Beechcraft E18S devant l’aérodrome de Cannes-Mandelieu( ©Xavier Cotton
Ce Beechcraft E18S (c/n BA-184) surnommé affectueusement “Bichette” est exposé à l’entrée de l’aéroport de Cannes-Mandelieu, semble t-il depuis 1990. Sur la carlingue, on peut encore lire la trace d’une immatriculation fictive F-BCCI (CCI : Chambre de Commerce et d’Industrie). Selon les sources Internet cet avion aurait été immatriculé F-BUOP en 1973, immatriculation reprise en suite  par un  Dornier DO27 . L’aéroport de Cannes l’a racheté pour presque rien à la Force Aérienne du Niger où il servait à la formation des pilotes sous l’immatriculation 5U-MAP. Auparavant, il était immatriculé F-OAXQ pour le Gouverneur du Niger à Niamey (Permis du 20.7.56 pour convoyage Wichita-Dakar suspendu 9.11.64 à Niamey (env. 2.020 h). Depuis ce temps on a pu le voir peint sous différentes livrées, mais combien de temps résistera t-il aux intempéries avant d’être ferraillé. Il aurait certainement une meilleure place à l’abri dans un musée aéronautique.

La légende laisse à penser que ce serait le Beechcraft C18S immatriculé F-BEDV, serial 7691, baptisé ‘Inch Allah’ ayant appartenu à Henri Lumière, aviateur et industriel français, administrateur-fondateur d’Air Franc, mais rien n’est moins sur. Henri Lumière avait acheté ce Beech 18S à l’armée américaine.