil qui avait brûlé dans le hangar de Persant Beaumont le 20 février 1996 (voir info pilote n°540 de mars 2001 et les cahiers du RSA n°239 ). A cette date il était bleu.
Le premier propriétaire est monsieur Lignel (avions Lignel de la Société Française de Constructions Aéronautiques), puis en juin 1971 Henri Dietrich (pilote de chasse qui a abattu en 1940 grâce a son Bloch 152 cinq avions allemands dont deux Me 109).
Il a été acheté après l’incendie le 28 février 1997, pour le prix du moteur un C90 de 90ch (23 000 francs). L’épave a été vendu ou donné à Jacky qui l’a peint en blanc. Son moteur actuel est un Rolls Royce 0.200 de 100ch, ses 4 cylindres à plat explique la forme du capot moteur. Grâce à sa consommation horaire (22 litres/heure), et à ses deux réservoirs (avant 65 litres et arrière 55 litres), le Rondone F4 dispose d’une autonomie de 5 heures de vol.
Voici ses performances relevées au cours des années :
1971 255 km/h a 2550 tr/mn
1978 250 km/h a 2500 tr/mn
1983 220 km/h a 2400 tr/mn (hélice RATIER)
vitesse max actuelle 270 km/h au badin a 2850 tr/mn (hélice EVRA)
vitesse relevée après un vol triangulaire avec une mesure faite au GPS : 225km/h – 265 km/h – 270 km/h soit une moyenne de 255 km/h

Rondone F4 n°19 F-PGTU  le 24 août 2014 à Saint-Quentin©Xavier Cotton

RONDONE F4 : avion d’un styliste

(photo collection privée Jacques Hémet)

Voici en 1954 à Toulouse-Lasbordes, le RONDONE F4, F-BGTU (cn 19 construit en 1953) réimmatriculé depuis F-PGTU, selon l’immatriculation spécifique des avions de construction amateur. On d’ailleurs pu le voir au rassemblement 2004 de Chambley sous sa nouvelle livrée : http://frederic.secchi.free.fr/pages/F-PGTU.htm.
Le Ambrosini RONDONE F4 est un biplace à train rentrant équipé d’un moteur Walter Mikron de 65 ch, dessiné par Stelio Frati surnommé “le Ferrari de l’aviation”. Il a aussi dessiné le Marchetti SF 260 et le Falco F8L.
Stelio Frati est né le 26 avril 1919 à Milan, il entre à l’institut polytechnique de cette ville en 1938 où il intègre le centre d’études et d’expériences pour le vol à voile. Il en sort en 1943 avec le titre d’ingénieur en mécanique. Il décède le 14 mai 2010 après une carrière prolifique.
Pour plus d’informations sur Stelio Frati te Général Avia lisez cet article : http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/frati/frati.htm


This site is protected by wp-copyrightpro.com