Au-dessus des nuages….
Dorine Bourneton
L’année 2015 sera une nouvelle année importante pour Dorine Bourneton, en effet le 12 février, elle a reçu la Légion d’honneur (elle est déjà titulaire de la médaille d’or de l’Aéro-Club de France et de la médaille de l’Aéronautique du ministère des Transports), ensuite son deuxième livre autobiographique “Au-dessus des nuages….” est publié aux éditions Robert Laffont, tout comme le premier «La couleur préférée de ma mère» sorti en 2002, et lors du prochain salon du Bourget Dorine devrait être la première femme handicapée à y faire une présentation de voltige aérienne. 

Avec sa joie de vivre que tous lui connaissent dans le monde de l’aviation,  Dorine Bourneton raconte dans son livre le combat qu’elle continue de mener depuis 25 ans pour défendre la cause des personnes handicapées (voir lettre ouverte à François Hollande parue dans le Journal du dimanche du 25 mai 2014)  et notamment la reconnaissance des pilotes handicapés, mais aussi ses combats plus intimes, de femme, de maman, d’amoureuse. 

Dorine Bourneton qui a toujours rêvé de voler, s’inscrit à l’aéro-club d’Auvergne en 1990, elle est lâchée en solo pour ses 15 ans. Le 12 mai 1991, elle est la seule survivante sur quatre dans l’accident du Piper PA28  dont elle était passagère et qui est venu se briser contre un massif du mont Mézenc, en Haute-Loire. Elle perd l’usage de ses jambes, mais pas sa passion pour l’aviation que ce drame renforce. « Ma vie commence par un accident, il me reste les exploits à accomplir », écrit-elle.

De cette tragédie, Dorine a su tirer une force intérieure propre à surmonter tous les obstacles. Elle  apprend à piloter avec un malonnier (levier situé entre les deux sièges pilote, commandé par la main droite afin d’actionner le palonnier : vers l’avant, à gauche, vers l’arrière, à droite). A 20 ans elle obtient son brevet de pilote en 1995. Dans la foulée elle participe au rallye aérien Toulouse Saint-Louis du Sénégal, puis  en 1996 au tour aérien des jeunes pilotes de la FFA où elle termine 31e sur 65.

Dorine Bourneton
En 1997, Dorine Bourneton fonde et dirige la “commission des pilotes handicapés” de l’Aéro-Club de France, car elle veut faire reconnaitre  aux pilotes handicapés des membres inférieurs le droit de pouvoir devenir pilotes professionnels.
Grâce à un travail d’équipe et au soutien de Dominique Bussereau Secrétaire d’État aux Transports, l’arrêté ministériel est signé le 23 novembre 2003. Ce texte autorise les pilotes  handicapés à postuler à un brevet d’activité professionnelle de messagerie, fret, surveillance aérienne, vol publicitaire, le transport onéreux de passagers restant exclu, de même que le “vol aux instruments” (sans visibilité) et sur appareils multi-moteurs. Aujourd’hui sept pilotes handicapés ont  obtenu cette qualification de pilote professionnel.
À quarante ans, Dorine Bourneton maman  d’une petite fille vit à Mach 1, le sourire accroché aux lèvres en permanence. Fondatrice d’une société de production audiovisuelle, elle multiplie les voyages, les conférences, les émissions radio, télé… et les vols à travers le monde, participant à de nombreuses manifestations aéronautiques telles que les Tours de France des jeunes pilotes, les Rêves de gosses (Rallyes aériens organisés par les Chevaliers du ciel au profit d’enfants handicapés).  
 

Dorine Bourneton aux commandes du R2160 F-GAXP au Salon du Bourget 2011 ©Xavier Cotton


Dorine Bourneton passe une grande partie de sa vie en l’air. Elle a volé avec la Patrouille de France, avec des Canadair, avec le ravitailleur Boeing C-135. En 2003, Dorine est leader de la patrouille “Bleu ciel”  composée d’un Rallye, d’un DR400 et d’un Aiglon, dont les quatre autres pilotes sont  handicapés des membres inférieurs.  En 2011, lors du Salon du Bourget, Dorine nous offre une superbe présentation d’un Robin R2160 (initialement conçu comme avion d’entrainement à la voltige aérienne). Aujourd’hui, elle passe la vitesse supérieur et s’attaque à son défit de pilote  le plus ambitieux : elle sera, au Salon du Bourget 2015, la première femme handicapée à faire une présentation de voltige aérienne sur le CAP 10 BKM “Handivoltige”( F-PXKE) de l’Amicale Voltige Aérienne (président de l’AVA : Régis Alajouanine).

Pour conclure cet article, citons Dorine Bourneton : 
Au-dessus des nuages ….la vie apparait comme le plus beau des cadeaux et le dépassement de soi, le meilleur cap vers le bonheur.


Les dates clés :

  • 1990 – Inscription à l’aéro-club d’Auvergne 
  • 1991 – Accident d’avion (passagère) 
  • 1995 – Brevet de pilote privé à Toulouse Lasbordes 
  • 1996 – Tour Aérien des Jeunes Pilotes (compétition)
  • 1997 – Commission Pilotes Handicapés à l’AéCF* 
  • 2002 – Premier livre autobiographique «La couleur préférée de ma mère», Robert Laffont
  • 2003-04 – Leader de la Patrouille Bleu Ciel 
  • 2011 – Vol de Présentation au Salon du Bourget (SIAE)
  • 2014 – Début de la formation de voltige aérienne à l’AVA
  • 2015 – Remise de la légion d’honneur

Références du livre :
Titre : Au-dessus des nuages….
Auteur: Dorine Bourneton
Éditeur : Robert LAFFONT 
Parution : 19 Février 2015
Format : 1 x 215 mm
Nombre de pages : 216
Prix : 19,00 €
ISBN : 2-221-14547-X

Source des informations :
Le site de Dorine Bourneton : http://www.dorinebourneton.fr
Dorine Bourneton Au-dessus des nuages… :
http://www.laffont.fr/site/dorine_bourneton_&181&32997.html
Dorine Bourneton- Comment j’ai gagné mes ailes malgré mon handicap (Youtube) 
Info-pilote n°708 Mars 2015