Le 16 février 1935 Paul Codos et Maurice Rossi décollent à Bord du”Joseph Le Brix” pour tenter un vol sans escale entre la France et l’Amérique du Sud (Paris Santiago du Chili). L’avion “Joseph Le Brix” (F-ALCC) est un Blériot 110 (moteur Hispano-Suiza de 600 CV) ainsi nommé en souvenir d’un pilote mort dans un accident survenu au dessus des monts Oural au cours d’un raid Paris-Tokyo en 1931.

Malheureusement le vol sera interrompu le 17 février 1935 après 5430km parcouru par la casse d’un pompe à huile. Codos fait demi tour à 8h37 GMT au milieu de l’Atlantique Sud (7°40 de latitude nord 26°37 de longitude ouest) et pose l’avion avec le courrier sur le terrain de Port Praia (iles du cap-Vert) à 13h30 GMT.
“Philosophe”, Codos déclare “Il ne faut jamais abandonner sur une impression mais seulement devant l’évidence de l’impossible”
Air France avait préparé plusieurs centaines de cartes postales illustrées mentionnant “1er vol postal sans escale France-Amérique du Sud” ; elles portent toutes une  griffe rectangulaire mentionnant le raid interrompu. Il existe également quelques rares cartes postales représentant l’avion avec les pilotes en médaillon.
 
Sources des informations :
Revue ICARE  n°179 4eme trimestre 2001 : la poste aérienne française tome III