Jean-Claude Petit est un ancien juriste et publicitaire devenu « joueur de plume et de pinceau », comme il aime à le dire. Il a troqué justement le manche de pilote contre celui du pinceau mais continue cependant de voler sur les toiles de lin.

Surnommé Cocode par les intimes de Métropole et “Tonton Pinceau” à La Réunion (voire “Zoreil Van Gogh”). Il signe ses oeuvres JCP.

“Marteau” d’aviation au point que ses enfants l’ont parfois surnommé ZINGO, une contraction de ZINC et de DINGO: d’où son blog “SURLEZINC” qui rend compte à la fois de l’univers aéronautique et des brèves de comptoir qui peuvent s’y s’échanger.

Jean-Claude Petit a émigré au Portugal où il pratique la « Foto », et le « Fado » mais pas du tout le « Futebol », ce qui est une tare au Pays de Benfica.

Mais au bout du compte, Il ne sait pas bien encore qui il est, sauf épicurien, ce dont il est sûr.

Peintre d’avions depuis le grand choc, en 1991, lors d’une première expo en amateur avec les très officiels Peintres de l’Air, à Paris.

Manière hyperréaliste, mais tout au pinceau! Je vous conseille ce plaisir des yeux en allant voir son oeuvre complète sur « YESSY Galery »