The Wingwalker de 46 Aviation: Emilliano et Danielle Del Bueno sur Boeing PT13-D N450D ©Xavier Cotton

Wingwalker signifie littéralement “celui qui marche sur les ailes”, mais plus prosaïquement le “Wingwalking” est l’acte de se déplacer sur et entre les ailes d’un avion pendant le vol. Recréant la tradition du cirque aérien des années 1920, 46 Aviation nous a offert lors du meeting aérien de La Ferté-Alais 2018, une magnifique démonstration de Wingwalking sur Boeing Stearman grâce à l’habileté et la grâce de Danielle Del Bueno et à la parfaite maitrise de l’avion par son mari Emiliano  Del Bueno. Danielle décolle assise en place passager  du biplan.Ce n’est qu’une fois en l’air,  qu’elle grimpe sur l’aile supérieure pour tout d’abord se fixer au mat et effectuer quelques figures , laissant les spectateurs surpris et émerveillés par cet acte audacieux de casse-cou.

Alors que l’avion exécute des figures de voltige tel que boucle ou tonneau, on peut voir Danielle  se positionner  entre les ailes, sourire et faire signe au public qui l’acclame, avant de retourner dans le  cockpit pour l’atterrissage. Danielle et Emiliano Del Bueno nous offrent du glamour et de l’action,  accompagnés par le son inégalable  du moteur en étoile Pratt & Whitney du Boeing Stearman dont la trajectoire est soulignée par un panache de  fumée.

Wingwalker Boeing PT13-D N450D pilote Emiliano Del Bueno et son épouse Danielle Del Bueno ©Xavier Cotton

A 28 ans, Danielle Del Buono, originaire d’Angleterre est la “showwoman” du Wingwalking de 46 Aviation avec 10 an d’expérience en tant que Wingwalker professionnel!e

Avec plus de 1000 wingwalks à son actif, Elle est sans doute l’une des plus expérimentées au monde, l’une des rares véritable “Wingwalker” qui non seulement se tient sur l’aile supérieure, mais aussi entre les ailes et se déplace à partir du cockpit à la manière pratiquée dans les années 1920! Danielle dit  : “c’est une énorme poussée d’adrénaline et un sentiment merveilleux de danser sur les ailes d’un avion en vol.” Si on peut dire que Danielle est une danseuse du ciel, elle est néanmoins brevetée pilote privé et pilote elle même son Bücker Jungman.

Wingwalker Boeing PT13-D N450D pilote Emiliano Del Bueno et son épouse Danielle Del Bueno assise sur le bord d’attaque de l’aile inférieure ©Xavier Cotton

C’est très jeune qu‘Emiliano Del Buono, Directeur Général de 46 Aviation a découvert sa passion pour  l’aviation. A 17 ans, il a obtenu son brevet de pilote privé et a commencé à présenter des avions en meeting aérien. Peu de temps après, souhaitant passer à quelque chose de plus excitant, il a découvert l’Extra 200, avion de voltige aérienne . Ensuite devenu membre de l’équipe “Swiss Unlimited Aerobatic”, il pilote desormais son Extra 330SC.  en tant que pilote de meeting aérien, il présente des Warbirds, du wingwalking et de la voltige aérienne. 

Emiliano pilote le Boeing Stearman pour Danielle sa  “Wingwalkier”. Lors de ses déplacements entre et sur les ailes, ils communiquent à l’aide de  signaux manuels. Le Boeing Stearman est utilisé pour mettre en valeur l’expertise de Danielle en matière de wingwalking. Emiliano doit gérer avec soin l’énergie de l’avion et ajuster régulièrement son pilotage en raison des mouvements de Danielle qui modifient constamment le centre de gravité de l’avion. Grâce à son entrainement de haut niveau à la voltige aérienne, Emiliano complète le spectacle présenté par Danielle effectuant des  figures de voltige aérienne à base de boucles et de tonneaux.

Wingwalker Boeing PT13-D N450D pilote Emiliano Del Bueno et son épouse Danielle Del Bueno en train de redescendre dans le cockpit ©Xavier Cotton

Le Boeing Stearman a d’abord été utilisé comme un avion d’entraînement initial pour les pilotes américains destinés ensuite à piloter des chasseurs et des bombardiers durant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, le Boeing-Stearman a souvent été utilisé comme avion agricole de pulvérisation. Ce Boeing-Stearman a bénéficié d’une nouvelle vie en devenant un avion modifié pour le wingwalking, Il est équipé d’un Harnais de sécurité sur l’aile supérieure, conçu, testé et approuvé selon les normes de sécurité les plus rigoureuses, obtenant ainsi sa certification légale.

Bien que Danielle utilise sa force musculaire et son expertise pour se déplacer sur la structure de l’avion, elle est toujours attachée à l’avion avec une ligne de vie reliée à un harnais porté à la taille. Elle porte un uniforme, une combinaison et des gants ignifugés approuvés par la FIA.

D’origine,les Boeing-Stearman standard ont un moteur de 220 ch, mais pour contrer la traînée crée par  Danielle Del Bueno, celui-ci a un moteur Pratt & Whitney en étoile de 450 ch. Lors du transfert du cockpit à l’aile!elle agit  comme un frein malgré son petit gabarit., Au lieu des deux standard, L’avion a quatre ailerons pour améliorer le taux de roulement d’avions.Il possède également un système de carburant et d’huile inversé pour permettre lle vol dos et les figures de voltige aérienne d’accélération négative. Cet avion a également  équipé un système de fumée pour souligner les trajectoires

Par sa nouvelle livrée rose, l’avion fait me penser à un sucre Candy volant

Wingwalker Boeing PT13-D N450D pilote Emiliano Del Bueno et son épouse Danielle Del Bueno allongée dans les haubans d’ailes ©Xavier Cotton

Créée en 2009, 46 Aviation est une société basée à Sion, en Suisse, qui restaure et présente différents avions en meeting aérien, En plus du Boeing Stearman, la flotte comprend également …
  • un Extra 330SC
  • un C-36
  • un Yak 9
  • un Bücker 131 de 1939
  • un Socata TB20

et s’occupe également de  la restauration de deux Messerschmitt BF109, d’un P40 et d’un C36 supplémentaire. 

46 aviation effectue des présentations aériennes aussi bien publiques que privées, participe à divers événements sportifs et compétitions dans toute l’Europe et propose  des vols touristiques au dessus du magnifique paysage suisse alpin dans certains de ses avions.

Source des informations et contact :

46 Aviation : https://www.46aviation.com/