Jean Berthet Observateur sur Potez XV A2 à Pau en 1926 ©Karine Rousseaux
Un grand merci à Fred Domblides qui nous apporte les informations suivantes :

Ce Potez XV A2 appartient à la 11e escadrille du 36e Groupe d’aviation crée officiellement en juillet 1923 à Pau.  il est alors composé d’une seule escadrille, la 11e, qui porte “le canard en vol enchaîné à un boulet” (celui de la photo).

Avec l’autorisation de Fred Domblides

Cette escadrille a des origines assez obscures: elle pourrait être issue du maintien d’une présence aéronautique à Pau suite à la dissolution de l’école de pilotage fin 1919. Administrativement rattachée à Tours, elle est parfois identifiée sous la forme “31e RAO, groupe de Pau” ou “groupe autonome de Pau”.
Dès fin-juillet 1923, le 36e GA est renforcé d’une 12e escadrille, “poule déplumée juchée sur un roc”, semble-t-il créée pour l’occasion. Fin 1923, l’ancienne escadrille BR 509 d’Orient, devenue 51e escadrille du 35e RAO courant 1920 lors de son affectation au Corps d’Occupation de Constantinople, est rapatriée en Métropole à la dissolution de ce dernier (octobre 1923). elle devient alors 13e escadrille du 36e GA, “sphinx assis inscrit dans un disque bleu”. Fin 1932, la 7e escadrille du 39e RAO du Levant, « rapace sur croissant rouge », dont les origines remontent à 1918 (ex-VR 559), est à son tour rapatriée sur Pau. Elle y devient 14e escadrille du 36e GA peu de temps avant la réorganisation des unités aériennes qui précède la création du niveau Escadre. bizarrement, elle reprend alors son insigne d’origine, « charognard planant dans un disque bleu ». Fin 1932, le 36e GA est donc réorganisé en 36e Escadre d’Observation, composée de deux Groupes d’Observation (GO) à deux escadrilles chacun :

  • le GO I/36, avec les 1re et 2e escadrilles,
  • le GO II/36 avec les 3e et 4e escadrilles.

Les quatre escadrilles sont renumérotées et reçoivent la garde des traditions d’escadrilles de la Grande Guerre dissoutes en 1919-1920. ainsi :

  • la 11e esc. du 36e GA devient 4e esc. de la 36e EO, et relève la BR 257, « main gantelée au fléau d’arme »,
  • la 12e esc. du 36e GA devient 1re esc. de la 36e EO, et relève la SAL 58 « coq fier »,
  • la 13e esc. du 36e GA devient 3e esc. de la 36e EO, et relève la SAL 253 « bouledogue »,
  • la 14e esc. du 36e GA devient 2e esc. de la 36e EO, et relève la BR 43 (elle reprend cependant l’insigne adopté au Levant, soit le « rapace sur croissant rouge »).